entretien

Snapchat, quelles tendances, quels formats privilégier ?

Snapchat, quelles tendances, quels formats privilégier ?

Publié le 09 octobre 2021
0
0

Alors que Snapchat a annoncé sa grille de rentrée, le 30 septembre, Story Jungle a échangé en live avec Patrick Heneghan, Marketing Lead Southern Europe de Snap. À l'heure où la plateforme fête ses dix ans, on a évoqué les dernières tendances qui l'animent, ses audiences, ses nouveaux formats, son positionnement face à Instagram et TikTok. Entretien.

;

Snap France a annoncé sa grille de rentrée, un peu à la manière des chaînes de télé. L'approche est originale pour une plateforme sociale. Vous vous percevez comme un bouquet de chaînes de télé ?

Effectivement. C'est un type de présentation que l'on avait déjà choisi l'année dernière. Cette grille de rentrée représente la façon dont on aborde les contenus. Proposer des contenus éditorialisés, pensés, à nos utilisateurs, nous tient à cœur. Des équipes éditoriales s'assurent que les contenus sont représentatifs de la société française, à la fois en termes de thématiques abordées, de diversité, d'âges ciblés. On s'est dit que c'était pertinent de se présenter comme une chaîne de télé ou de radio. On y a présenté nos grandes orientations pour la saison à venir.

Snapchat France, c'est 13 millions de Snapchatters français, 17 millions d'utilisateurs uniques quotidiens en France qui se connectent 30 fois par jour. Qui sont les Snapchatters ?

Ce sont beaucoup de Français. Cela représente 17 millions de personnes qui se connectent chaque jour et 24 millions chaque mois. Les chiffres proviennent de Médiamétrie avec qui on a lié un partenariat unique. On leur fournit directement nos données afin qu'ils puissent les vérifier.

Nous sommes les seuls à avoir mis ce dispositif en place. Nous ne sommes plus un média de niche, mais un média de masse : les Snapchatters sont évidemment plutôt jeunes, mais aujourd'hui, on touche 80 % des 13-34 ans. La moyenne d'âge du Snapchatter tourne autour de 30 ans sur le mois.

Le Snapchatter a vieilli...

En septembre 2011, on se lançait. Le mois dernier, on fêtait les 10 ans. Ce qu'on a constaté, c'est que le Snapchatter actif est resté avec nous tout au long de notre évolution. Au cœur de Snapchat, il y a un usage clé qui est la messagerie : le Snapchatter est quelqu'un qui se sert de Snapchat avant tout comme une plateforme pour communiquer avec ses amis. Au-delà de ce moyen de communication, on a créé d'autres usages comme les programmes qui sont sur Discover, des jeux ou des maps. Les Snapchatters ont plus tendance à communiquer visuellement, par la vidéo ou par la photo, pour poser une question et rester en contact avec des amis.

Dans vos portraits-robots, vous décrivez Marine, 35 ans, mariée, deux enfants, « digital mum » ou encore Antoine, cadre de 39 ans, businessman... On a l'impression qu'il est important pour vous d'expliquer au marché que votre audience a un peu vieilli, qu'elle est plus large qu'on ne le pense, notamment sur Discover.


Oui, parce qu'au fond, il s'agit d'une application assez secrète, privée. C'est une application de communication où, par définition, les contenus sont éphémères : on est dans le respect de la « privacy » de l'utilisateur. C'est quelque chose qui est extrêmement important pour nous puisque c'est de cette manière que l'on garde la confiance de nos utilisateurs. Cet usage de communiquer avec ses amis proches en s'envoyant des mots doux ou des photos rigolotes n'est pas réservé aux jeunes – même s'ils apprécient une plateforme créative. Il n'y a pas d'âge pour parler aux gens qu'on aime. Ce que l'on voit, c'est que la plateforme vieillit avec ses utilisateurs principaux. Antoine, le cadre dynamique, a peut-être des enfants ados avec qui il ne communique que par Snap. Ils sont sur Snap sans forcément s'en rendre compte, mais mine de rien, ils s'en servent tous les jours.

