Edition du samedi 26 août 2023

Le Digital Services Act : game changer pour les annonceurs ?

Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
Voté en juillet 2022 par l'Union européenne, le Digital Services Act, qui vise à protéger les internautes européens des dérives du numérique, est entré en vigueur ce vendredi 25 août. Concrètement, qu'est-ce que ça change pour les utilisateurs comme pour les annonceurs ? Story Jungle fait le point.
 
Ils sont 19. 19 mastodontes, dont Facebook, Amazon, X, Google, Snapchat, Instagram, YouTube et TikTok, pour qui les affaires courantes sur le Vieux Continent vont se corser un tantinet. En cause, trois lettres : DSA. L'acronyme du Digital Services Act, ce règlement européen qui vise à imposer une série de garde-fous aux réseaux sociaux, moteurs de recherche et autres sites de commerce en ligne, et qui s'applique désormais aux plateformes comptant plus de 45 millions d'utilisateurs européens. « Les très grandes plateformes en ligne et moteurs de recherche ont eu suffisamment de temps pour s'adapter à leurs nouvelles obligations. Nous avons proposé des 'stress tests' pour les aider à comprendre leurs besoins. Le véritable test commence maintenant », précisait Thierry Breton, commissaire européen chargé du Numérique, jeudi dernier sur son compte X. La première phase d'application d'un texte qui, d'ici février 2024, concernera tous les acteurs du Net , toutes tailles confondues.
 
« Tout sauf le ministère de la censure... »
 
Si la majorité des changements induits par ce nouveau règlement restent confinés dans l'arrière-boutique des firmes concernées, certains accents seront directement perceptibles par les utilisateurs. Par exemple, celui porté sur la modération, où des boutons permettant de signaler tout contenu illégal doivent être bien visibles et les internautes tenus informés du traitement de leur signalement. Dans le même temps, le DSA impose aussi que les utilisateurs soient notifiés dès qu'une de leurs publications est modérée, tout en veillant à ce qu'ils aient la possibilité de contester la sanction. Pour Thierry Breton, qui a dû faire face aux critiques sur l'aspect liberticide d'un tel dispositif, c'est au contraire un premier pas vers plus de liberté. « C'est la garantie de nos libertés, c'est tout sauf le ministère de la censure », assurait-il hier au micro de franceinfo.
 
Réduction du ciblage publicitaire...
 
Sa plus grande bataille, le DSA la livre sur le terrain des recommandations personnalisées et du ciblage publicitaire. Sur le terrain des algorithmes, en somme. « L'examen au Parlement européen du Digital Services Act en 2021 avait donné naissance à une proposition qui avait fait à l'époque grand bruit : interdire toute forme de publicité ciblée sur internet, sauf si l'internaute le désire. Ce scénario, qui avait donné des sueurs froides à tout l'écosystème numérique, a accouché de règles bien plus modérées », prévient Le Figaro. Pas d'interdiction généralisée, donc. Place au cas par cas. Dorénavant, le DSA interdit formellement aux marques de cibler les internautes en fonction de leurs origines ethniques, leur religion, leurs opinions politiques, leur orientation sexuelle ou leur état de santé. Tout comme le ciblage des mineurs, qui est désormais restreint à leur âge et leur pays de résidence, uniquement pour les 13-18 ans. Snapchat a déjà annoncé que les annonceurs ne pourront plus utiliser leurs outils de personnalisation et d'optimisation sur les adolescents dans l'UE et au Royaume-Uni, et TikTok a pris des mesures similaires pour que ces cibles ne reçoivent plus de publicités « basées sur leurs activités sur et en dehors de l'application », détaille The Economist. Deux applications particulièrement appréciées des ados.
 
