Story of stories #3 : Blast, un média qui se veut « l'anti-venin »

Story of stories

Story of stories #3 : Blast, un média qui se veut « l'anti-venin »

Story of stories #3 : Blast, un média qui se veut « l'anti-venin »

Publié le 24 janvier 2023
0

Il aime la littérature avant le journalisme. Et pourtant, depuis un an et demi, il est à la tête du média d'extrême gauche Blast. Frappé par « la violence de l'État macronien », Denis Robert a décidé de reprendre le flambeau de l'info.

Face à CNews, BFM & co, le journaliste d'investigation, documentariste et romancier veut donner un « anti-venin » aux Français, une « info différente », avec son nouveau média libre et indépendant contre l'autoritarisme et la violation des libertés. Celui qui se fait rare dans les médias a accepté de se livrer au micro de Story Jungle, sur son parcours, sur Blast, et sa vision du journalisme. Retrouvez notre entretien sur notre podcast Story of Stories, qui explore l'histoire derrière un succès éditorial.

 

00.02.00 : C'est quoi Blast ?

  • Il s'agit d'une web.tv gratuite et d'un site d'info – « les deux jambes de Blast ». « Le site est moins connu et fait moins d'audience, mais les deux sont liés », explique Denis Robert.

  • Le modèle repose sur le financement des sociétaires (1900 sociétaires) et des abonnés (18 347 abonnés). La moyenne du prix des abonnements s'élève à 8,60 euros.

  • Le média fonctionne sans avoir recours au crédit des banques. Blast n'a jamais été en situation de déficit.

00.03.34 : Le contraire de Canal+

  • L'essentiel du contenu est en accès libre. « Blast est le contraire de Canal+ dans le modèle. Alors que Canal+, c'est 90% crypté, 10% de clair, Blast, c'est 95% de clair et 5% de crypté », observe Denis Robert.

  • Les abonnés de Blast ou ceux qui font des dons (défiscalisés) sont « fatigués des médias dominants ». Ils souhaitent entendre avant tout « une parole différente ». 

  • Blast se définit comme un média maniant l'humour, l'intelligence, la créativité. « On nous catégorise trop vite en tant que média de gauche, militant. Ce qui est absolument faux. »

  • Avant de se définir de droite ou de gauche, Denis Robert est pour l'humain avant tout : « Quand je fais mes éditos, on voit bien que je ne suis pas de droite. Ce n'est pas du tout ce qui détermine les choix de sujets, les angles, etc. Après, il y a un tel déferlement de la droite et l'extrême droite aujourd'hui dans ce pays que quand on est un peu différent et qu'on donne la parole à des gens qui ont des choses à dire et qui ne passent pas dans les médias mainstream, on est catégorisé à gauche. Je n'ai pas toujours voté à gauche dans mon village, il peut m'arriver de voter à droite. Je vote pour l'humain ! »

  • « Je ne suis pas sectaire ni partisan », ajoute-t-il.

00.05.38 – L'argent derrière Blast

  • Lancé le 1er avril 2021, Blast comptabilise aujourd'hui 643 000 abonnés à sa chaîne YouTube.

  • À son lancement, ils ont fait une campagne de crowdfunding : près d'1 million d'euros récoltés contre les 100 000 demandés, soit dix fois plus !

  • « On aurait pu lever beaucoup plus si on n'avait pas été attaqué par un shitstorm à la fin sur les réseaux sociaux, disant qu'on était financé par des milliardaires. C'est archi-faux. Pas un seul centime ! », déplore Denis Robert.

  • Il estime la perte à 500 000 euros. « Les derniers jours d'une campagne aussi forte que celle-là, ça ramasse plus d'argent. Le succès va au succès. Cela a été ralenti », poursuit-il.

  • Face à la violence des réseaux sociaux, Denis Robert oscille entre se taire ou répondre : « Je suis tiraillé, je n'ai pas envie de répondre. On va souvent dans des explications qui nous portent préjudice. C'est pour ça que je m'exprime très peu dans les médias. »

00.08.25 – Après un an et demi d'existence, quel bilan pour Blast ? 

  • Un bilan « très positif » : 650 000 abonnés YouTube

  • « À titre personnel, c'est très chronophage. Je ne pensais pas que cela m'amènerait aussi loin, cette histoire. »
     
  • Blast touche une audience large, transgénérationnelle : « Mon fils a 18 ans. Tous ses copains regardent les vidéos de Paloma Moritz sur l'écologie. Les copains de mon père de 80 ans regardent aussi sur internet ! »

  • Chaque semaine, Blast met en ligne 12 vidéos, généralement entre midi et 14 h et le soir. « Si on en met plus, ça se phagocyte », explique Denis Robert.

  • Il y a une dizaine d'articles tous les jours sur le site. Son ADN de départ ? L'enquête !

  • Alors qu'ils étaient 10 au début de l'aventure, ils sont aujourd'hui 40 : 20 CDI, 3 CDD, 7 intermittents permanents et une dizaine de pigistes réguliers.

00.11.38 – Le parcours de Denis Robert

  • Denis Robert a passé douze ans à Libération, où il a notamment couvert l'affaire Grégory.
     
  • Denis Robert revient sur l'affaire Grégory alors qu'il était jeune journaliste pour Libération : « En 1984, j'écrivais les papiers au stylo. J'étais pigiste. J'écrivais tellement de papiers que je leur coûtais plus cher en piges qu'en salaire. Ils m'ont donc embauché. »

  • L'affaire Grégory s'apparente à « un tel cocktail de folie, avec surtout les mauvais côtés du journalisme ».