Ajouter des contenus dans Discover, notamment pour des publics un peu plus âgés, c'est aussi une façon de donner plus de valeur à Snap pour ces publics-là, à l'image des contenus de Paris Match ou de Business Insider.

Jusqu'à présent, vous aviez 140 shows sur Discover, réalisés par plus de 40 partenaires français, des formats courts – la conversation avec le Président menée par Brut sur Snapchat, des formats plus conversationnels comme ceux du Monde, des formats longs Brut X. Aujourd'hui, vous annoncez 30 shows supplémentaires. Quelles sont les principales annonces ?

C'est en 2016 que l'on a lancé Discover en France. On est passé d'une quinzaine de partenaires à plus de quarante aujourd'hui, parmi lesquels les grands groupes média français : Prisma Presse, Mediawan, Melty, Konbini, Brut, Le Monde, Paris Match. On a une diversité de contenus provenant à la fois de médias historiques et d'acteurs digital natives qui viennent proposer sur Snap un format vidéo pensé pour un téléphone mobile. On explore une diversité de contenus, courts et longs, sérieux ou non. Ce que fait Le Monde sur le traitement de l'actu est fascinant : on aborde vraiment des problématiques très sérieuses, mais avec un angle didactique, comme l'affaire des Pandora Papers. La plus grosse annonce concerne un partenariat avec un acteur majeur de l'audiovisuel – le groupe M6. On est honorés de ce partenariat.

Donc c'est Top Chef, par exemple. Ce sera des résumés des programmes emblématiques de la chaîne ?

Exactement, cela accompagnera les sorties de ces émissions tout au long de l'année, au moment de la sortie de Top Chef ou de Cauchemar en cuisine. Je ne sais pas encore quelle sera la nature exacte du contenu. On va explorer avec M6 ce qui a de la valeur : faire un résumé de l'épisode ? des éléments supplémentaires ?

Ça, ça fait partie de l'exploration menée avec les éditeurs. C'est aussi ce qui nous passionne : trouver un peu le bon contenu complémentaire à ceux de M6. Donc, ce sera vraiment une notion de programmation qui sera mise en oeuvre sur toute l'année.

C'est ce genre de partenariat que vous êtes appelés à multiplier. Vous êtes encore dans une logique de développement de Discover ?

Absolument. Discovery est une plateforme qui ne propose que du contenu réalisé par des partenaires officiels. Je parle d'une relation avec des partenaires qui est contractualisée, qui suit des règles, une charte éditoriale, des engagements de chaque côté. Cela signifie que les partenariats et les contenus dans Discover ne sont que des contenus réalisés par des professionnels de la création de contenu, des journalistes, des éditeurs, des rédacteurs. Il n'y a pas de contenu UGC sur Discover.

C'est vraiment une plateforme fermée. C'est l'une des grandes différences avec les autres plateformes digitales. Parce que nous avons tout de suite imposé un contrôle éditorial, une plateforme fermée pour s'assurer qu'on ne retrouve pas, par exemple, de contenu offensant, de contenu dommageable, de fake news.

On n'aura pas Russia Today ou Sputnik News sur Discover de sitôt. C'est vrai que c'est contre- intuitif par rapport à internet. Sur internet, on se dit que tout le monde peut venir mettre son contenu et tout vient se mélanger. L'UGC se mélange aux contenus des amis, qui se mélangent aux contenus des créateurs, et se mélange à la pub. Nous tenons absolument à éviter que tout ça se produise, en maintenant un contrôle strict sur qui a accès à la plateforme Discover.

Il y a une logique de brand safety derrière cela, vis-à-vis des annonceurs...

C'est très important, autant pour les annonceurs que pour les utilisateurs, pour que tout le monde se sente dans un environnement safe en brand safety, mais aussi en tant qu'utilisateur : que je sois sûr de ne pas tomber sur des contenus, des théories du complot, des contenus viraux.

On essaie vraiment au maximum de préserver cette plateforme pour s'assurer de la qualité d'ensemble et qui bénéficie à tout notre écosystème.

