Edition du samedi 02 décembre 2023

À Dubaï, la COP28 met les marques dans l’embarras

Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
La COP28 s'est ouverte cette semaine à Dubaï, le paradis du pétrole. C'est peu dire que le choix du pays d'accueil fait polémique et, cette année, empêche les entreprises de s'approprier ce temps fort de leur communication « sustainability »...

Comment communiquer autour d'un événement sans y être associé ? Comment prendre la parole sans nommer les choses ? Comment ne pas appeler un chat, un chat ? Toutes ces questions, les marques se les sont posées à l'approche de cette 28e conférence de l'ONU pour le climat qui, d'ordinaire, constitue un temps fort de la communication d'entreprise. Un moment clé pour rappeler les engagements pris en matière de développement durable, de réduction de leur empreinte carbone et de leur consommation d'énergies fossiles. Sauf que, cette fois-ci, au moment de réfléchir à un plan com', tout ce petit monde s'est trouvé bien embêté par le choix d'organiser cette COP28 à Dubaï, dont le bilan carbone par habitant fait partie des plus élevés au monde. La grande messe pour le climat dans « le temple fossile du capitalisme », comme l'évoque cet article du média Reporterre, qui résume assez bien la pensée générale.
 
L'éléphant dans la pièce
 
Un sommet mondial, dont l'enjeu central cette année concerne la sortie des énergies fossiles, présidé par Sultan al-Jaber, ministre de l'Industrie des Émirats arabes unis et donc VRP d'ADNOC, la compagnie pétrolière nationale... La décision fait tache. « Un conflit d'intérêts, appuie Gaïa Febvre, responsable de la politique internationale du Réseau Action Climat, dans le papier de Reporterre. La société civile doit se saisir de la situation pour exiger des mesures contre les conflits d'intérêts dans les COP, où l'on constate une augmentation de la place des lobbyistes. » Peut-être parce que, selon les mots de l'auteure et conférencière libanaise Huda Smitshuijzen AbiFarès, citée par The Guardian, « l'identité de marque de l'émirat est un étrange mélange entre Wall Street et Disneyland ». Dès lors, pour ceux qui n'ont pas le grand écart aussi confortable que Jean-Claude Van Damme, s'associer au fond sans en épouser la forme relève du casse-tête. Et les pousse à éviter le claquage... « La tempête Ciaran de fin octobre, c'est plus de 38 000 contenus quand la COP28 rassemble 13 107 contenus depuis le début de l'année et 4497 depuis début novembre, acquiesce Jean-Maurice Galicy, président cofondateur de l'agence Dakota Communication, dans les colonnes de Stratégies. Les COP ne génèrent pas un intérêt très fort. Les papiers sont souvent critiques, les doutes sur l'efficacité de ces grands rassemblements clairement exprimés. Sans compter des aspects symboliques comme la localisation de la COP28. »
 
Maintenir le cap, même sans la COP
 
D'autant plus dommageable que les entreprises ne se sont jamais autant engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique (enfin, officiellement). Selon les chiffres du Bilan mondial de l'action climat 2023 publié par l'observatoire Climate Chance, leur nombre a progressé de manière spectaculaire : +15 100% d'adhésions à la Science-Based Targets initiative (SBTi), par exemple – l'entité qui promeut la réduction des émissions de gaz à effet de serre et des stratégies net zéro –, passant de 28 entreprises impliquées en 2015 à 4230 en décembre 2022. « Une croissance exponentielle qui représente 34% de l'économie mondiale en valeur boursière », précise le rapport. 929 des 2000 plus grandes entreprises cotées affichent désormais un objectif « zéro émission nette » de CO2, contre 417 en décembre 2020, et 8307 enseignes ont rejoint l'initiative « Race to Zero » depuis son lancement en 2021 par les Nations unies. Pour rester dans les clous, du moins en termes de communication, mieux vaut donc éviter le sujet dubaïote.
 