  • Il évoque le cynisme de la presse d'alors : « Toute la violence de ces marchands de papier qui ont utilisé la douleur de cette famille, qui ont fait l'enquête à la place des magistrats, en désignant des coupables, sans aucune pudeur, comme Paris Match ».

  • Serge July, directeur historique de Libération, a vite compris qu'il s'agissait du « fait divers du siècle ». Denis Robert évoque la frénésie qui s'est alors emparée du journal.

  • Aujourd'hui, « on approche de la vérité ».

  • En 95, il se lance dans l'écriture de romans d'investigation. En 2001 sort « Révélation$ », qui déclenche l'affaire Clearstream 1. Ces révélations lui vaudront 63 procédures dans 5 pays.

  • « Quand j'ai quitté Libération, c'était pour écrire des romans. Je suis parti sans indemnités parce que j'avais envie d'écrire. »

  • Le livre qui lui a ouvert les yeux ? De sang-froid, de Truman Capote (ndlr : le récit est le fruit d'une enquête de cinq ans sur le massacre d'une famille par deux cambrioleurs). « On peut faire de la littérature avec du journalisme. J'ai fait du succès de librairie qui m'ont donné une assise financière. Je n'ai jamais fait de boulot alimentaire. J'ai toujours choisi la liberté », explique Denis Robert.

  • « Mes premiers ennemis sont journalistes », après l'affaire Clearstream.

  • Il a été approché par des producteurs, mais il n'avait à l'époque pas l'énergie de faire des séries.

  • Il vient de réaliser « La (très) grande évasion », aux côtés de Yannick Kergoat, sur l'évasion fiscale : « Pour moi, c'était mon chant du cygne. J'en ai ras le bol de toutes ces histoires de paradis fiscaux. S'il y a un mec qui allait au bout du bout des histoires, c'est ma pomme. Je me suis cogné les banquiers, les juges, les flics, les médecins : j'ai décrit ces réseaux de la finance obscure. À un moment donné, il y a une forme d'épuisement mental, je n'ai plus de mots pour décrire cet univers-là. »

00.20.57 – Qu'est-ce qui s'est passé au Média ?

  • « Au départ, c'est Mélenchon et sa compagne qui veulent lancer un média pour rompre avec le ronron des médias mainstream. » Les militants de La France insoumise financent le média.

  • Avril 2019 : le Média vient le chercher. « Ils sont au bout de leur vie, leur média est en train d'exploser. Il y a un gros conflit avec Aude Lancelin, directrice d'alors du Média ».

  • Il reprend la main : « Les abonnements repartent. On fait du journalisme. »

  • Denis Robert a accepté de reprendre la main du Média car dans sa vie personnelle, il est fatigué par Macron. Il sent la révolte populaire qui gronde en France : « Les gens font des demi-pleins. La pauvreté s'installe, quand j'allume BFM, ils parlent de Front national, c'était un délire médiatique. »

  • Le Média lui permet de reprendre contact avec le réel, lui qui est plongé dans les affres de la création : « J'ai l'opportunité, en étant au Média, de retourner dans le réel. J'étais fatigué dans ma chambre à écrire mes livres. Je trouvais que le réel était beaucoup plus fort que la fiction. Pour la première fois depuis longtemps, je bascule de l'autre côté, je vais dans le réel et j'abandonne la fiction. C'est comme ça que je me retrouve au Média à Montreuil. »

  • Quand il arrive, le Média a 600 000 euros de déficit. Il parvient à faire passer le média de 100 000 à 400 000 abonnés sur YouTube, 8000 abonnés payants à 12 000.

  • « C'est compliqué la démocratie avec les médiocres, comme dit Bourdieu (...). Ils me licencient car je voulais faire venir des gens nouveaux », déplore-t-il.

  • « Les prud'hommes sont passés, m'ont donné raison, je suis tellement estomaqué par la violence de licenciement, la bêtise des propos. J'étais à nouveau victime de gens d'une mauvaise foi totale. »

  • Denis Robert n'entend pas abandonner la partie pour autant. Devant la violence de l'État macronien, la présence de Bolloré et Drahi dans le paysage médiatique, il souhaite créer un média libre... Ce sera la naissance de Blast !

  • L'expérience au Media lui a donné envie de refaire du journalisme. Il lance une campagne de crowdfunding sur KissKissBankBank... « et c'est le miracle ».

00.32.04 – La structure de Blast

  • Blast est une société coopérative d'intérêt collectif. Les sociétaires achètent des parts sociales – 5 euros la part. Il y a au total 1800 sociétaires. Le média fonctionne avec un conseil d'administration, dont Denis Robert est le PDG élu pour 3 ans par les sociétaires, et directeur de la rédaction (« c'est lourd à porter », avoue-t-il).

  • « On aurait pu faire une entreprise commerciale mais ce n'est pas le but. L'idée, pour moi, ce n'était ni de me créer un patrimoine, ni de m'enrichir, mais de créer une forme de coopérative. »

  • L'argent des abonnements et des parts sociétaires est réinvesti dans les salaires, le loyer, l'achat de matériel. Aucun dividende n'est versé. Pas de bénéfices.

  • « Il y a des gens de droite qui financent Blast », assure Denis Robert.

00.35.05 – L'exécution

  • Une conférence de rédaction tous les lundis.
     
  • Une grande diversité de productions : Planète B (« Comment la science-fiction raconte le monde ? »), Quelle époque formidable...

  • Un de ses buts ? Créer un endroit où tous les médias indépendants se retrouvent (StreetPress, Reflets...). Blast « est le lieu naturel » pour qu'ils réunissent leurs forces pour sortir des enquêtes. 
     