Parmi les partenaires potentiels qui vous regardent, quel est le modèle qui vous lient avec eux ? C'est un modèle de partage de revenus ?

Absolument. La publicité est diffusée au sein d'une émission Discover : il y a plusieurs écrans publicitaires. Entre partenaires et Snapchat, il y a un partage de revenus publicitaires réalisés sur ces diffusions.

En mai dernier, vous avez tenu une grande conférence. Vous avez annoncé de nombreuses nouveautés, d'annonces assez fortes autour de nouvelles fonctionnalités. Je pense notamment à Screenshot, qui permet d'acheter des looks similaires au look d'une personne prise en photo avec la caméra Snapchat. Il y a des évolutions aussi des fonctionnalités qui permettent d'essayer différents produits en réalité virtuelle. À côté de ça, le lancement de pages de marque... Est-ce votre réponse à Shop de Facebook ?

Ce qu'on fait, c'est toujours en réponse aux défis que l'on se pose nous-mêmes, donc ce n'est pas en réponse à ce que fait un concurrent.

La réalité augmentée est une technologie qui permet de créer cette boutique virtuelle dans Snap pour découvrir des produits, les essayer et aller jusqu'à les acheter. Ce qui est fascinant avec nos utilisateurs, et pour les plus jeunes d'entre eux, c'est qu'un essai virtuel est un essai réel. Un essai virtuel peut être suffisant pour conduire à une décision d'achat. La réalité augmentée a tellement progressé aujourd'hui qu'elle permet de reconnaître les surfaces, la forme d'un corps, la morphologie, le poignet, les yeux, les pieds.

Il y a toute une convergence d'améliorations technologiques qui font qu'aujourd'hui cette réalité augmentée permet de faire des choses assez géniales en termes d'exploration, de découverte d'un produit. Tout cela s'est accéléré avec le covid. La clé, c'est la caméra snap qui est au cœur de toutes nos expériences. On se décrit comme une « caméra compagnie » parce qu'on essaie d'imaginer ce que l'on peut créer comme expérience avec internet et la caméra du smartphone. La réalité augmentée sert de fond pour soutenir ces expériences.

Récemment, Piaget a fait un test de poignet pour voir à quoi ressemblerait une montre Piaget sur poignet. On a aussi maintenant des créateurs qui utilisent le full body tracking avec casque de réalité augmentée pour proposer des modèles de robes.

C'est la partie expérientielle. À côté de ça, on a créé des profils de marques où on a rassemblé toutes ces Lens, construites par les marques. C'est un lieu pérenne auquel on a accès via la recherche. On est en train de travailler sur comment créer des connexions avec les pages de produits de ces marques. On va vers une expérience d'achat, la création d'une boutique virtuelle complète.

C'est quand même un pivot vers un modèle de shop en ligne. Est-ce que c'est avec ce type d'approche que vous souhaitez attirer tous les e-commerçants ? Quelle est la philosophie ?

C'est clair qu'on y voit un espace de développement formidable. On est à un stade où maintenant, la technologie permet de réaliser cette vision que l'on porte depuis un certain temps.

Mais là, maintenant, la technologie est au point. On parle à des audiences qui sont habituées à recourir à l'e-commerce sur mobile. On souhaite créer la meilleure expérience possible pour les marques sur un mobile.

Aujourd'hui, sur le digital, ça ne suffit plus de faire juste des expériences de notoriété, de surfer sur des trends. Les annonceurs demandent des solutions full funnel. Ils demandent à ce qu'on puisse les accompagner.

Aujourd'hui, la réalité augmentée est disponible et facile d'accès à tous les annonceurs. On avait tendance à penser que c'était quelque chose de réservé aux grandes marques avec de gros budgets marketing. L'objectif pour nous est de démocratiser cette réalité augmentée pour que tous les annonceurs puissent s'en emparer. Pas seulement les annonceurs du CAC40, mais vraiment tous, jusqu'à la TPE. On a même un programme gratuit qui s'appelle Lens Web Builder, qui permet de commencer tout seul à créer ses propres expériences.
A lire ou à voir également sur le même sujet

Le Monde se refait une beauté sur Snapchat

Depuis le 15 septembre, le média propose une nouvelle version de son édition quotidienne publiée sur la plateforme. L'objectif ? Se rapprocher de son audience en misant sur...