Se creuser la tête
 
C'est, en substance, ce qu'indique Fredrika Klarén, Head of Sustainability chez Polestar, un constructeur de véhicules électriques qui appartient au groupe Volvo : « L'utilisation délibérément abusive des données climatiques est incroyablement préjudiciable. Particulièrement aujourd'hui, à l'approche de la COP28, la conversation est brouillée entre la réalité et la fiction. » Ce qui explique, en partie, l'idée audacieuse qui a germé au sein de son équipe : le Polestar Truth Bot, un robot conversationnel « spécialement conçu sur X pour aider à démystifier les inexactitudes les plus courantes relatives au changement climatique dans l'industrie automobile, explique la marque automobile suédoise au site TechCrunch. Nous avons choisi X pour notre campagne car un rapport récent de Climate Action Against Disinformation a révélé que les informations les plus fausses sur l'environnement sont partagées via cette plateforme de médias sociaux ». Lorsqu'on n'a pas de pétrole... Bref. Le concept est malin, la prise de parole innovante. Même si on peut s'interroger sur les vertus écologiques et le bilan carbone des véhicules électriques. Mais c'est une autre histoire... qui illustre toutefois la présence de l'éléphant dans la pièce de l'engagement des marques : le greenwashing.  
Toujours est-il qu'à Story Jungle, on a reçu pas mal de demandes exotiques de marques souhaitant prendre la parole pendant la période, sans jamais faire référence à la COP. Où l'art d'y être sans y être.
Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
illustration de fougéres
UN PAVÉ DANS LA JUNGLE
« Allez vous faire foutre ! » « Go fuck yourself », dans le texte. Invité phare de la conférence DealBook, organisée par le New York Times, Elon Musk avait un message à faire passer aux annonceurs qui ont déserté son réseau social depuis le rachat en avril 2022. « Si quelqu'un essaye de me faire du chantage à la publicité, s'ils essaient de me faire chanter avec leur argent, je leur dis qu'ils peuvent aller se faire foutre. C'est clair ? J'espère que ça l'est... »
 
Pourquoi c'est un pavé ? « C'est une décision pleine de sens de ne plus annoncer sur cette plateforme qui pose un si gros risque en termes de brand safety. Balancer tout ça sur scène, c'est dingue, je n'ai jamais vu un truc pareil... », hallucine Ruben Schreurs, Chief Strategy Officer d'Ebiquity – un cabinet de conseil en marketing et médias –, dans cet article de Digiday judicieusement titré « Seraient-ce les adieux de X aux gros annonceurs ? On dirait bien ». Un papier qui donne également la parole à Jasmine Enberg, analyste social media chez Insider Intelligence : « Les annonceurs s'inquiètent de l'incertitude et des dommages sur leur réputation s'ils continuent de travailler avec Musk. Et ses commentaires d'hier vont creuser encore un peu plus le fossé entre eux... » Selon des documents internes à l'entreprise que le New York Times s'est procurés, une centaine d'annonceurs majeurs, dont IBM, Apple, Coca-Cola, Amazon, Airbnb et Disney ont coupé leurs investissements publicitaires sur la plateforme. Une perte sèche globale estimée à 75 millions de dollars. Disney, dont le patron, Bob Iger, invité un peu plus tôt du DealBook pour expliquer, entre autres, pourquoi son groupe a quitté le navire X, était directement visé par le coup de sang d'Elon.
UN FORMAT À LA LOUPE
02/12/23 NL4 FORMAT
L'in-game advertising, ou publicité programmatique dans le jeu vidéo, c'est l'art de créer une véritable expérience de jeu immersive autour d'une marque. Que cela passe par la présence des marques et de leurs produits directement dans l'univers du jeu, ou par des spots de pub intercalés intelligemment entre deux séquences de jeu, le format est en pleine santé. Pour preuve : selon l'étude « The Marketing ROI in Gaming - The Positive Impact of Gaming for Brands » réalisée par Gameloft for brands en mars 2023, les revenus de la publicité in-game augmenteront de 11% par an d'ici 2030 à l'échelle mondiale. « La publicité sur nos jeux free-to-play est désormais largement acceptée par les joueurs, et elle bénéficie non seulement d'un contexte de diffusion maîtrisé, mais aussi d'un haut niveau d'attention publicitaire, grâce à nos formats récompensés, qui permettent de débloquer un avantage dans le jeu en échange d'une vue ou d'un engagement publicitaire. Il s'agit d'un format opt-in par nature, de 15 à 30 secondes, ce qui représente un écrin pour les annonceurs du divertissement qui disposent souvent de trailers pour faire la promotion de nouveaux contenus. C'est un fort levier de notoriété, mais nous pouvons aller plus loin en matière d'engagement, avec des formats jouables », décrypte Jean-Baptiste Godinot, EVP de Gameloft for brands.