  • Le long format marche sur Blast. D'où un investissement sur un documentaire de 52 min sur l'influence de la guerre en Ukraine en Bosnie, qui sortira au mois de janvier. 100% financé par Blast et tourné par Benjamin Jung.

  • Un des dangers pour Blast ? Les algorithmes de YouTube : « On refuse la publicité. On dépend beaucoup des algorithmes de la plateforme. »

  • « Blast, le souffle des idées » est une nouvelle chaîne qui va prochainement voir le jour, avec des programmes culturels liés à la littérature, le cinéma. Elle va compter 12 programmes.

  • Un de leurs programmes phares en public ? « Tournée générale », avec Guillaume Meurice, une sorte de spectacle qui mélange humoristes et éditorialistes. L'idée serait de faire le show en province.

  • Salomé Saqué et Paloma Moritz sont deux têtes d'affiche très remarquées du média Blast. Il admire leur ténacité. Il regrette néanmoins que les médias mainstream aient tenté de « récupérer » Salomé Saqué. Paloma Moritz, « en France, elle incarne l'écologie mieux que tout le monde », siffle-t-il admiratif.

  • Il souhaite voir « moins [sa] gueule à l'écran » et plus de jeunes. 

00.51.57 – Blast va lancer ses Guignols de l'info 

  • « L'histoire des Guignols, c'est une histoire tragique, c'est la violence des riches. Bolloré a acheté Canal. Il a acheté les Guignols pour les tuer », déplore-t-il. Vincent Bolloré a gardé les droits.

  • Ils ne peuvent pas utiliser la même texture que les marionnettes des Guignols, en raison de brevets déposés.

  • Les marionnettes de Blast sont en cours de fabrication. Des auteurs de l'ancienne équipe les ont rejoints.

00.55.14 – Une programmation dense sur Blast

  • La ligne éditoriale se fait au feeling, « sans calculs ni stratégie ». C'est un média de décryptage plus que d'actu chaude.

  • Blast se positionne par rapport à ses concurrents : « S'il n'y avait pas Bolloré, on aurait beaucoup moins de succès. Ils fabriquent du venin dans le cerveau des gens. Nous, on est un anti-venin, on est quelques-uns à essayer de fabriquer une info différente. »

00.57.54 - Quelques chiffres

  • 1800 sociétaires

  •  2,4 millions de chiffre d'affaires. « On n'est pas loin de l'équilibre. On dépense plus qu'on ne reçoit. »

  • 100 millions de vues sur YouTube
     
  • Les pigistes sont payés 70 euros le feuillet. « Il n'y a pas d'emploi au rabais. Il n'y a pas de bénévoles. Les journalistes et la production sont payés sur 13 mois », assure-t-il.

  • Denis Robert projette de quitter le navire, une fois que Blast fonctionnera, pour se replonger dans ses livres.

01.01.10 Quelle est la routine éditoriale de Denis Robert ?

  • Le Monde, Libé, Courrier international, « tous les canards », Le Figaro.

  • « Les trucs qui me motivent, c'est de regarder Pascal Praud. C'est tellement dingue les propos tenus, méchants. Je suis ébahi par la bêtise, la suffisance, les valeurs, le racisme (...). C'est une folie intégrale. Ça me motive de voir que je suis en désaccord sur tout. »

  • « Les Drahi et les Bolloré sont en train de gagner la partie. Les Français ne se révoltent pas parce qu'ils ne sont pas informés. C'est pour ça qu'on crée Blast. La France est un pays de censure. »

  •  Un livre est en cours sur la notion de transmission aux générations plus jeunes.
bio
Jean-Philippe Lorenzo,
Directeur technique de Take Part Media
Jean-Philippe Lorenzo
Jean-Philippe Lorenzo est co-fondateur en 2005 de Take Part Media et y occupe le poste de directeur technique. Il obtenu son doctorat de physique en 1998 pour une étude sur la persistence des bi-polarons à température finie dans le modèle d'Holstein adiabatique unidimmentionnel. Docteur Ingénieur avec un triple profil, il a successivement occupé les postes de :  Chef de Projet Web (Kompass-Pages Jaunes) de 2000 à 2004   Chef de produit (Service marketing Kompass-Pages Jaunes) de 2002 à 2004  Chef de projet  puis Directeur du service Etudes et Développement (Expert Line) de 2005 à 2009.
A lire ou à voir également sur le même sujet

CNMJ 2023 : « L’information doit être différente de la communication »

CNMJ 2023 : « L’information doit être différente de la communication »

Au sein du CELSA, le 26 janvier dernier, a eu lieu la 13e édition de la Conférence nationale des métiers du journalisme. Le thème de cette année : l'information à l'ère...

Au sein du CELSA, le 26 janvier dernier, a eu lieu la 13e édition de la Conférence nationale des métiers du journalisme. Le thème de cette année : l'information à l'ère de l'influence et du branding sur les réseaux. Story Jungle fait un récap' de la journée.

Story of stories #2 : Binge Audio, la fabrique des podcasts natifs

Story of stories #2 : Binge Audio, la fabrique des podcasts natifs

Pour ce deuxième numéro, Story Jungle accueille Joël Ronez, président et cofondateur de Binge Audio, un des premiers studios en France de podcast natif...

Pour ce deuxième numéro, Story Jungle accueille Joël Ronez, président et cofondateur de Binge Audio, un des premiers studios en France de podcast natif. Ce vétéran des médias, passé par le pôle numérique d'Arte et ex-directeur des nouveaux médias de Radio France, revient sur les coulisses d'un projet né fin 2016 et haut-parleur des causes sociétales.