Depuis le 15 septembre, le média propose une nouvelle version de son édition quotidienne publiée sur la plateforme. L'objectif ? Se rapprocher de son audience en misant sur le format vidéo incarnée et casser cette image de journaliste star, enfermé dans sa tour d'ivoire.Un des changements majeurs reste la disparition du format "story" - une succession de snaps de dix secondes - au profit d'un format vidéo de quatre minutes, le Snapshow. Olivier Laffargue, responsable des éditions Snapchat/TikTok du Monde, est revenu pour Story Jungle sur les enjeux de cette mutation, plus "profonde" que les précédentes.

Bible des médias : quel bilan pour les formats ?

Podcasts, smartphones, réseaux sociaux et pandémie : l'étude du Reuters Institute revient sur une année marquée par le Covid et les restrictions.

Podcasts, smartphones, réseaux sociaux et pandémie : l'étude du Reuters Institute revient sur une année marquée par le Covid et les restrictions.

Instagram en pleine crise d'identité

Facebook traverse une crise d'identité.

Facebook traverse une crise d'identité.

Reels : le réel pari de Meta

Instagram ne jure plus que par Reels – ce format vidéo calqué sur celui de TikToK. Selon Matt Navara, expert réseaux sociaux, la filiale de Meta songe à transformer toutes...

Instagram ne jure plus que par Reels – ce format vidéo calqué sur celui de TikToK. Selon Matt Navara, expert réseaux sociaux, la filiale de Meta songe à transformer toutes les publications vidéo en Reels.

Les For You Awards, TikTok et le hack de YouTube

Le 19 septembre a eu lieu les For You Awards, la première cérémonie de remise de prix pour les créateurs français.

Le 19 septembre a eu lieu les For You Awards, la première cérémonie de remise de prix pour les créateurs français.

BeReal : un succès bien réel

Le réseau social français BeReal, surnommée l'anti-Instagram, connaît une forte croissance, remarquée par Facebook.

Le réseau social français BeReal, surnommée l'anti-Instagram, connaît une forte croissance, remarquée par Facebook.

Les médias aussi se réinventent sur TikTok

Les médias trouvent leur public sur TikTok. Avec des recettes très simples.

Les médias trouvent leur public sur TikTok. Avec des recettes très simples.

Culture et tendances 2022 (Meta) : 3 points à retenir

Avec l'étude "Culture et tendances 2022", Meta explore les changements culturels majeurs survenus dans le monde au cours de l'année écoulée.

Avec l'étude "Culture et tendances 2022", Meta explore les changements culturels majeurs survenus dans le monde au cours de l'année écoulée.

Les médias aussi se réinventent sur TikTok

Le Washington Post n'est désormais plus le seul média star sur TikTok. Ils sont quelques-uns à avoir atteint plus d'un million de followers sur la plateforme.

Le Washington Post n'est désormais plus le seul média star sur TikTok. Ils sont quelques-uns à avoir atteint plus d'un million de followers sur la plateforme.

Les 4 formats de 2021

Retrouvez la sélection des meilleurs formats de l'année.

Retrouvez la sélection des meilleurs formats de l'année.

Quels formats produire en temps de "guerre" ?

Dans un contexte de télétravail généralisé, les marques doivent revoir leur façon de communiquer, et se pencher sur des formats spécifiques...

Dans un contexte de télétravail généralisé, les marques doivent revoir leur façon de communiquer, et se pencher sur des formats spécifiques. Comment produire des formats efficaces, quand on est tous confinés chez soi ? Story Jungle a listé quelques pistes pratiques

B2B : 4 tendances pour 2022

Une fois n'est pas coutume, en ce début d'année, on vous propose de relever les tendances que l'on observe, en tant qu'agence, sur le marché des contenus B2B. C'est parti.

Une fois n'est pas coutume, en ce début d'année, on vous propose de relever les tendances que l'on observe, en tant qu'agence, sur le marché des contenus B2B. C'est parti.