Certes, la pub dans les jeux vidéo n'est pas nouvelle. La première tentative date de 1978, avec la promotion d'un jeu PC, Pirate Adventure, directement dans un autre jeu PC, Adventureland. Quatre ans plus tard, Philip Morris profite du jeu de course Pole Position sur Atari 2600 pour devenir le premier annonceur traditionnel à oser l'in-game ad en positionnant ses panneaux Marlboro en bord de piste. Depuis, le marché a bien grandi. En 2022, il représentait 7,6 milliards de dollars selon Xenoss – une société d'Ad tech américaine –, et devrait atteindre 17,6 milliards d'ici 2030. Ce qui explique pourquoi, à en croire cette autre étude repérée par The Drum, 93% des acheteurs média auraient l'intention de piloter des stratégies d'in-game advertising d'ici 2025.
LE CONTENU QU'ON AURAIT ADORÉ FAIRE
02/12/23 NL5 CQAAF
Tout en bas des pages web, après avoir scrollé à s'en faire saigner les doigts, ou alors savamment placé dans un petit bandeau entre deux articles, il existe un vortex que le commun des mortels désigne parfois, au détour d'une conversation innocente, comme « mais si, tu vois, dans les pubs putaclics là ! ». Une section que l'agence The Good Company a décidé de carjacker dans sa campagne pour le Sidaction intitulée « Les clics de la tentation » et lancée à l'occasion de la Journée mondiale contre le sida, le 1er décembre. Le concept ? Le spot apparaît dans cette zone trouble, via une vignette qui reprend tous les codes de ces emplacements pour pousser l'internaute à la faute. Photos suggestives et titres bien racoleurs. Sauf que, heureuse surprise, le contenu sulfureux est en fait une mise en scène qui débouche avec humour sur un message de sensibilisation à la montée des idées reçues sur le VIH chez les jeunes (la chanteuse, Shy'm, et la créatrice, Shera, ont participé à certaines d'entre elles). Et qui renvoie vers un site plein de ressources utiles et de couleurs fluo. Ou quand le putaclic fait de la prévention...
UNE DERNIÈRE LIANE POUR LA ROUTE
Dans la précipitation, certains d'entre vous ont peut-être commis la boulette. Pensant qu'ils tenaient enfin la nouvelle saison de Squid Game entre les touches de leur télécommande, ils ont appuyé sur le bouton au triangle et à la double barre. Et là, passé le « Tudum » de Netflix, ces innocents en pyjama ont vite déchanté en s'apercevant que ce Squid Game : le défi n'a que l'odeur du calamar... Pas hyper frais, qui plus est. Les survets verts numérotés sont toujours là, la poupée qui abat tout le monde aussi, mais les acteurs coréens aussi talentueux qu'attachants ont disparu. À leurs places, d'illustres inconnus venus s'affronter dans cette téléréalité bien cringe inspirée de la série. 4,56 millions de dollars promis au(x) vainqueur(s), qui ne parviennent toujours pas à exorciser ce tournage en Angleterre, dont les conditions dantesques – dénoncées par The Sun en janvier dernier – font aujourd'hui l'objet de poursuites en justice. Des participants demandent réparation à la production pour avoir laissé le froid britannique leur offrir quelques belles engelures lors de la séquence iconique du « 1,2,3 soleil ». Douloureux, certes, mais tout de même moins handicapant qu'une balle dans la tête.
Notre prochain live
A lire ou à voir également sur le même sujet

Marques : soyez sincère dans un monde de brutes !

Marques : soyez sincère dans un monde de brutes !

« Comment les marques, les agences et les médias peuvent réussir leur transformation dans une nouvelle ère où l'authenticité prévaut ? » C'est la question que s'est posée...

« Comment les marques, les agences et les médias peuvent réussir leur transformation dans une nouvelle ère où l'authenticité prévaut ? » C'est la question que s'est posée Kantar Media dans son étude annuelle qui explore les points de tension dans le secteur des médias et de la communication. Tour d'horizon.

Des médias aux marques, la newsletter contre-attaque !

Des médias aux marques, la newsletter contre-attaque !

Pour les médias comme pour les marques, la newsletter s'impose comme un canal hautement stratégique, presque prioritaire, qui se conjugue au futur et permet de toucher une audience...

Pour les médias comme pour les marques, la newsletter s'impose comme un canal hautement stratégique, presque prioritaire, qui se conjugue au futur et permet de toucher une audience plus qualitative. Plus engagée, aussi.

Comment les marques racontent la France

Comment les marques racontent la France

Et si les prises de parole des Renault, SNCF et autres McDonald's influençaient subrepticement la manière dont nous nous représentons collectivement la France et les Français...

Et si les prises de parole des Renault, SNCF et autres McDonald's influençaient subrepticement la manière dont nous nous représentons collectivement la France et les Français ?