... et désactivation des recommandations personnalisées
 
Outre la mise en place d'outils de transparence, l'autre obligation majeure imposée par le DSA aux plateformes et qui découle directement de ce fameux examen par le Parlement en 2021, c'est la possibilité laissée à l'utilisateur de désactiver les flux personnalisés. Jusqu'ici, l'IA et son armée d'algorithmes sélectionnaient les contenus pour alimenter les feeds en fonction des profils de chaque utilisateur. Depuis vendredi, les Européens peuvent choisir de désactiver ces recommandations. Ce que Nick Clegg, directeur des affaires publiques de Meta, résume ainsi dans un blogpost : « Désormais, les utilisateurs auront la possibilité de ne voir que les stories et les reels provenant des personnes qu'ils suivent, classés par ordre chronologique, de la publication la plus récente à la plus ancienne. » Idem chez ByteDance, maison mère de TikTok, dont les utilisateurs peuvent maintenant remplacer le fil hautement addictif « For You » par le classement des vidéos les plus populaires dans leur pays. « L'échelle européenne est la bonne pour réguler ces acteurs, souligne le président de l'Arcom (ex-CSA), Roch-Olivier Maistre, dans les colonnes du Figaro. Il faut saluer le travail de la Commission sur ce texte pionnier qui va probablement faire jurisprudence au-delà des frontières de l'Union. »
 
Le bâton sans la carotte
 
« Remettre du droit dans cet espace informationnel, martèle Thierry Breton comme un leitmotiv. Dès aujourd'hui, la loi s'applique, y compris dans son volet sanctions. » Toute violation constatée peut entraîner des amendes allant jusqu'à 6% du chiffre d'affaires mondial. « Le mois dernier, X a annoncé qu'il devrait générer près de 3 milliards de dollars de revenus. Une amende de 6% représenterait donc environ 180 millions de dollars », s'amuse le Guardian. En cas d'infractions graves répétées, une interdiction temporaire d'exercer dans l'Union européenne pourrait même être prononcée. « C'est l'un des textes les plus complets sur la réglementation d'internet, conclut Nick Clegg. C'est un événement majeur pour les entreprises de la tech européennes, mais aussi pour toutes les entreprises du secteur qui opèrent dans l'UE, et il va avoir un impact significatif sur l'expérience des Européens lorsqu'ils ouvriront leur téléphone ou leur laptop. » Pour les consommateurs comme pour les annonceurs...
Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
illustration de fougéres
UN PAVÉ DANS LA JUNGLE
Selon Lowpassla newsletter de Janko Roettgers, journaliste tech passé notamment par le magazine Variety, la firme de Mark Zuckerberg planche actuellement sur une nouvelle mouture des Ray-Ban Stories, ses smart glasses développées en partenariat avec l'enseigne mondialement connue du groupe franco-italien EssilorLuxottica. Jusqu'ici, rien d'anormal. Mais dès le paragraphe suivant, l'annonce prend une tournure polémique. « Selon des documents internes que j'ai pu me procurer, les prochains modèles comporteront une fonction permettant les livestreams. [...] Les utilisateurs pourront streamer en direct sur Facebook et Instagram, sans plus de précision concernant les autres plateformes à ce stade. ». Big Brother likes this!
 
Pourquoi c'est un pavé ?

« Meta s'est déjà appuyé sur des influenceurs Instagram pour promouvoir les Ray-Ban Stories, et cette nouvelle fonctionnalité devrait beaucoup leur plaire », prédit Janko Roettgers. Sachant que les Ray-Ban Stories sont disponibles en modèle Wayfarer, modèle iconique et best-seller de la marque depuis les années 50, on parle là d'une des paires de lunettes les plus en vogue sur la planète qui peut potentiellement vous filmer à votre insu... D'autant que, toujours selon ces fameux documents internes obtenus par Roettgers, les nouvelles Ray-Ban Stories seraient capables de murmurer les commentaires des viewers directement dans les oreilles du streamer via des écouteurs intégrés. « Comment Meta peut déterminer quel commentaire mérite, au milieu d'une montagne d'autres commentaires, d'être susurré à vos oreilles ?, s'interroge le média The Verge. Ça cache sûrement autre chose. Ce ne sont que des spéculations grossières, mais peut-être que c'est un privilège que les influenceurs pourraient accorder à certains abonnés payants, voire aux commentaires sélectionnés par un manager qui les assiste pendant le stream. »
 