De la révolution des formats au sein des nouveaux médias

Du 18 au 19 mai, « Stratégies » a organisé une série de conférences autour des nouveaux formats qui « révolutionnent les médias ». Compte rendu des tables rondes.

Du 18 au 19 mai, « Stratégies » a organisé une série de conférences autour des nouveaux formats qui « révolutionnent les médias ». Compte rendu des tables rondes.

Spotify : quelles priorités en 2021 ?

Comment utiliser Spotify en 2021 ? Sur quels formats miser ? Avec quelle stratégie ? On en a parlé en live avec Prune Nouvion, Director of Sales chez Spotify France.

Comment utiliser Spotify en 2021 ? Sur quels formats miser ? Avec quelle stratégie ? On en a parlé en live avec Prune Nouvion, Director of Sales chez Spotify France.

LinkedIn : quelles priorités pour 2021 ?

Comment utiliser LinkedIn en 2021 ? Sur quels formats miser ? Avec quelle stratégie ? On en parle avec Julien GUAGLIARDO, Head of Strategic Accounts à LinkedIn.

Comment utiliser LinkedIn en 2021 ? Sur quels formats miser ? Avec quelle stratégie ? On en parle avec Julien GUAGLIARDO, Head of Strategic Accounts à LinkedIn.

2021 : quels formats stars pour les médias ?

Le rapport annuel du Reuters Institute – le centre de recherche en journalisme de l'université d'Oxford – avec ses observations et ses prédictions pour l'année à venir...

Le rapport annuel du Reuters Institute – le centre de recherche en journalisme de l'université d'Oxford – avec ses observations et ses prédictions pour l'année à venir vient de sortir. L'étude, très riche, s'appuie sur le témoignage de 234 leaders des médias digitaux – rédacteurs en chef, Managing Directors, Heads of Digital... – de 43 pays. Quelles priorités se dessinent pour l'année 2021 en termes de narration ?

Tendances média et marketing de contenus 2021

Story Jungle vous propose quelques prédictions, nourries par la lecture de plusieurs études – B2B Trends Contrarian Ideas for the Next Decade du B2B Institute,...

Story Jungle vous propose quelques prédictions, nourries par la lecture de plusieurs études – B2B Trends Contrarian Ideas for the Next Decade du B2B Institute, le Cahier de Tendances de méta-média, les prédictions traditionnelles du NiemanLab, le rapport de Hootsuite sur les tendances social media 2021.

Le coronavirus va-t-il achever les médias ?

L'audience explose. Les revenus publicitaires s'effondrent. C'est le grand paradoxe auquel doivent faire face les médias, fragilisés par un modèle économique déjà précaire...

L'audience explose. Les revenus publicitaires s'effondrent. C'est le grand paradoxe auquel doivent faire face les médias, fragilisés par un modèle économique déjà précaire, en cette période d'épidémie dévastatrice. Fuite des annonceurs, recours au chômage partiel, fermeture des kiosques, distribution allégée de La Poste, Presstalis à la dérive : la presse se prépare à un exercice de haute voltige.

Les Document Ads sont désormais disponibles

Les Document Ads sont disponibles sur Campaign Manager. Ce nouveau format publicitaire permet de promouvoir des documents (transformés en carrousels par LinkedIn).

Les Document Ads sont disponibles sur Campaign Manager. Ce nouveau format publicitaire permet de promouvoir des documents (transformés en carrousels par LinkedIn).

La newsletter LinkedIn, véritable game changer

Les newsletters n'ont jamais cessé d'être un format efficace. Elles ont connu un regain d'intérêt en 2020-2021, du fait du succès de Substack,...

Les newsletters n'ont jamais cessé d'être un format efficace. Elles ont connu un regain d'intérêt en 2020-2021, du fait du succès de Substack, plateforme de newsletters payantes. La newsletter est efficace dans une démarche de thought leadership.

Les 3 enseignements du LinkedIn « State of Sales 2022 »

LinkedIn a publié l'édition 2022 de son rapport sur l'état des ventes, qui explore les tendances émergentes chez les acheteurs et vendeurs.