« Les marques peuvent faire du bien à la société. Aujourd’hui, elles ne prennent pas assez de risques »

« Les marques peuvent faire du bien à la société. Aujourd’hui, elles ne prennent pas assez de risques »

Thomas Jamet dirige le groupe IPG Mediabrands France depuis 2015. Cet expert du digital officie également en tant que professeur dans les murs de l'École de communication de...

Thomas Jamet dirige le groupe IPG Mediabrands France depuis 2015. Cet expert du digital officie également en tant que professeur dans les murs de l'École de communication de Science Po et est vice-président de l'Udecam (Union des entreprises de conseil et d'achat media). De multiples casquettes qui font de lui une référence en matière de brand content. Story Jungle l'a rencontré pour évoquer les principaux enjeux des contenus de marque. Entretien.

« Le contenu représente l’essentiel de la communication : Content is King »

« Le contenu représente l’essentiel de la communication : Content is King »

Depuis janvier 2018, Frédéric Fougerat dirige – entre autres – la communication du groupe Foncia, spécialisé dans l'administration de biens et la transaction immobilière...

Depuis janvier 2018, Frédéric Fougerat dirige – entre autres – la communication du groupe Foncia, spécialisé dans l'administration de biens et la transaction immobilière. Ce professionnel du verbe partage avec nous sa stratégie et sa vision de la communication, à l'ère des réseaux sociaux et des polémiques à répétition, et insiste sur l'importance du contenu. Entretien.

Pourquoi Twitch séduit de plus en plus d’annonceurs

Pourquoi Twitch séduit de plus en plus d’annonceurs

Avec cinq millions de visiteurs uniques en France selon Médiamétrie et des émissions solidement installées à l'audience croissante, Twitch connaît un pic de popularité qui...

Avec cinq millions de visiteurs uniques en France selon Médiamétrie et des émissions solidement installées à l'audience croissante, Twitch connaît un pic de popularité qui attise la curiosité des annonceurs désireux de capter cette cible aussi jeune que volatile.

Marketing digital : les tendances des tendances 2024…

Marronniers du mois de janvier, les papiers « X tendances à suivre cette année » fleurissent un peu partout sur le net. Et notamment en matière de marketing digital...

Marronniers du mois de janvier, les papiers « X tendances à suivre cette année » fleurissent un peu partout sur le net. Et notamment en matière de marketing digital. Sujet qui, chez Story Jungle, nous concerne un tout petit peu... Alors, quelles sont les tendances des tendances pour 2024 ? Réponse en trois points.

So Press raconte des histoires (des bonnes !)

So Press raconte des histoires (des bonnes !)

Il a monté un groupe de presse sur une idée simple : trouver et raconter de bonnes histoires. Franck Annese est l'invité de notre 9e épisode de Story of stories.

Il a monté un groupe de presse sur une idée simple : trouver et raconter de bonnes histoires. Franck Annese est l'invité de notre 9e épisode de Story of stories.

Gen Z et directeurs marketing : « un fossé générationnel »

De par son poids démographique et culturel grandissant, la Gen Z n'a jamais été aussi courtisée par les marques, ébranlant au passage les certitudes des marketers...

De par son poids démographique et culturel grandissant, la Gen Z n'a jamais été aussi courtisée par les marques, ébranlant au passage les certitudes des marketers...

Partenariats marques - créateurs : LinkedIn dégaine son tag

LinkedIn vient d'annoncer plusieurs modifications concernant la publication de contenus issus d'un partenariat entre une marque et un ou plusieurs créateurs.

LinkedIn vient d'annoncer plusieurs modifications concernant la publication de contenus issus d'un partenariat entre une marque et un ou plusieurs créateurs.

Open AI lance GPT store, « l’app store de l’AI »

Lundi dernier, Sam Altman, boss d'OpenAI, a enfilé son plus beau jean pour présenter le futur de son robot conversationnel.

Lundi dernier, Sam Altman, boss d'OpenAI, a enfilé son plus beau jean pour présenter le futur de son robot conversationnel.

Claire Touzard, autrice de Féminin : "Il faut davantage de liberté de parole"

Claire Touzard, autrice de Féminin : "Il faut davantage de liberté de parole"

Claire Touzard est celle qui ose. Après avoir brisé le tabou de l'addiction à l'alcool dans le pays où le verre de vin est roi, dans un journal de bord intitulé Sans alcool...

