Envie de parcourir la jungle des contenus avec nous ?

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter Story Jungle

Explorer les nouvelles narrations et les nouveaux usages des contenus.
Chaque semaine, la newsletter de Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages des contenus.

Édition précédente du samedi 11 avril 2020Samedi 11 avril 2020


Médias : l'asphyxie 

Face à la crise du coronavirus, les médias prennent l'eau (notamment parce que les annonceurs ne souhaitent pas être associés au coronavirus comme évoqué précédemment dans notre enquête), et cherchent activement des solutions. Story Jungle prend le pouls de cette situation inédite. Tour d'horizon d'un écosystème éprouvé. 

-  En France, la rapporteure de la loi sur l'audiovisuel, Aurore Bergé, plaide pour la création d'un crédit d'impôt « transitoire », de façon à ce que les annonceurs maintiennent leurs investissements auprès des médias. « Toute mesure qui soutient l'écosystème de la communication et des médias est plus que nécessaire en ce moment », commente auprès de Story Jungle Bertrand Beaudichon, président d'Initiative France et ex-président de l'Udecam – à retrouver dans notre interview de cette semaine. Il ajoute cependant que « le problème de cette mesure est qu'il faut avoir nécessairement des impôts à payer. Or, la situation est telle que les annonceurs ne vont pas avoir beaucoup d'impôts à payer cette année, étant donné les pertes en cours ».

Les radios privées – RTL, Europe 1, RMC, NRJ Group, Nova – ont sollicité l'aide de l'État et du CSA, face à une chute de 80 % de leurs revenus. « Certains gouvernements européens, comme en Espagne, s'apprêtent à verser directement des subventions aux groupes médias afin de compenser la perte de leurs ressources, eu égard au rôle prépondérant des radiodiffuseurs pendant le confinement », ont-elles fait savoir dans un courrier adressé à Franck Riester, ministre de la Culture. 

- Les médias britanniques « pourraient s'effondrer en raison du adblocking concernant le coronavirus », a alerté le Guardian cette semaine.  Les annonceurs sont invités à abandonner les listes de blocage car les articles en ligne génèrent un trafic record mais... peu de revenus. Les éditeurs ont tablé sur une perte qui pourrait aller jusqu'à 50 millions de livres sterling de revenus, menaçant directement les emplois dans les rédactions.

- La presse américaine est également lourdement affectée par la crise. De nombreux éditeurs réclament un plan d'urgence pour la presse, notamment pour les titres régionaux. « Le plus grand groupe de presse locale, Gannett, qui détient plus de 260 titres dont USA Today, a ainsi annoncé une nouvelle série de mesures pour réduire ses coûts, dont un programme de chômage partiel dans ses rédactions, d'avril à juin. Son patron, Paul Bascobert, a aussi renoncé à son salaire pendant la crise », rapporte Les Echos

- Facebook à la rescousse : l'entreprise lance un fonds de soutien aux médias locaux européens de 3 millions d'euros, destinés « aux groupes de presse indépendants de petite et moyenne taille qui sont les plus fragilisés par la crise, dans les pays qui sont le plus touchés à travers l'Europe », précise Facebook. Qui avec Google, rappelons-le, capte l'essentiel des revenus publicitaires du digital.
JUNGLE STORIES
« Le soutien à  l’écosystème de la communication et des médias est plus que nécessaire »

« Le soutien à l'écosystème de la communication et des médias est plus que nécessaire»