LinkedIn a publié l'édition 2022 de son rapport sur l'état des ventes, qui explore les tendances émergentes chez les acheteurs et vendeurs.

Marques sur Instagram : un monde de clones ?

Instagram compte parmi les plateformes les plus prisées par les marques. Qui tendent à développer le même type de contenu. Si bien qu'« une certaine ressemblance a commencé...

Instagram compte parmi les plateformes les plus prisées par les marques. Qui tendent à développer le même type de contenu. Si bien qu'« une certaine ressemblance a commencé à s'infiltrer dans leurs identités », analyse Digiday dans son article « How 2020 killed the Instagram brand » : la même police de caractères sans-serif, les mêmes couleurs pastels comme le « millenial pink » ou le « sage green »...

« Power Angels », un podcast business animé par des créatrices de contenus

Une collection de 5 podcasts de 70 épisodes chacun, soit 350 podcasts au total. Le studio de podcast La Toile sur Écoute a vu grand, avec sa série « Power Angels »,...

Une collection de 5 podcasts de 70 épisodes chacun, soit 350 podcasts au total. Le studio de podcast La Toile sur Écoute a vu grand, avec sa série « Power Angels », des contenus de trois à quatre minutes animés par 5 expertes pour améliorer ses compétences digitales.

LinkedIn renforce ses outils d’analyse sur Sales Navigator

LinkedIn a ajouté de nouveaux éléments d'analyse à son interface professionnelle Sales Navigator.

LinkedIn a ajouté de nouveaux éléments d'analyse à son interface professionnelle Sales Navigator.

Smart Brevity : les clés pour être efficace dans ses contenus

Comment se faire entendre dans le brouhaha ambiant ? « Jamais dans l'histoire de l'humanité n'avons-nous autant vomi de mots », décrète le média Axios...

Comment se faire entendre dans le brouhaha ambiant ? « Jamais dans l'histoire de l'humanité n'avons-nous autant vomi de mots », décrète le média Axios. Plus il y a de bruit et de distraction, plus la précision et l'efficacité sont importantes pour être entendu.

Twitch, le ZEvent et la guerre des créneaux

C'est la rentrée sur Twitch. Story Jungle fait le point.

C'est la rentrée sur Twitch. Story Jungle fait le point.

Discover, modèles de post, images cliquables… les 4 infos LinkedIn incontournables de cet été

1. LinkedIn lance un nouvel onglet, Discover.   LinkedIn annonce le lancement de l'onglet Discover.C'est la tendance du moment sur les réseaux sociaux...

LinkedIn ajoute des vidéos à ses carrousels

Carrousels : avec cette nouvelle fonctionnalité LinkedIn, fini le bricolage !

Carrousels : avec cette nouvelle fonctionnalité LinkedIn, fini le bricolage !

Influenceur way of life

Dans l'imaginaire collectif des jeunes générations, le moyen le plus rapide pour devenir riche serait de devenir... influenceur

Dans l'imaginaire collectif des jeunes générations, le moyen le plus rapide pour devenir riche serait de devenir... influenceur

Ça bouge (tellement) sur la planète Twitch

Les streamers deviennent grand public et organisent des festivals.

Les streamers deviennent grand public et organisent des festivals.

Des conseils pour bâtir sa marque employeur

Alors que les États-Unis assistent depuis plus d'un an au phénomène du « Big Quit » et que les entreprises françaises peinent à pourvoir leurs postes vacants,...

Alors que les États-Unis assistent depuis plus d'un an au phénomène du « Big Quit » et que les entreprises françaises peinent à pourvoir leurs postes vacants, c'est LA question du moment : comment – et pourquoi – construire une marque employeur attractive ?

Sally Eaves, Emergent Technology CTO

Deux mots peuvent suffire à décrire Sally Eaves : technologie éthique. Pourquoi ? Car elle est persuadée que l'innovation est un catalyseur du bien commun.

Deux mots peuvent suffire à décrire Sally Eaves : technologie éthique. Pourquoi ? Car elle est persuadée que l'innovation est un catalyseur du bien commun.