Claire Touzard est celle qui ose. Après avoir brisé le tabou de l'addiction à l'alcool dans le pays où le verre de vin est roi, dans un journal de bord intitulé Sans alcool, elle s'attaque dans Féminin, un roman d'auto-fiction ,au modèle économique de la presse féminine, et dans une plus large mesure au capitalisme.

Tusar Barik, directeur marketing agences et partenaires chez LinkedIn

Tusar Barik, directeur marketing agences et partenaires chez LinkedIn

Tusar Barik, qui travaille chez LinkedIn depuis 5 ans, est spécialisé dans le marketing digital, la publicité, le branding et les réseaux sociaux.

Tusar Barik, qui travaille chez LinkedIn depuis 5 ans, est spécialisé dans le marketing digital, la publicité, le branding et les réseaux sociaux.

IA et contenus : textpocalypse now ?

L'intelligence artificielle générative se développe très rapidement, notamment à travers des programmes types ChatGPT. Quelles conséquences sur l'univers des contenus ?...

L'intelligence artificielle générative se développe très rapidement, notamment à travers des programmes types ChatGPT. Quelles conséquences sur l'univers des contenus ? Story Jungle fait le point.

Bâtir sa stratégie LinkedIn

Branding, influence, lead generation : comment bâtir sa stratégie Linkedin ? Dans ce webinaire, Story Jungle, vous donne les clés pour construire une stratégie LinkedIn efficace...

Branding, influence, lead generation : comment bâtir sa stratégie Linkedin ? Dans ce webinaire, Story Jungle, vous donne les clés pour construire une stratégie LinkedIn efficace.

La créativité, fer de lance du B2B

48% des décideurs trouvent la publicité B2B ennuyeuse. Face à un tel constat, LinkedIn incite les marques B2B à être originales.

48% des décideurs trouvent la publicité B2B ennuyeuse. Face à un tel constat, LinkedIn incite les marques B2B à être originales.

Content Factory : comment cela fonctionne ? Faut-il l’externaliser ?

Content Factory : comment cela fonctionne ? Faut-il l’externaliser ?

Cette semaine, les 6 et 7 juin, se tenait le salon All For Content au Newcap Event Center de Paris XV. Parmi les sujets abordés : les dernières tendances du brand content,...

Cette semaine, les 6 et 7 juin, se tenait le salon All For Content au Newcap Event Center de Paris XV. Parmi les sujets abordés : les dernières tendances du brand content, l'irruption de l'intelligence artificielle générative dans les process de création de contenu (on y reviendra bientôt), l'organisation et la gestion des contenus.

Justin Buisson, vidéaste

Justin Buisson, vidéaste

S'il opère d'habitude sur YouTube, le directeur artistique de l'agence Behind The Skills et créateur, Justin Buisson s'aventure également sur LinkedIn.

S'il opère d'habitude sur YouTube, le directeur artistique de l'agence Behind The Skills et créateur, Justin Buisson s'aventure également sur LinkedIn.

Justine Hutteau, fondatrice de Respire

Elle est la fondatrice de la marque de déodorants bio Respire. Elle est suivie par 130 000 abonnés sur la plateforme professionnelle.

Elle est la fondatrice de la marque de déodorants bio Respire. Elle est suivie par 130 000 abonnés sur la plateforme professionnelle.

Discord, l’outil essentiel pour bâtir sa communauté ?

Discord, l’outil essentiel pour bâtir sa communauté ?

Outil chéri des gamers, des YouTubers, des streamers Twitch, Discord reste encore assez méconnu des entreprises.

Outil chéri des gamers, des YouTubers, des streamers Twitch, Discord reste encore assez méconnu des entreprises.

Comment soigner son image employeur ?

Comment soigner son image employeur ?

Pour Frédéric Fougerat, directeur de la communication et du marketing du groupe Emeria, on ne doit pas parler de marque employeur mais de communication ou d'image employeur.

Pour Frédéric Fougerat, directeur de la communication et du marketing du groupe Emeria, on ne doit pas parler de marque employeur mais de communication ou d'image employeur.

Les marques au service des gens

Aider son prochain. Tel pourrait être le nouveau mantra des marques, en ces temps agités. Plutôt que de promouvoir tel ou tel service, elles doivent « profiter »...

Aider son prochain. Tel pourrait être le nouveau mantra des marques, en ces temps agités. Plutôt que de promouvoir tel ou tel service, elles doivent « profiter » de cette période pour mettre en valeur leur « raison d'être », c'est-à-dire le sens profond qu'une entreprise donne à son activité. « Il faut une réaction, il faut que les marques continuent d'exister pendant la crise », intime Pierre Gomy, directeur chargé des marques chez Kantar France. « Quelle que soit la réponse, l'essentiel est qu'elle soit authentique, en phase avec la personnalité de la marque », indique-t-il à l'AFP.

