S'inscrire à la newsletter

Édition du vendredi 08 novembre 2019

Publicité : Vade retro Satanas

Les gens détestent la publicité. Un constat sans appel auquel doit faire face l'industrie de la publicité. C'est en tout cas ce qui ressort du rapport très tranché publié lundi par la société Forrester Research et relayé par le New York Times. Cet état de fait ne signifie pas pour autant rendre les armes. Si elle souhaite survivre, l'industrie publicitaire doit reprendre ses esprits face à « un besoin existentiel de changement ». 2020 sera une année charnière, prévient l'étude. Avec Google et Facebook qui tiennent les rênes et le modèle sans publicité de Netflix, les agences doivent « faire table rase de leur modèle démodé », si elles ne veulent pas « perdre encore plus d'intérêt ». Aux oubliettes l'époque Mad Men ! L'industrie de la pub est désormais prise en étau entre de jeunes consommateurs, allergiques aux pubs, prêts à payer pour les éviter, et des clients exigeant une rentabilité maximale. 

Mais attention, tout n'est pas perdu ! Une des pistes d'amélioration avancée consiste à adopter une approche data-driven  : « Il faut intégrer des plateformes axées sur les données dans le processus créatif. » À l'image de JPMorgan Chase qui a annoncé un accord avec la société de technologie publicitaire Persado pour générer des textes marketing grâce à l'intelligence artificielle.
JUNGLE STORIES
Podcasts de marques : les auditeurs sont-ils à l’écoute ?

Podcasts de marques : les auditeurs sont-ils à l'écoute ?

Confidences particulières de LVMH, Chalalove de Gemmyo, Les Visites du Centre Pompidou... L'engouement des marques françaises pour le podcast ne se dément pas. Le phénomène est bien connu. Ce que l'on sait moins en revanche, c'est que les auditeurs y prêtent – réellement – une oreille attentive.
illustration de fougéres
UN PAVÉ DANS LA JUNGLE
Twitch s'installe à Paris. À cette occasion, la plateforme a engagé Mélissa Simoni – ancienne recrue de Twitter, en charge des agences – en tant que Sales Director, dont la mission consiste à superviser les ventes et les solutions pour l'ensemble des annonceurs en France, en Belgique, et au Luxembourg. Il s'agit ainsi du quatrième bureau européen établi par Twitch.
 
Pourquoi c'est un pavé ? L'installation de cette antenne permet ainsi aux marques françaises de développer de nouvelles activités au sein de la plateforme aux 15 millions d'utilisateurs. Pour Melissa Simoni, il s'agit d'une « véritable opportunité pour les marques car Twitch peut atteindre un public que vous ne trouverez nulle part ailleurs ».
UN FORMAT À LA LOUPE
NL 09 11 Format à la loupe Twitch
Et justement de nombreuses marques développent des contenus interactifs... sur Twitch. Le constructeur allemand de voitures de sport Porsch a ainsi invité les gamers à participer à un escape game interactif de quatre heures, dans le but de découvrir la nouvelle Formule E, cachée au siège de Porsche Digital GmbH à Ludwigsburg. « Le futur du divertissement consiste en une expérience multiple, lorsque les communautés et les créateurs de contenus créent ensemble leur propre divertissement. C'est, selon moi, la façon dont les Millennials et la génération Z se divertiront dans le futur », résume Melissa Simoni, Sales Director France de Twitch.
LE CONTENU QU'ON AURAIT ADORÉ FAIRE
NL 09 11 Contenu que l'on aurait aimé faire Music
Quels artistes ont vendu le plus de disques entre 1969 et 2019 ? Qui des Beatles, Michael Jackson, Justin Bieber ou encore Elton John a tenu le haut du pavé le plus longtemps ? Une vidéo fascinante du compte YouTube Data is beautiful revient sur les plus grosses ventes des cinquante dernières années, à travers un graphique animé du plus bel effet. On remarquera que certains n'ont été que des étoiles filantes dans ce paysage musical, à l'image de Psy et son Gangnam Style. Une chronologie de 9 minutes qui a déjà récolté plus de 3 millions de vues...
UNE DERNIÈRE LIANE POUR LA ROUTE
« Parler est une façon de dire qu'on survit. » Qualifiée d'onde de choc dans le milieu du cinéma français, la prise de parole d'Adèle Haenel ce lundi – sur le plateau de Mediapart – a marqué les esprits. L'actrice s'est exprimée, aux côtés d'Edwy Plenel et de la journaliste Marine Turchi, sur le « harcèlement sexuel » qu'elle dit avoir subi, de 12 à 15 ans, de la part du réalisateur Christophe Ruggia. Un témoignage rare qui brise avec force le tabou des violences sexuelles et concrétise une réalité insupportable : « Les monstres, ça n'existe pas. C'est notre société. C'est nous, nos amis, nos pères. Il faut regarder ça en face. »


Dans la jungle des formats

Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages du contenu.
Icône Instagram Icône Snapchat

S'inscrire à la newsletter