Médias en Seine : une édition qui se veut résolument optimiste

Médias en Seine : une édition qui se veut résolument optimiste

« Les médias vont un peu mieux que ce que l'on pourrait croire », affirme David Barroux, rédacteur en chef des Echos, en guise de préambule à la 4e édition de Médias en...

« Les médias vont un peu mieux que ce que l'on pourrait croire », affirme David Barroux, rédacteur en chef des Echos, en guise de préambule à la 4e édition de Médias en Seine, organisée ce mardi 12 octobre par Les Echos et Franceinfo.

« Les gens en ont marre de Twitter : Discord offre une façon plus intimiste de se rencontrer en ligne »

« Les gens en ont marre de Twitter : Discord offre une façon plus intimiste de se rencontrer en ligne »

Selon Forbes, il s'agit de « l'expérience médiatique la plus originale de l'année ». Sous la direction de Casey Newton, huit journalistes tech indépendants ont lancé leur...

Selon Forbes, il s'agit de « l'expérience médiatique la plus originale de l'année ». Sous la direction de Casey Newton, huit journalistes tech indépendants ont lancé leur propre salle de rédaction virtuelle sur Discord, plateforme fondée sur l'audio très prisée des gamers, dont l'usage s'est diversifié avec la pandémie. Intitulé Sidechannel, le serveur Discord est un embryon de rédaction. Sur l'appli, les abonnés peuvent discuter entre eux, assistent en direct à des interviews exclusives. Ce Slack amélioré a été lancé en parallèle des newsletters payantes de chacun des créateurs. Ryan Broderick, journaliste spécialisé dans la culture web et tête pensante de Sidechannel, évoque avec nous l'origine du projet.

« Rétablir la confiance dans les médias : un enjeu démocratique majeur »

« Rétablir la confiance dans les médias : un enjeu démocratique majeur »

Montrer l'envers d'un décor souvent fantasmé, raconter la réalité "prosaïque" du métier de journaliste. Telle est la mission de Gilles Van Kote,...

Montrer l'envers d'un décor souvent fantasmé, raconter la réalité "prosaïque" du métier de journaliste. Telle est la mission de Gilles Van Kote, directeur délégué aux relations avec les lecteurs au Monde, depuis 2020. Un rôle primordial pour garder le lien avec son audience, dans un contexte de méfiance envers les médias.

Splash-Actu : « la première application d'actualité pensée pour les 15-25 ans »

Splash-Actu : « la première application d'actualité pensée pour les 15-25 ans »

Une application gamifiée et interactive, avec des news du jour, développée spécialement pour la génération Z. Tel est le pari de Splash, l'application imaginée par Maxime...

Une application gamifiée et interactive, avec des news du jour, développée spécialement pour la génération Z. Tel est le pari de Splash, l'application imaginée par Maxime Voisin et Hugo Travers, de la chaîne YouTube HugoDécrypte. Disponible sur l'App Store et le Google Store, elle vise à réconcilier les jeunes avec l'information en leur proposant un récap clair, condensé et personnalisé, sous la forme de fiches et de stories vidéo. Interview avec Maxime Voisin sur cette application très moderne.

« Confiance, utilité, facilité : le combo qualité de la presse qui permet de capter et fidéliser les abonnés »

« Confiance, utilité, facilité : le combo qualité de la presse qui permet de capter et fidéliser les abonnés »

Après avoir travaillé pendant près de quinze ans pour la presse en ligne – ELLE, L'Obs, Sciences et Avenir mais aussi Challenges où elle a occupé le poste de Directrice...

Après avoir travaillé pendant près de quinze ans pour la presse en ligne – ELLE, L'Obs, Sciences et Avenir mais aussi Challenges où elle a occupé le poste de Directrice numérique déléguée –, Marion Wyss a aujourd'hui fondé sa propre société. Avec l'éditeur de paywall dynamique Poool, elle a lancé Underlines, une agence qui conseille les éditeurs sur les stratégies de revenue. Pour Story Jungle, elle nous livre sa vision sur le futur économique de la presse. Un avenir qui dépendra – entre autres – de la qualité des contenus des médias.

Médias en Seine interroge le modèle fragile des médias

Médias en Seine interroge le modèle fragile des médias

Pour sa cinquième édition, le festival Médias en Seine, organisé par Les Échos, Le Parisien et Franceinfo, a réuni près de 6000 participants et 200 intervenants français...

Pour sa cinquième édition, le festival Médias en Seine, organisé par Les Échos, Le Parisien et Franceinfo, a réuni près de 6000 participants et 200 intervenants français et internationaux, autour d'un thème très large : «Médias, quelles responsabilités, quelles réponses par temps de crise?» Retour choisi sur une riche édition.

Nouvelles pratiques du journalisme : « Le long format sert à enrichir le récit du réel »

Nouvelles pratiques du journalisme : « Le long format sert à enrichir le récit du réel »

En début de semaine, Story Jungle a bravé la pluie (et la grève) pour assister à la 11e édition des Nouvelles pratiques du journalisme, consacrée cette année à l'avenir...

En début de semaine, Story Jungle a bravé la pluie (et la grève) pour assister à la 11e édition des Nouvelles pratiques du journalisme, consacrée cette année à l'avenir du long format dans le monde du journalisme et organisée par l'Ecole de Journalisme de Sciences Po.

« Les newsletters offrent à nos contenus une vraie audience »

« Les newsletters offrent à nos contenus une vraie audience »

Prix Albert-Londres de reportage en 2001 pour son travail en Iran, rédacteur en chef adjoint du Temps et directeur adjoint du Monde, fondateur de Bondy Blog,...