Le coronavirus va-t-il achever les médias ?

Le coronavirus va-t-il achever les médias ?

L'audience explose. Les revenus publicitaires s'effondrent. C'est le grand paradoxe auquel doivent faire face les médias, fragilisés par un modèle économique déjà précaire...

L'audience explose. Les revenus publicitaires s'effondrent. C'est le grand paradoxe auquel doivent faire face les médias, fragilisés par un modèle économique déjà précaire, en cette période d'épidémie dévastatrice. Fuite des annonceurs, recours au chômage partiel, fermeture des kiosques, distribution allégée de La Poste, Presstalis à la dérive : la presse se prépare à un exercice de haute voltige.

Innovators Race by Capgemini : the run is on !

6 équipes lancées dans une course internationale à l'innovation. L'objectif ? Imaginer une solution technologique et durable pour une grande marque ou institution.

6 équipes lancées dans une course internationale à l'innovation. L'objectif ? Imaginer une solution technologique et durable pour une grande marque ou institution.

Exprimez la personnalité de votre entreprise, avec Jaguar Land Rover Fleet & Business

Take Part Media a réalisé une plateforme mettant en lumière l'offre "Fleet Business" de Jaguar Land Rover à travers des témoignages de décideurs.

Take Part Media a réalisé une plateforme mettant en lumière l'offre "Fleet Business" de Jaguar Land Rover à travers des témoignages de décideurs.

Comment bâtir une communication audacieuse

Comment bâtir une communication audacieuse

Récemment, Bpifrance suggérait aux entrepreneurs tentés par l'export : "Allez vous faire voir ailleurs !"

Récemment, Bpifrance suggérait aux entrepreneurs tentés par l'export : "Allez vous faire voir ailleurs !"

Snapchat, quelles tendances, quels formats privilégier ?

Snapchat, quelles tendances, quels formats privilégier ?

Alors que Snapchat a annoncé sa grille de rentrée, le 30 septembre, Story Jungle a échangé en live avec Patrick Heneghan, Marketing Lead Southern Europe de Snap...

Alors que Snapchat a annoncé sa grille de rentrée, le 30 septembre, Story Jungle a échangé en live avec Patrick Heneghan, Marketing Lead Southern Europe de Snap. À l'heure où la plateforme fête ses dix ans, on a évoqué les dernières tendances qui l'animent, ses audiences, ses nouveaux formats, son positionnement face à Instagram et TikTok. Entretien.

Rencontres de l'Udecam : interview avec Guillaume Cavaroc, de Facebook

Rencontres de l'Udecam : interview avec Guillaume Cavaroc, de Facebook

Story Jungle était présent aux Rencontres de l'Udecam. On en a profité pour interroger Guillaume Cavaroc, directeur des affaires, Retail et e-commerce de Facebook...

Story Jungle était présent aux Rencontres de l'Udecam. On en a profité pour interroger Guillaume Cavaroc, directeur des affaires, Retail et e-commerce de Facebook. Au programme de la conversation : la relance par la digitalisation, l'urgence de communiquer sur sa marque et le déploiement de Shops.

Les nouvelles résolutions du brand content

Quels contenus de marque pour 2019 ?La semaine dernière, Story Jungle avait dressé les bonnes résolutions 2019 des médias. C'est désormais au tour des marques ! Thomas Jamet...

« J'ai l'impression que les gens abordent le business comme un dessin animé de Walt Disney »

« J'ai l'impression que les gens abordent le business comme un dessin animé de Walt Disney »

Elle est la fondatrice de Petit Web, un média en ligne (impertinent) dédié au marketing interactif et au monde des entreprises digitales. Chaque semaine Geneviève Petit scrute...

Elle est la fondatrice de Petit Web, un média en ligne (impertinent) dédié au marketing interactif et au monde des entreprises digitales. Chaque semaine Geneviève Petit scrute l'actualité de l'innovation numérique et en tire notamment une newsletter hebdomadaire – La Lettre du Petit Web – envoyée à plus de 42 000 lecteurs. Cette spécialiste du Web et de la communication et ancienne de CB News, expose pour Story Jungle les grandes lignes de Petit Web, sa vision sur l'actualité et les tendances digitales. Entretien avec une sentinelle avisée du Net.