Depuis le début du confinement, les recettes publicitaires connaissent une chute vertigineuse. Afin d'aider les médias à sortir la tête de l'eau, Aurore Bergé, rapporteure du projet de loi sur l'audiovisuel, plaide pour la mise en place d'un crédit d'impôt sur les dépenses de communication. Bertrand Beaudichon, CEO d'Initiative, agence média du groupe IPG Mediabrands, et ancien président de l'Udecam, évoque avec nous l'importance de ce dispositif et les nouvelles dynamiques d'un secteur ébranlé par une crise sans précédent.
illustration de fougéres
UN PAVÉ DANS LA JUNGLE
C'est une victoire qui arrive à point nommé, dans une guerre semée d'embûches. Après avoir été saisie en novembre 2019 par les syndicats d'éditeurs de presse français, l'Autorité de la concurrence s'est prononcée jeudi 9 avril sur le contentieux qui oppose Google aux éditeurs, dans le cadre de l'application du droit voisin en France. Elle réclame que le géant américain « négocie de bonne foi » avec les éditeurs de presse, et ce, dans un délai de trois mois. Une négociation  portant sur la rémunération de la reprise de leurs contenus protégés, qui devra couvrir, de façon rétroactive, les droits dus à compter de l'entrée en vigueur de la loi, en octobre 2019.

Pourquoi c'est un pavé ?  « C'est un tournant dans les relations entre Google et les médias français », note mind Media. L'Autorité considère que « Google est susceptible d'avoir abusé de sa position dominante sur le marché des services de recherche généraliste en imposant des conditions de transaction inéquitables aux éditeurs de presse ». « Je salue la décision de l'Autorité. C'est une décision exceptionnelle. Elle est claire et forte et elle nous satisfait pleinement », s'est félicité auprès de La Correspondance de la Presse Marc Feuillée, directeur général du groupe Figaro et président du Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN).
UN FORMAT À LA LOUPE
NL4 - A LA LOUPE  11/04/2020
Consommer des contenus en 10 minutes, top chrono. C'est le pari de Quibi (Quick bites), le service de streaming lancé lundi par l'ancien patron de Disney Studios, Jeffrey Katzenberg, aux États-Unis et au Canada. Avec ses séries et films courts, réalisés en formats vertical et horizontal, la plateforme conçoit ses programmes originaux pour une lecture sur smartphone. Comme le note l'AFP, la plateforme doit s'adapter à un tout nouveau contexte : « Le fondateur de Quibi avait imaginé des utilisateurs qui regarderaient les vidéos courtes dans les transports en commun ou lors d'une pause au bureau. Avec les mesures de confinement et de distanciation sociale, la plateforme doit finalement séduire des audiences sédentaires. » Un défi inédit, d'autant plus que la plateforme se retrouve dans un marché déjà saturé par TikTok – le nombre de téléchargements de l'appli musicale a explosé pendant le confinement – Instagram ou YouTube.
LE CONTENU QU'ON AURAIT ADORÉ FAIRE
NL5 - CQAAF  11/04/2020
Privés de matchs depuis le début du confinement, les journalistes de So Foot commentent Top Chef à la manière d'un match de foot et se donnent à cœur joie pour noter les prestations culinaires des candidats du show phare de M6. « Un Diego en état de grâce, le FC Violet dans le creux de la vague, Gratien au bord du gouffre et Mallory plus grand espoir belge depuis Eden Hazard : c'était un beau spectacle, plein de suspense. Et voici les notes... » On vous laisse savourer...
UNE DERNIÈRE LIANE POUR LA ROUTE
Comment avons-nous pu passer à côté durant tout ce temps ? C'est une histoire rocambolesque. Où la réalité dépasse (complètement) la fiction. Diffusée sur Netflix depuis le 20 mars, la série documentaire Tiger King – Au royaume des fauves  – fascine par son étrangeté, ses personnages hauts en couleur complètement défoncés à la meth et l'univers sauvage dans lequel ils évoluent – un zoo de fauves, au fin fond de l'Oklahoma. On y suit le parcours de Joseph Allen Maldonado-Passage, dit Joe Exotic, ancien propriétaire du zoo, grand amateur de tigres (qu'il câline comme des chatons), gay polygame tatoué, chanteur de country et candidat (malheureux) à la présidentielle américaine. Avec sa coupe mulet, ses cheveux peroxydés, son jean moulant en cuir, ses innombrables vestes à franges, le personnage prête d'abord à sourire avant de devenir franchement inquiétant. Les réalisateurs Eric Goode et Rebecca Chaikin suivent sa descente aux enfers, jusqu'à la case prison. Condamné à 22 ans de prison, il est accusé d'avoir commandité le meurtre de sa principale rivale, Carole Baskin, présidente d'une association de défense des grands félins. À qui il voue une haine féroce et obsessionnelle. Entre téléréalité absurde et véritable thriller, cette série documentaire inclassable fascine et présente un fauve, d'un tout nouveau genre. Et tout est vrai, selon les auteurs.