Prix Albert-Londres de reportage en 2001 pour son travail en Iran, rédacteur en chef adjoint du Temps et directeur adjoint du Monde, fondateur de Bondy Blog, le journaliste Serge Michel a cofondé Heidi.news, un nouveau média suisse. La publication s'articule autour de « flux » – des articles thématiques rapides à lire –, des « explorations », enquêtes qui se déroulent sur plusieurs épisodes et une newsletter quotidienne, pierre angulaire du média. Pour Story Jungle, Serge Michel évoque l'importance de la complémentarité des formats, la newsletter pensée comme un média à part entière, et la « standardisation des articles » en général. Entretien.

« Le lien entre les médias et le public s’effiloche »

« Le lien entre les médias et le public s’effiloche »

Le lien entre les médias et le public s'effiloche. L'intérêt pour l'information est en baisse, la « news avoidance » en hausse et la confiance loin d'être acquise...

Le lien entre les médias et le public s'effiloche. L'intérêt pour l'information est en baisse, la « news avoidance » en hausse et la confiance loin d'être acquise. C'est l'une des conclusions du Digital News Report du Reuters Institute, publié ce 15 juin.

« Epsiloon sera un vendeur de drogue dure, d’information fiable et sincère »

« Epsiloon sera un vendeur de drogue dure, d’information fiable et sincère »

Le mensuel Science et Vie, propriété de Reworld Media (Biba, Grazia...), s'est vidé peu à peu de sa rédaction après s'être transformé en usine à contenus...

Le mensuel Science et Vie, propriété de Reworld Media (Biba, Grazia...), s'est vidé peu à peu de sa rédaction après s'être transformé en usine à contenus. Les anciens journalistes font volte-face et créent leur propre magazine d'actualité scientifique à paraître le 26 juin, baptisé Epsiloon. Hervé Poirier, ex-rédacteur en chef de Science et Vie, revient sur ce nouveau projet dont il est à l'origine.

Crise climatique : les médias sur la sellette... 8 leçons à en tirer

Crise climatique : les médias sur la sellette... 8 leçons à en tirer

S'il est bien un sujet qui ne supporte pas l'eau tiède, c'est le climat. La preuve : quand il s'agit de la crise climatique, entreprises et presse communiquent sans cesse.....

S'il est bien un sujet qui ne supporte pas l'eau tiède, c'est le climat. La preuve : quand il s'agit de la crise climatique, entreprises et presse communiquent sans cesse... sans jamais convaincre totalement. Le 21e Cahier des Tendances de Méta-Media s'est penché sur le cas particulier des médias : face à la crise climatique, font-ils vraiment le job ?

Meta : la méga-averse

Meta : la méga-averse

Après Twitter, Meta vient d'officialiser le plus important plan social en valeur absolue dans cette industrie ces dernières années.

Après Twitter, Meta vient d'officialiser le plus important plan social en valeur absolue dans cette industrie ces dernières années.

Overdose de news : la « fatigue informationnelle » des Français

Overdose de news : la « fatigue informationnelle » des Français

Plus d'un Français sur deux souffre de fatigue informationnelle. Surtout les plus jeunes et les plus connectés. C'est le constat dressé par une étude de l'L'ObSoCo,...

Plus d'un Français sur deux souffre de fatigue informationnelle. Surtout les plus jeunes et les plus connectés. C'est le constat dressé par une étude de l'L'ObSoCo, la Fondation Jean-Jaurès et ARTE.

Nouvelles Pratiques du Journalisme : plein phare sur TikTok

Nouvelles Pratiques du Journalisme : plein phare sur TikTok

Cette année, Story Jungle a de nouveau fait le voyage jusqu'à Sciences Po Paris pour assister à la conférence 2022 des Nouvelles Pratiques du Journalisme...

Cette année, Story Jungle a de nouveau fait le voyage jusqu'à Sciences Po Paris pour assister à la conférence 2022 des Nouvelles Pratiques du Journalisme. Le thème de cette 14e édition ? Informer à l'ère de TikTok.

Rupert Murdoch, un « Roi Soleil » à l’ère de la concentration des médias

Rupert Murdoch, un « Roi Soleil » à l’ère de la concentration des médias

Il possède le Sun, le Wall Street Journal, Fox News... : à l'âge de 91 ans, Rupert Murdoch reste l'un des hommes les plus influents de la planète et... ...

Il possède le Sun, le Wall Street Journal, Fox News... : à l'âge de 91 ans, Rupert Murdoch reste l'un des hommes les plus influents de la planète et... « un cancer pour la démocratie ». L'historien David Colon lui consacre une biographie prenante, sur fond de concentration des médias : Rupert Murdoch, l'empereur des médias qui manipule le monde, publiée aux éditions Tallandier.

Baromètre des médias 2022 : un tableau peu flatteur pour la presse

La 35e édition du Baromètre de confiance dans les médias Kantar-Onepoint pour La Croix, publiée jeudi 20 janvier, montre un tableau « peu flatteur pour la presse »,...

La 35e édition du Baromètre de confiance dans les médias Kantar-Onepoint pour La Croix, publiée jeudi 20 janvier, montre un tableau « peu flatteur pour la presse », comme l'écrit la journaliste Anne Ponce. Intérêt pour l'actu en baisse, sujets répétitifs et anxiogènes trop mis en avant, crédibilité de la presse en berne, rupture entre la jeunesse française et les médias dits traditionnels...

“La crise du covid-19 semble avoir réaffirmé le poids des médias d’information”

“La crise du covid-19 semble avoir réaffirmé le poids des médias d’information”

Comme chaque année, le Reuters Institute for the Study of Journalism publie son rapport sur la consommation de l'information dans le monde. S'appuyant sur un panel de 46 pays...