Owen Simonin, entrepreneur Blockchain & Crypto

Il est connu sous le nom de Hasheur. Déterminé très jeune à devenir rapidement riche, Owen Simonin s'intéresse en 2016 au bitcoin et ses ramifications.

Il est connu sous le nom de Hasheur. Déterminé très jeune à devenir rapidement riche, Owen Simonin s'intéresse en 2016 au bitcoin et ses ramifications.

LinkedIn lance un Business Manager

LinkedIn Business Manager est un outil qui devrait faciliter la gestion simultanée des comptes publicitaires et des pages entreprises.

LinkedIn Business Manager est un outil qui devrait faciliter la gestion simultanée des comptes publicitaires et des pages entreprises.

Achat en B2B : 8 tendances

Intuiti et La Poste Solutions Business viennent de publier la toute première édition de l'étude "expérience d'achat en B2B". 400 décideurs B2B interrogés...

Intuiti et La Poste Solutions Business viennent de publier la toute première édition de l'étude "expérience d'achat en B2B". 400 décideurs B2B interrogés. notre résumé de l'étude

Instagram, sa mue vidéo et la Creator economy

Le réseau du groupe Facebook s'engage pour la creator economy et les stories premium, tout en luttant contre TikTok et YouTube sur la vidéo.

Le réseau du groupe Facebook s'engage pour la creator economy et les stories premium, tout en luttant contre TikTok et YouTube sur la vidéo.

Acheteurs B2B : l’ère de la conversation

Reposez ce téléphone : le cold call, c'est fini. Pour convaincre des cibles B2B toujours plus exigeantes, une connaissance précise de sa cible s'impose.

Reposez ce téléphone : le cold call, c'est fini. Pour convaincre des cibles B2B toujours plus exigeantes, une connaissance précise de sa cible s'impose.

Comment utiliser LinkedIn pour attirer et fidéliser des talents ?

C'est le sujet chaud du moment. Comment mettre ses campagnes de contenus au service de son besoin de recrutement. LinkedIn propose une réponse via un guide publié ce 11 mai...

C'est le sujet chaud du moment. Comment mettre ses campagnes de contenus au service de son besoin de recrutement. LinkedIn propose une réponse via un guide publié ce 11 mai suggérant de marier brand marketing et Demand Generation.

Elon Musk, Twitter et les annonceurs : l’avenir « flou »

Elon Musk a conclu un accord avec le conseil d'administration de Twitter pour acquérir le réseau social à l'oiseau bleu. Quel impact sur les annonceurs ?

Elon Musk a conclu un accord avec le conseil d'administration de Twitter pour acquérir le réseau social à l'oiseau bleu. Quel impact sur les annonceurs ?

Comment soigner son image employeur ?

Pour Frédéric Fougerat, directeur de la communication et du marketing du groupe Emeria, on ne doit pas parler de marque employeur mais de communication ou d'image employeur.

Pour Frédéric Fougerat, directeur de la communication et du marketing du groupe Emeria, on ne doit pas parler de marque employeur mais de communication ou d'image employeur.

« La vie vaut mieux que des pandémies et des gens qui se tirent dessus »

12 utopies nécessaires, 12 magazines du futur reliés en un seul. Telle est la promesse initiale de "Big Bang", le petit nouveau de So Press, une revue de 340 pages écrite par...

12 utopies nécessaires, 12 magazines du futur reliés en un seul. Telle est la promesse initiale de "Big Bang", le petit nouveau de So Press, une revue de 340 pages écrite par une armada de plumes - 29 hommes et 9 femmes - sortie mi-avril dans les kiosques. "Big Bang, c'est le viagra du cerveau", nous promet-on... Entretien avec Franck Annese, le big boss de So Press.

Le pire n'est jamais décevant

Nous vivons une période exceptionnelle alors que nous achevons notre 2e semaine de confinement comme de près de 3 milliards de personnes dans le monde. Non,...