Dans la jungle des contenus

Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages du contenu.
Icône Instagram Icône Snapchat
Envie de parcourir la jungle des contenus avec nous ?

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter Story Jungle

Explorer les nouvelles narrations et les nouveaux usages des contenus.
Chaque semaine, la newsletter de Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages des contenus.
JUNGLE
refe
Trouvez le bon sentier dans
la jungle des contenus
Story Jungle est une agence indépendante, leader du Content marketing à destination des cibles premium et B2B.

Disposant d’un large réseau de correspondants à l’international, l’agence établit les stratégies éditoriales, pilote les campagnes de thought leadership, d’influence, d’inbound marketing, de social selling ou encore d’account based marketing (ABM) dans les régions EMEA, LATAM et Asie, en plusieurs langues.

Story Jungle a été sélectionnée par LinkedIn pour devenir l’un de ses dix partenaires de contenus dans le monde.
découvrir l'agence
L'agence
Nous menons
la guerre à l’eau tiède
En effet, à Story Jungle nous avons la conviction chevillée au corps que, justement, vos convictions sont vos armes commerciales.

Oui mais : 71 % des C-level en Europe estiment que les contenus de marque sont… « boring* ». Et ils sont 64 % à attendre qu’une marque adopte un point de vue authentique et original.

C’est pourquoi nous établissons ensemble une offre de contenus qui nourrit réellement la réflexion de vos audiences cibles. Et menons la guerre à l’eau tiède.

*Raconteur, 2017.
Votre chiffre d’affaires est
le nouveau KPI
Notre travail consiste, via nos différentes offres, à aligner vos approches marketing et commerciales (marketing & sales alignement).

Notre savoir-faire ? Établir une stratégie de narration distribuée percutante sur les canaux de diffusion les plus pertinents (SEO, LinkedIn, Twitter, newsletter...) et produire les formats les plus efficaces (tribunes vidéo, longs formats, nanographies...) avec pour seule obsession l’atteinte de vos objectifs : brand awareness, considération, lead generation...

Et désormais, pour nous, votre chiffre d'affaires est le nouveau KPI.
Savoir-faire
Savoir-faire
Savoir-faire
Savoir-faire
Contenus
Stratégie éditoriale et production de contenus
Story Jungle couvre l'ensemble du cycle de création des contenus : de l’établissement de la stratégie éditoriale (ou Content Framework) via une méthodologie originale, à la production de contenus dans les formats les plus modernes et efficaces.

Issus de médias de renom, nos journalistes de nos desks France et International conçoivent des contenus éditoriaux à forte valeur ajoutée qui engagent vos audiences premium et/ou B2B.
Savoir-faire
Savoir-faire
Distribution
Plateformes web, réseaux sociaux, LinkedIn, newsletters, podcasts, nouveaux supports
Forte de son expertise d’éditeur, Story Jungle vous accompagne dans l’établissement de votre stratégie de distribution sur tous les canaux de diffusion, établis ou émergents, afin de maximiser la performance de vos contenus.