De quoi ouvrir la boîte de Pandore des pranks de rue et autres défis à la con tentés pour satisfaire ses abonnés ? Si le premier modèle comportait une LED rouge façon REC de caméra/« souriez, vous êtes filmés ! » facile à cacher via un simple bout de scotch opaque, les nouvelles Ray-Ban Stories devraient être équipées d'un système empêchant la captation si ce témoin est obstrué. Du moins jusqu'au premier tuto posté par un petit malin sur YouTube... En attendant, si l'info est confirmée par Zuckerberg lors du Meta Connect 2023 – événement dématérialisé consacré à l'IA ainsi qu'à la réalité virtuelle et augmentée qui se tiendra en ligne les 27 et 28 septembre prochains –, la firme californienne devrait faire bien mieux que les quelque 300 000 unités vendues jusqu'ici, comme rapporté par le Wall Street Journal début août, qui estime au passage que seuls 10% d'entre elles sont utilisées activement chaque mois.
UN FORMAT À LA LOUPE
Rémunération des contenus sur X (ex Twitter)
Si vous étiez trop occupé à ne rien faire pendant vos vacances, sachez que X a enfin dévoilé son dispositif pour rémunérer ses créateurs de contenus. Oui, comme cela, en plein cœur de l'été, sans prévenir, entre la pétanque et l'apéro. Lancé le 13 juillet sur le sol américain, puis élargi au reste du monde dès le 31, le Creator Ads Revenue Sharing Program permet aux créateurs d'empocher une partie des revenus publicitaires de la plateforme – qui ont diminué de 50% depuis son rachat, soit dit en passant. Début juin, Elon Musk indiquait sur son compte X que le premier butin à répartir chiffrait 5 millions de dollars. Un mois plus tard, il précisait que les paiements prendraient en compte les revenus générés depuis février, date à laquelle le projet a été évoqué pour la première fois. Pour y être éligibles, les créateurs doivent remplir plusieurs critères : avoir au moins 500 followers, être abonné à l'offre payante Premium ou Verified Organizations, ouvrir un compte Stripe pour recevoir les paiements et, surtout, justifier d'au moins 15 millions d'impressions cumulées sur les trois derniers mois. Sauf que, le 11 août, la firme a abaissé ce plafond à 5 millions. « Un changement qui va diminuer considérablement la part de chaque créateur éligible au programme », considère le média TechCrunch. Le milliardaire aux trois passeports a bien essayé de rassurer son monde en précisant dans la foulée que seules les impressions provenant de comptes vérifiés seront prises en compte – « sinon les scammers vont créer des bots pour spammer des vues à l'infini » –, c'était trop peu, trop tard. En choisissant de baser son calcul des rémunérations sur la performance des publications plutôt que de permettre aux créateurs de proposer des abonnements payants donnant accès à des contenus exclusifs comme sur Instagram, X encourage la diffusion de contenus polémiques visant à générer le plus de réactions possible. Musk a (encore) mis le ver dans son propre fruit, en somme. Résultat, sur la plateforme, la course au clickbait fait rage et le niveau chute chaque jour un peu plus. Des influenceurs d'extrême droite ont même perçu des sommes à cinq chiffres selon le Washington Post. Comme Andrew Tate, l'influenceur masculiniste américano-britannique actuellement placé sous contrôle judiciaire en Roumanie dans l'attente de son procès pour traite d'êtres humains, qui affirme avoir reçu plus de 20 000 dollars. Ou Rogan O'Handley, influenceur conspirationniste et militant pro-Trump connu sous le pseudo DC Draino, qui a tweeté : « De banni de Twitter pendant presque deux ans à être payé pour poster, c'est un revirement de situation plutôt sympa. Merci @elonmusk »
Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
LE CONTENU QU'ON AURAIT ADORÉ FAIRE
26/08/23 NL5 on aurait aimé faire
Et si la triche était la solution pour lutter contre le climatoscepticisme ? C'est le pari tenté par l'agence australienne Clemenger BBDO et l'Australian Youth Climate Coalition (AYCC) en créant NewsJacker. Le concept ? Le site vous propose de télécharger une recette de cookies toute simple et de l'envoyer à un climatosceptique repéré dans votre entourage. (Pas de honte, on en connaît tous au moins un...) L'astuce ? En ouvrant le lien, un spyware se lance pour trafiquer les cookies de votre victime, faisant croire aux algorithmes des moteurs de recherche et des réseaux sociaux à un intérêt soudain pour la question du réchauffement climatique. Le résultat ? Votre victime commence à recevoir des informations factuelles et sourcées sur ses différents fils d'actualité, comme expliqué dans cette vidéo. Une initiative aussi sournoise qu'utile, qui vise aussi à lutter contre la désinformation dans un pays où 42% de la population est considérée comme climatosceptique, selon les données du rapport 2022 de l'Observatoire international Climat et Opinions publiques (Obs'COP) d'EDF. Et sinon, ils sont bons ces cookies au moins ?
UNE DERNIÈRE LIANE POUR LA ROUTE
Dans le vaste monde du binge-watching subsistent encore quelques moments de grâce. Des plaisirs simples, accessibles en s'éloignant des sentiers battus par le matraquage marketing des plateformes de streaming. En s'engouffrant sous la surface tel un spéléologue pour que, là, au détour d'une cavité, apparaisse enfin une petite série dont on n'attendait rien mais qui nous donne tout. The Bear fait clairement partie de cette catégorie. Le pitch ? Carmen Berzatto, prodige tourmenté de la haute gastronomie magistralement interprété par Jeremy Allen White (découvert dans la version américaine de Shameless et dont nous vous avions parlé dans une précédente édition de cette newsletter), hérite de la sandwicherie familiale après le suicide de son frère. Des trous dans la trésorerie à la gestion d'une brigade rompue au quotidien d'un boui-boui des quartiers durs de Chicago plutôt que celui d'un resto étoilé new-yorkais, en passant par les états d'âme d'une famille dysfonctionnelle, « Carmy » s'improvise jongleur du jour au lendemain. Entre les casseroles et les galères. Diffusée aux USA en juin 2022 sur Hulu (sur Disney+ chez nous), la première saison de ce show signé Christopher Storer, qui concentre humour, angoisse familiale et sentiments refoulés dans l'enfer d'une cuisine de quartier, a surpris par son intensité et sa maestria. 8,5/10 sur IMDb et un score de 99% au « TomatoMeter » de Rotten Tomatoes, deux sites de référence pour les critiques ciné/séries. Au point que la saison 2, dispo en France depuis le 16 août dernier, soit nettement mieux marketée... Mais pas de panique. The Bear n'a rien perdu de sa superbe et l'on prend toujours autant de plaisir à suivre l'évolution de cette galerie de personnages hauts en couleur qui forment, comme le résume si bien ce papier de Télérama, « une communauté de destins à laquelle la série nous attache, avec une rugosité et une sensibilité bouleversantes, au même titre que certaines grandes références avant elle, de Six Feet Under à Friday Night Lights. La recette, en trois étapes, d'une série qui a le goût des autres. »
Webinaires et évènements
Je m'inscris pour recevoir nos invitations aux webinaires