Comme chaque année, le Reuters Institute for the Study of Journalism publie son rapport sur la consommation de l'information dans le monde. S'appuyant sur un panel de 46 pays, l'étude de 164 pages fait le point sur les liens entre les médias et les consommateurs. Et bonne nouvelle, 44% des sondés estiment faire confiance aux médias, soit six points de plus que l'année dernière. On a échangé sur les principaux points du Digital News Report avec deux instigateurs de l'étude : Rasmus Nielsen, directeur du Reuters Institute et Nic Newman, Senior Research Associate au Reuters Institute.

Médias en Seine : quelle place pour les médias aujourd’hui ?

Médias en Seine : quelle place pour les médias aujourd’hui ?

Jamais les médias n'ont été autant lus, regardés, consommés. Face à une crise sanitaire sans précédent, ils ont joué un rôle d'accompagnateur auprès d'une audience avide...

Jamais les médias n'ont été autant lus, regardés, consommés. Face à une crise sanitaire sans précédent, ils ont joué un rôle d'accompagnateur auprès d'une audience avide de décryptages et d'informations pratiques.

« La vie vaut mieux que des pandémies et des gens qui se tirent dessus »

« La vie vaut mieux que des pandémies et des gens qui se tirent dessus »

12 utopies nécessaires, 12 magazines du futur reliés en un seul. Telle est la promesse initiale de "Big Bang", le petit nouveau de So Press, une revue de 340 pages écrite par...

12 utopies nécessaires, 12 magazines du futur reliés en un seul. Telle est la promesse initiale de "Big Bang", le petit nouveau de So Press, une revue de 340 pages écrite par une armada de plumes - 29 hommes et 9 femmes - sortie mi-avril dans les kiosques. "Big Bang, c'est le viagra du cerveau", nous promet-on... Entretien avec Franck Annese, le big boss de So Press.

« Le public peut voir la preuve de ses propres yeux »

« Le public peut voir la preuve de ses propres yeux »

Chacune de leurs enquêtes est une bombe. L'équipe des Visual Investigations du New York Times est spécialisée dans la vérification des faits avec pour matière première les...

Chacune de leurs enquêtes est une bombe. L'équipe des Visual Investigations du New York Times est spécialisée dans la vérification des faits avec pour matière première les données libres d'accès sur le Net. Créé en 2017, le service a déjà reçu son prix Pulitzer en 2020. Malachy Brown, Senior Producer des Visual Investigations du New York Times, s'est prêté au jeu de l'interview pour Story Jungle. Il y évoque les coulisses de grandes enquêtes et donne des outils très utiles pour ceux qui souhaitent se lancer dans la course à l'enquête visuelle.

ChatGPT : opportunité ou menace ?

L'application ChatGPT représente-t-il une menace pour l'univers de la communication et des médias ? Story Jungle fait le point sur cette fascinante intelligence artificielle...

L'application ChatGPT représente-t-il une menace pour l'univers de la communication et des médias ? Story Jungle fait le point sur cette fascinante intelligence artificielle.

Médias en Seine, le festival des médias de demain

Comme chaque année, le festival Médias en Seine, organisé par le groupe les Echos-Le Parisien et France Info, rassemble les têtes du secteur médiatique...

Comme chaque année, le festival Médias en Seine, organisé par le groupe les Echos-Le Parisien et France Info, rassemble les têtes du secteur médiatique. On tente de prendre le pouls du secteur. Le but affiché de chaque édition : "répondre aux enjeux du monde de demain".

Les Nouvelles pratiques du journalisme

Les Nouvelles pratiques du journalisme

« Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu'il ne nous prenne par la gorge. » C'est par ces mots de Winston Churchill que Mathias Vicherat,...

« Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu'il ne nous prenne par la gorge. » C'est par ces mots de Winston Churchill que Mathias Vicherat, directeur de l'Institut d'études politiques de Sciences Po a ouvert la 12e édition des Nouvelles pratiques du journalisme, consacrée cette année à la reconquête du terrain.

HUB FORUM 2019 : ce qu’il faut retenir

HUB FORUM 2019 : ce qu’il faut retenir

Grand raout du marketing digital et de l'innovation, la dixième édition du Hub Forum – consacrée au « Smart Reboot » – s'est déroulée en grande pompe les 15 et 16 octobre...

Grand raout du marketing digital et de l'innovation, la dixième édition du Hub Forum – consacrée au « Smart Reboot » – s'est déroulée en grande pompe les 15 et 16 octobre. Cette année, 3 500 participants se sont pressés dans les locaux de la Maison de la Mutualité à Paris pour entendre les pontes du secteur, aussi bien du côté des plateformes que des marques : Facebook, Twitter, le Groupe Rocher, Havas, Le Figaro, McDonald's, Orange, Le Petit Marseillais, Peugeot, Galeries Lafayette. Chacun ayant son mot à dire sur la nécessité de se transformer, à l'ère de l'intelligence artificielle et de la data. Story Jungle a tiré quelques enseignements de cette édition centrée sur la quête de sens.

Metaverse : gadget ou avenir du monde digital ?

Metaverse : gadget ou avenir du monde digital ?

Alors que Facebook annonce le recrutement de 10 000 personnes pour travailler sur son metaverse et va jusqu'à changer de nom pour souligner l'importance de son projet (appelez...

Alors que Facebook annonce le recrutement de 10 000 personnes pour travailler sur son metaverse et va jusqu'à changer de nom pour souligner l'importance de son projet (appelez-moi Meta), Story Jungle et Alexandre Michelin, fondateur du Kif-Knowledge Immerse Forum, s'interrogent sur la réalité des promesses de cette nouvelle forme d'Internet. Alors, retour à Second Life ou exploration d'une nouvelle Terra Incognita ?