Story Jungle est l’un des 10 partenaires de contenu de LinkedIn dans le monde.
Savoir-faire
Savoir-faire
Data et performances
A/B testing, optimisation, lead review
Parce que la data est au cœur de toute stratégie marketing, Story Jungle pilote l’efficacité des campagnes au regard de vos objectifs finaux : détection des signaux faibles, A/B testing, recherche des meilleurs angles, optimisation des formats des contenus, évaluation de la qualité des leads générés...
Une force de frappe
internationale
Avec déjà plus de 10 000 contributeurs à travers le monde et un réseau de correspondants sélectionnés au fil des années, la rédaction internationale de Story Jungle est en mesure de produire des contenus sur tous les sujets dans les régions EMEA, LATAM et Asie, en plusieurs langues, dans tous les formats, en garantissant un réel ancrage culturel local.
Mantras
Mantras
La guerre
à l’eau tiède !
Chi-rur-gi-cal !
Explorons
la jungle
Qui trop embrasse
mal étreint
L’audience
prime
Un ratio
I say / I do = 1
Le temps,
c’est la qualité
Sauvons la Jungle !

La guerre à l’eau tiède !

Vos convictions sont vos armes commerciales.
Oui mais : 71% des C-level en Europe estiment que les contenus de marque sont… « boring ». Et ils sont 64% à attendre qu’une marque adopte un point de vue authentique et original. Et oui, soyons honnête, qui aime écouter Pépé radoter les tendances connues depuis 2 ans ? C’est pourquoi à Story Jungle, nous avons décidé de mener la guerre à l’eau tiède. C’est notre mission !

Chi-rur-gi-cal !

C’est notre « Om » à nous. Les erreurs factuelles, les imprécisions, les approximations… sont honnies, exclues, clouées au pilori par les équipes de Story Jungle. Sus au « vite dit, mal dit » ! Nos process garantissent un fact checking rigoureux de l’ensemble des contenus produits.

Explorons la jungle

La veille est notre seconde nature. Les équipes de Story Jungle sont organisées pour ratisser le web chaque semaine à la recherche de nouvelles formes de narration, partout dans le monde. Intéressé(e) ? Ruez-vous sur l’inscription à notre newsletter hebdomadaire.

Qui trop embrasse mal étreint

Une bonne idée créative, c’est précieux, non ? Alors pourquoi vouloir absolument la tordre dans tous les sens pour lui faire porter tous les objectifs annuels de chaque partie prenante ? Soyons focus ! A Story Jungle notre parti pris est simple : exécuter l’idée créative, ne pas la tuer.

L’audience prime

À la fin de l’histoire, c’est la qualité de l’engagement de l’audience qui permet d’atteindre les objectifs de la campagne, quels qu’ils soient. Aussi, à Story Jungle, nous défendons une réelle approche média, garante de l’intérêt de l’audience, menée par des rédacteurs en chef tous issus de grandes rédactions.

Un ratio I say / I do = 1

À Story Jungle on essaye de vous donner un maximum de visibilité sur les étapes d’un projet. Et lorsque l’on s’engage sur une deadline, et bien on s’engage…

Le temps, c’est la qualité

« Tout le succès d’une opération réside dans sa préparation » (l’Art de la guerre). Voilà, c’est dit ! Et bien, que ce soit pour les réponses aux briefs, aux appels d’offres, pour la conception d’une campagne ou d’un contenu impactant, à Story Jungle, on pense comme Sun Tzu. Alors : « Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage : Polissez-le sans cesse, et le repolissez ; ajoutez quelquefois, et souvent effacez. » Nicolas Boileau.

Sauvons la Jungle !

Si ça continue, il n’y aura plus de jungle. Alors oui, l’équipe de Story Jungle a décidé par une belle unanimité de consacrer ses efforts à des projets visant à avoir un réel impact positif pour sauver la jungle.
Références
Références
Contact
Contact
Vous avez un projet, une question ?
Saisissez la liane ci-dessous…
Je souhaite m'inscrire à la newsletter Story Jungle qui explore les nouvelles narrations

ENVOYER
Story Jungle, 10 bis boulevard de la Bastille, 75012 Paris - Tél : 01 43 47 35 12
close
{POPUP_CONTENT}