La charte éditoriale Generali

La demandeGenerali France se transforme en 2020. Pour accompagner ces changements, Generali France souhaite établir une charte éditoriale et des guides d'écriture pour chaque...

Welcome to the Jungle : « 50 personnes font vivre le média »

Welcome to the Jungle : « 50 personnes font vivre le média »

Pour tout galérien du monde du travail, Welcome to the Jungle reste un refuge connu. Pour beaucoup, la plateforme est avant tout un média délivrant son lot de conseils pragmatiques...

Pour tout galérien du monde du travail, Welcome to the Jungle reste un refuge connu. Pour beaucoup, la plateforme est avant tout un média délivrant son lot de conseils pragmatiques – comment limiter les dégâts des écrans au travail sur notre santé, comment réagir face aux collègues qui volent vos idées, comment sortir du lot avec une bonne accroche sur son CV – et de témoignages édifiants d'employés ou de personnalités – le journaliste de mode Loïc Prigent mentionne par exemple son rapport obsessionnel au travail.

Comment Time for the Planet cartonne sur LinkedIn

Comment Time for the Planet cartonne sur LinkedIn

Vous les avez sans doute vus passer : "Je suis actionnaire de Time for the Planet". La start-up co-fondée par Arthur Auboeuf a mis en œuvre une stratégie virale ultra efficace...

Vous les avez sans doute vus passer : "Je suis actionnaire de Time for the Planet". La start-up co-fondée par Arthur Auboeuf a mis en œuvre une stratégie virale ultra efficace sur LinkedIn. Avec pas loin de 80 000 abonnés (et près de 21 000 associés, excusez du peu !), Time for the Planet a réussi le tour de force de transformer sa page LinkedIn en véritable machine de guerre dédiée à l'acquisition... d'associés. Entretien.

Brand content : la nouvelle offre digitale de Hello Bank en vidéo

Story Jungle a eu le plaisir de produire une vidéo de présentation autour de la nouvelle offre digitale de Hello Bank : Hello Business

Story Jungle a eu le plaisir de produire une vidéo de présentation autour de la nouvelle offre digitale de Hello Bank : Hello Business

Où est passée la créativité B2B ?

Où est passée la créativité B2B ?

Pourquoi les marques B2B ont-elles aussi peu d'imagination ? C'était tout l'objet de la discussion de notre live LinkedIn avec Jon Lombardo, Global Lead au B2B Institute de LinkedIn...

Pourquoi les marques B2B ont-elles aussi peu d'imagination ? C'était tout l'objet de la discussion de notre live LinkedIn avec Jon Lombardo, Global Lead au B2B Institute de LinkedIn. Nous avons échangé entre autres sur les moyens de rebondir, sur les marques qui s'y prennent bien et sur la nécessité d'embrasser l'échec.

La nouvelle année sur nos magazines !

Rentrée oblige, les équipes de la rédaction n'ont pas chômé pendant les fêtes pour vous proposer de nouveaux contenus d'actualité sur nos différents magazines...

Rentrée oblige, les équipes de la rédaction n'ont pas chômé pendant les fêtes pour vous proposer de nouveaux contenus d'actualité sur nos différents magazines. En voici un aperçu non exhaustif.

10 commandements pour produire du contenu en 2021

10 commandements pour produire du contenu en 2021

Que nous réserve l'année 2021 ? Dans la jungle des études et des articles parus, Story Jungle a défriché quelques tendances à avoir à l'esprit pour avancer plus sû...

Que nous réserve l'année 2021 ? Dans la jungle des études et des articles parus, Story Jungle a défriché quelques tendances à avoir à l'esprit pour avancer plus sûrement dans le brouillard. Tour d'horizon.

Vous avez dit Césars?

Vous avez dit Césars ? C'est censé être la cérémonie des Césars du Brand Content. Le Grand Prix du Brand Content, organisé par Prache Media Event,...

Vous avez dit Césars ? C'est censé être la cérémonie des Césars du Brand Content. Le Grand Prix du Brand Content, organisé par Prache Media Event, a eu lieu le lundi 7 septembre à la Cigale, pour sa 11e édition.

Le secteur événementiel en ordre de bataille

Le secteur événementiel en ordre de bataille

Remballés les petits fours et le champagne, les poignées de main plus ou moins chaleureuses dans les allées, les deals naissants dans les stands : la crise du Covid-19 a sonné...