La radio, grande perdante de la crise ?

La radio, grande perdante de la crise ?

Une histoire d'amour longue de 27 années : entre France Info et Jérôme Colombain, c'est fini ! Le journaliste tech a décidé de lancer son propre podcast, ...

Une histoire d'amour longue de 27 années : entre France Info et Jérôme Colombain, c'est fini ! Le journaliste tech a décidé de lancer son propre podcast, « Monde numérique ». Alors que la radio subit la crise, le média vient de fêter le centenaire de la première édition de Radio Tour Eiffel. Avec lui, nous avons parlé de l'avenir de l'audio et de ses axes de développement : réseaux sociaux, objets connectés et Clubhouse.

« Ce putain de copier-coller de dépêches AFP permanent »

Ils sont de plus en plus nombreux à rendre leurs tabliers. Les journalistes, désenchantés ? C'est le constat du sociologue Jean-Marie Charon dans son nouvel essai "Hier,...

Ils sont de plus en plus nombreux à rendre leurs tabliers. Les journalistes, désenchantés ? C'est le constat du sociologue Jean-Marie Charon dans son nouvel essai "Hier, journalistes".

Bible des médias : quel bilan pour les formats ?

Podcasts, smartphones, réseaux sociaux et pandémie : l'étude du Reuters Institute revient sur une année marquée par le Covid et les restrictions.

Podcasts, smartphones, réseaux sociaux et pandémie : l'étude du Reuters Institute revient sur une année marquée par le Covid et les restrictions.

2021 : quels formats stars pour les médias ?

Le rapport annuel du Reuters Institute – le centre de recherche en journalisme de l'université d'Oxford – avec ses observations et ses prédictions pour l'année à venir...

Le rapport annuel du Reuters Institute – le centre de recherche en journalisme de l'université d'Oxford – avec ses observations et ses prédictions pour l'année à venir vient de sortir. L'étude, très riche, s'appuie sur le témoignage de 234 leaders des médias digitaux – rédacteurs en chef, Managing Directors, Heads of Digital... – de 43 pays. Quelles priorités se dessinent pour l'année 2021 en termes de narration ?

« Le soutien à l’écosystème de la communication et des médias est plus que nécessaire »

« Le soutien à l’écosystème de la communication et des médias est plus que nécessaire »

Depuis le début du confinement, les recettes publicitaires connaissent une chute vertigineuse. Afin d'aider les médias à sortir la tête de l'eau, Aurore Bergé,...

Depuis le début du confinement, les recettes publicitaires connaissent une chute vertigineuse. Afin d'aider les médias à sortir la tête de l'eau, Aurore Bergé, rapporteure du projet de loi sur l'audiovisuel, plaide pour la mise en place d'un crédit d'impôt sur les dépenses de communication. Bertrand Beaudichon, CEO d'Initiative, agence média du groupe IPG Mediabrands, et ancien président de l'Udecam, réagit à la proposition pour Story Jungle et évoque les nouvelles dynamiques d'un secteur ébranlé par une crise sans précédent.

Les marques au service des gens

Aider son prochain. Tel pourrait être le nouveau mantra des marques, en ces temps agités. Plutôt que de promouvoir tel ou tel service, elles doivent « profiter »...

Aider son prochain. Tel pourrait être le nouveau mantra des marques, en ces temps agités. Plutôt que de promouvoir tel ou tel service, elles doivent « profiter » de cette période pour mettre en valeur leur « raison d'être », c'est-à-dire le sens profond qu'une entreprise donne à son activité. « Il faut une réaction, il faut que les marques continuent d'exister pendant la crise », intime Pierre Gomy, directeur chargé des marques chez Kantar France. « Quelle que soit la réponse, l'essentiel est qu'elle soit authentique, en phase avec la personnalité de la marque », indique-t-il à l'AFP.

Les 6 prédictions médias 2023 du Nieman Lab

Les 6 prédictions médias 2023 du Nieman Lab

Comme chaque année, le Nieman Lab, le laboratoire du journalisme de Harvard, met en avant les prédictions médias des personnes les plus « brillantes »...

Comme chaque année, le Nieman Lab, le laboratoire du journalisme de Harvard, met en avant les prédictions médias des personnes les plus « brillantes » du milieu du journalisme américain. Voici notre sélection.

Médias : l'asphyxie

Face à la crise du coronavirus, les médias prennent l'eau (notamment parce que les annonceurs ne souhaitent pas être associés au coronavirus comme évoqué précédemment dans...

Face à la crise du coronavirus, les médias prennent l'eau (notamment parce que les annonceurs ne souhaitent pas être associés au coronavirus comme évoqué précédemment dans notre enquête), et cherchent activement des solutions. Story Jungle prend le pouls de cette situation inédite. Tour d'horizon d'un écosystème éprouvé.

Coronavirus : le podcast pète la forme

On aurait voulu vous faire une newsletter 100% coronavirus free, mais ce n'est pas possible... Newsletters, blogs, articles, podcasts : les éditeurs se sont livrés à une surenchère...

On aurait voulu vous faire une newsletter 100% coronavirus free, mais ce n'est pas possible... Newsletters, blogs, articles, podcasts : les éditeurs se sont livrés à une surenchère de formats pour couvrir l'épidémie du coronavirus. Le New York Times vient d'ailleurs de créer une section dédiée à l'épidémie, accessible gratuitement. Au coeur de cette avalanche de contenus, les podcasts semblent s'imposer et vivre un mini-boom, comme le rapporte Digiday.