Nous vivons une période exceptionnelle alors que nous achevons notre 2e semaine de confinement comme de près de 3 milliards de personnes dans le monde. Non, personne n'a jamais connu cela, n'en déplaise à Simon Sinek. Sur le plan économique, on ne vit pas le chamboulement de la vague internet : des gens meurent, d'autres sont sur le front. Le contexte, ça change tout.

Les marques au service des gens

Aider son prochain. Tel pourrait être le nouveau mantra des marques, en ces temps agités. Plutôt que de promouvoir tel ou tel service, elles doivent « profiter »...

Aider son prochain. Tel pourrait être le nouveau mantra des marques, en ces temps agités. Plutôt que de promouvoir tel ou tel service, elles doivent « profiter » de cette période pour mettre en valeur leur « raison d'être », c'est-à-dire le sens profond qu'une entreprise donne à son activité. « Il faut une réaction, il faut que les marques continuent d'exister pendant la crise », intime Pierre Gomy, directeur chargé des marques chez Kantar France. « Quelle que soit la réponse, l'essentiel est qu'elle soit authentique, en phase avec la personnalité de la marque », indique-t-il à l'AFP.

« Le podcast n'est pas une publicité, il doit avoir une valeur pour l'auditeur »

Le podcast tient le haut de l'affiche. A l'occasion du Paris Podcast Festival, qui se tient du 15 au 18 octobre à la Gaîté Lyrique à Paris, Story Jungle a échangé avec Vladimir...

Le podcast tient le haut de l'affiche. A l'occasion du Paris Podcast Festival, qui se tient du 15 au 18 octobre à la Gaîté Lyrique à Paris, Story Jungle a échangé avec Vladimir Klimov, Director Strategy and Content France de Deezer, sur les effets du confinement de la crise et les habitudes d'écoute des Français.

Justin Welsh, investisseur et entrepreneur sur LinkedIn

Justin Welsh a plus de 171 000 abonnés au compteur LinkedIn. Après un burn-out en 2019, il quitte son poste de cadre dans une startup et change de vie.

Justin Welsh a plus de 171 000 abonnés au compteur LinkedIn. Après un burn-out en 2019, il quitte son poste de cadre dans une startup et change de vie.

Dave Gerhardt, expert en marketing et fondateur de Dave Gerhardt Marketing Group

Dave Gerhardt a d'abord été directeur marketing chez Drift et directeur de la marque chez Privy

Dave Gerhardt a d'abord été directeur marketing chez Drift et directeur de la marque chez Privy

BNP Wealth Management – Elite Entrepreneur Report Storytelling

La demandeDepuis 5 ans, BNP Wealth Management publie un rapport annuel sur les entrepreneurs « Elite » à travers le monde. Ce rapport explore un thème différent chaque année...

Les nouvelles résolutions du brand content

Quels contenus de marque pour 2019 ?La semaine dernière, Story Jungle avait dressé les bonnes résolutions 2019 des médias. C'est désormais au tour des marques ! Thomas Jamet...

Les Gafa ont les boules

Cette semaine, ce n'était pas exactement Noël avant l'heure pour les Gafa : rapport au gouvernement français pour une régulation plus poussée de la publicité numérique (très...

Cette semaine, ce n'était pas exactement Noël avant l'heure pour les Gafa : rapport au gouvernement français pour une régulation plus poussée de la publicité numérique (très critique envers le duopole Google-Facebook), menace de démantèlement de Facebook aux États-Unis, amendes sévères infligées par la Cnil à l'encontre de Google et Amazon pour non-respect de la législation sur les cookies... On fait le point sur la fronde des autorités politiques et des instances de régulation, bien décidées à serrer les vis face à des « gatekeepers » à la santé financière insolente, dans un marché très morose.

Vous avez dit Césars?

Vous avez dit Césars ? C'est censé être la cérémonie des Césars du Brand Content. Le Grand Prix du Brand Content, organisé par Prache Media Event,...

Vous avez dit Césars ? C'est censé être la cérémonie des Césars du Brand Content. Le Grand Prix du Brand Content, organisé par Prache Media Event, a eu lieu le lundi 7 septembre à la Cigale, pour sa 11e édition.

close
{POPUP_CONTENT}