Remballés les petits fours et le champagne, les poignées de main plus ou moins chaleureuses dans les allées, les deals naissants dans les stands : la crise du Covid-19 a sonné le glas des grand-messes. Depuis le début de la crise, 4 500 événements ont été annulés et 3 000 ont été reportés – avec une perte de 15 milliards d'euros, selon l'Union des métiers de l'événement. Un coup dur sans précédent pour le secteur de l'événementiel, qui a cherché son salut dans la digitalisation, et envisage désormais son avenir dans un équilibre entre distanciation et présentiel. Comment s'est opérée cette transformation des événements et avec quelles perspectives ? Quel futur espérer pour l'événementiel ?

« Privilégier une approche servicielle des contenus au service d’une stratégie de vie »

« Privilégier une approche servicielle des contenus au service d’une stratégie de vie »

Daniel Bô dirige l'institut d'études marketing généraliste QualiQuanti depuis 1990 et Brand Content Institute depuis 2016. Ancien publicitaire, ce diplômé d'HEC et de SciencesCom...

Daniel Bô dirige l'institut d'études marketing généraliste QualiQuanti depuis 1990 et Brand Content Institute depuis 2016. Ancien publicitaire, ce diplômé d'HEC et de SciencesCom Audencia est un expert renommé du brand content, s'intéressant à la recherche, aux médias et à la communication des marques. Il vient de publier Brand Culture, qui sort le 10 avril 2019 chez Dunod. Il développe avec nous sa vision du brand content. Entretien.

« L'efficacité du brand content dépend surtout de sa qualité »

« L'efficacité du brand content dépend surtout de sa qualité »

Jean-Christophe Demarta est Senior vice-président de la publicité internationale au New York Times. Familier de l'univers des médias depuis vingt-cinq ans,...

Jean-Christophe Demarta est Senior vice-président de la publicité internationale au New York Times. Familier de l'univers des médias depuis vingt-cinq ans, l'ancien directeur de la publicité du Monde et de l'International Herald Tribune nous expose sa vision de l'avenir de la publicité et des contenus de marque, à l'ère du digital. Entretien.

Le pire n'est jamais décevant

Nous vivons une période exceptionnelle alors que nous achevons notre 2e semaine de confinement comme de près de 3 milliards de personnes dans le monde. Non,...

Nous vivons une période exceptionnelle alors que nous achevons notre 2e semaine de confinement comme de près de 3 milliards de personnes dans le monde. Non, personne n'a jamais connu cela, n'en déplaise à Simon Sinek. Sur le plan économique, on ne vit pas le chamboulement de la vague internet : des gens meurent, d'autres sont sur le front. Le contexte, ça change tout.

Innovators Race : découvrez les finalistes !

Les votes sont clos dans la grande course internationale à l'innovation ! Les internautes ont élus les deux équipes finalistes.

Les votes sont clos dans la grande course internationale à l'innovation ! Les internautes ont élus les deux équipes finalistes.

AXA IM s'offre une campagne sur LinkedIn !

AXA IM fait appel à Take Part Media pour les accompagner dans la conception éditoriale de sa campagne sur LinkedIn.

AXA IM fait appel à Take Part Media pour les accompagner dans la conception éditoriale de sa campagne sur LinkedIn.

Innovators Race : et les grands gagnants sont...

Retour en images sur la grande finale d'Innovators Race, la course à l'innovation lancée par Capgemini il y a plusieurs mois.

Retour en images sur la grande finale d'Innovators Race, la course à l'innovation lancée par Capgemini il y a plusieurs mois.

Un hub de contenus pour BNP Paribas Corporate & Institutional Banking

Take Part Media a aidé BNP Paribas CIB à réaliser sa plateforme de contenus sur le Corporate Banking.

Take Part Media a aidé BNP Paribas CIB à réaliser sa plateforme de contenus sur le Corporate Banking.

Construire la nouvelle génération de DAF avec Oracle

En partenariat avec LesEchos.fr, Take Part Media réalise une série de contenus pour Oracle.

En partenariat avec LesEchos.fr, Take Part Media réalise une série de contenus pour Oracle.

C'est le printemps à Take Part Media !

Retour sur les derniers lancements de l'agence.

Retour sur les derniers lancements de l'agence.

Le Guide Ultime de la Vie Etudiante, avec BNP Paribas

BNP Paribas et Publicis Conseil ont fait appel à Story Jungle pour réaliser un livret de 30 pages destiné aux nouveaux étudiants.

BNP Paribas et Publicis Conseil ont fait appel à Story Jungle pour réaliser un livret de 30 pages destiné aux nouveaux étudiants.

Un média consacré aux nouveaux formats et à LinkedIn.
close
{POPUP_CONTENT}