Juliette Nouel, journaliste et écologiste

Juliette Nouel, journaliste et écologiste

Juliette Nouel est une journaliste spécialisée dans les enjeux climatiques, animatrice de débats sur le sujet et à l'initiative de formations et d'associations sensibilisant...

Juliette Nouel est une journaliste spécialisée dans les enjeux climatiques, animatrice de débats sur le sujet et à l'initiative de formations et d'associations sensibilisant au réchauffement climatique.

20 Mint : le pari fou de 20 minutes pour décrypter le Web 3.0

20 Mint : le pari fou de 20 minutes pour décrypter le Web 3.0

Laurent Bainier, journaliste à 20 minutes a un projet fou : décrypter le Web 3 en inventant un média complètement immergé dans le Web 3.

Laurent Bainier, journaliste à 20 minutes a un projet fou : décrypter le Web 3 en inventant un média complètement immergé dans le Web 3.

Les influenceurs... ces nouveaux journalistes ?

Les influenceurs... ces nouveaux journalistes ?

Une nouvelle génération d'influenceurs en ligne apparaît. De plus en plus de créateurs réalisent l'intérêt de couvrir l'actu sur leurs chaînes...

Une nouvelle génération d'influenceurs en ligne apparaît. De plus en plus de créateurs réalisent l'intérêt de couvrir l'actu sur leurs chaînes. Au détriment des médias traditionnels.

Twitter : au fait, c’est grave cette histoire de bots ?

Les bots Twitter posent un gros problème à Elon Musk. C'est en tout cas ce qu'il prétend.

Les bots Twitter posent un gros problème à Elon Musk. C'est en tout cas ce qu'il prétend.

Les médias aussi se réinventent sur TikTok

Les médias trouvent leur public sur TikTok. Avec des recettes très simples.

Les médias trouvent leur public sur TikTok. Avec des recettes très simples.

Les médias aussi se réinventent sur TikTok

Les médias aussi se réinventent sur TikTok

Le Washington Post n'est désormais plus le seul média star sur TikTok. Ils sont quelques-uns à avoir atteint plus d'un million de followers sur la plateforme.

Le Washington Post n'est désormais plus le seul média star sur TikTok. Ils sont quelques-uns à avoir atteint plus d'un million de followers sur la plateforme.

Modèle des médias en ligne : la maison brûle

Modèle des médias en ligne : la maison brûle

Il fait figure d'exception. Le New York Times vient d'annoncer 455 000 nouveaux abonnés au 3e trimestre 2021 (et prévoit un tassement de la croissance de ses revenus au prochain...

Il fait figure d'exception. Le New York Times vient d'annoncer 455 000 nouveaux abonnés au 3e trimestre 2021 (et prévoit un tassement de la croissance de ses revenus au prochain trimestre lestés par la chute des ventes papiers). Mais ces bons résultats ne reflètent pas la santé économique réelle des éditeurs.

Et si on parlait de souveraineté numérique ?

Et si on parlait de souveraineté numérique ?

Arno Pons est le délégué général du think-tank "Digital New Deal". Une fondation dont le but est de "créer un Internet des Lumières, européen et humaniste"...

Arno Pons est le délégué général du think-tank "Digital New Deal". Une fondation dont le but est de "créer un Internet des Lumières, européen et humaniste". Il plaide pour une circulation des données personnelles sous le "strict contrôle des individus". L'heure est à la défense d'une souveraineté numérique. Il a échangé sur le sujet avec Gilles Prigent, directeur de l'agence Story Jungle. Le live est à voir sur LinkedIn (spoiler alert : quelques problèmes techniques altèrent le son de la vidéo)

David Abiker, journaliste

David Abiker, journaliste

Avec 214 00 abonnés, le chroniqueur David Abiker s'est forgé une belle communauté sur LinkedIn

Avec 214 00 abonnés, le chroniqueur David Abiker s'est forgé une belle communauté sur LinkedIn

Média : les prédictions 2022 du Lab de Harvard

Le Nieman Lab fournit son lot de prédictions pour l'année à venir.

Le Nieman Lab fournit son lot de prédictions pour l'année à venir.

Présidentielle et nouveaux médias

Certains ont encore foi en l'avenir des médias. A l'approche de la présidentielle, des petits nouveaux pointent le bout de leur nez, soutenus pour certains par des investisseurs...

Certains ont encore foi en l'avenir des médias. A l'approche de la présidentielle, des petits nouveaux pointent le bout de leur nez, soutenus pour certains par des investisseurs solides. Story Jungle a dressé un inventaire.

“Il faut sortir de notre focus trop français”

“Il faut sortir de notre focus trop français”

À tout juste 44 ans, Mathieu Gallet a derrière lui une vie bien remplie. Il a aussi bien côtoyé le monde politique - en tant que directeur de cabinet adjoint de Frédéric...

À tout juste 44 ans, Mathieu Gallet a derrière lui une vie bien remplie. Il a aussi bien côtoyé le monde politique - en tant que directeur de cabinet adjoint de Frédéric Mitterrand alors ministre de la Culture – que celui, tumultueux des médias : Canal + , ou encore l'INA dont il a été (très) jeune président. On retiendra surtout sa nomination comme PDG de Radio France en 2014. Aujourd'hui, après une éviction brutale, le phœnix renaît de ses cendres.

Quand HBR lance une chaîne TV sur LinkedIn

Harvard Business Review vient de lancer sa propre chaîne de télévision sur LinkedIn.

Harvard Business Review vient de lancer sa propre chaîne de télévision sur LinkedIn.

Certains l'aiment long

Le futur se trouve dans le long format. Malmené par les réseaux sociaux, fatigué par des sollicitations incessantes, abonné à des contenus « snackables », le public est...

Voir le média
close
{POPUP_CONTENT}