Ne ratez pas nos évènements, webinaires en ligne ou petits déjeuner bien physiques

>> Recevez nos invitations aux webinaires
A lire ou à voir également sur le même sujet

IA & désinformation : le ton monte à Bruxelles !

La guerre déclenchée par le Hamas en Israël a entraîné une vague de désinformation et de contenus frauduleux – générés notamment par l'IA –,...

La guerre déclenchée par le Hamas en Israël a entraîné une vague de désinformation et de contenus frauduleux – générés notamment par l'IA –, poussant l'Union européenne à accentuer la pression mise par le DSA sur les grandes plateformes sociales.

DSA : Meta réfléchit à des abonnements pour Facebook et Instagram

Pour se conformer au Digital Services Act européen, qui fait la chasse aux publicités ciblées, Meta pourrait proposer des abonnements payants pour Facebook et Instagram.

Pour se conformer au Digital Services Act européen, qui fait la chasse aux publicités ciblées, Meta pourrait proposer des abonnements payants pour Facebook et Instagram.

BNP Paribas - Une content factory à VivaTech

Story Jungle a créé pour BNP Paribas une content factory à VivaTech pour l'aider à se démarquer et à engager ses audiences sur les réseaux sociaux.

Story Jungle a créé pour BNP Paribas une content factory à VivaTech pour l'aider à se démarquer et à engager ses audiences sur les réseaux sociaux.

Le règne des influenceurs virtuels ne fait que commencer…

Le règne des influenceurs virtuels ne fait que commencer…

Dans un souci de rentabilité accrue et de contrôle rigoureux de leur image, de plus en plus de marques s'appuient sur des influenceurs virtuels pour incarner leurs campagnes...

Dans un souci de rentabilité accrue et de contrôle rigoureux de leur image, de plus en plus de marques s'appuient sur des influenceurs virtuels pour incarner leurs campagnes publicitaires et assurer leur promo sur les réseaux sociaux.

Marketing digital : les tendances des tendances 2024…

Marronniers du mois de janvier, les papiers « X tendances à suivre cette année » fleurissent un peu partout sur le net. Et notamment en matière de marketing digital...

Marronniers du mois de janvier, les papiers « X tendances à suivre cette année » fleurissent un peu partout sur le net. Et notamment en matière de marketing digital. Sujet qui, chez Story Jungle, nous concerne un tout petit peu... Alors, quelles sont les tendances des tendances pour 2024 ? Réponse en trois points.

Le marché publicitaire confirme son redressement !

Si, dans l'ensemble, le marché se porte bien (merci pour lui !) grâce à la publicité digitale, certains canaux sont toujours à la peine...

Si, dans l'ensemble, le marché se porte bien (merci pour lui !) grâce à la publicité digitale, certains canaux sont toujours à la peine...

Retour sur la TwitchCon 2023 : le festival de Twitch

« Twitch loves Paris !!! » Imprimé en gros sur des bérets violets qui se vendent comme des petits pains, c'était clairement le slogan du week-end dernier à la porte de Versailles

« Twitch loves Paris !!! » Imprimé en gros sur des bérets violets qui se vendent comme des petits pains, c'était clairement le slogan du week-end dernier à la porte de Versailles

Réseaux sociaux : quête du rendement et mort du social

Les grands réseaux sociaux sont-ils voués à disparaître ? Les utilisateurs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers espaces plus confidentiels.

Les grands réseaux sociaux sont-ils voués à disparaître ? Les utilisateurs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers espaces plus confidentiels.

Palworld : les Pokémon avec des flingues qui affolent Twitch

Palworld : les Pokémon avec des flingues qui affolent Twitch

Dans le small world du streaming de jeux vidéo, un petit nouveau s'est invité dans la cour des grands que sont Fortnite et Minecraft. Son nom ? Palworld. Le concept ?...

Dans le small world du streaming de jeux vidéo, un petit nouveau s'est invité dans la cour des grands que sont Fortnite et Minecraft. Son nom ? Palworld. Le concept ? Transformer des simili-Pokémon baptisés « Pal » en machines de guerre, pour se lancer à la conquête d'un monde ouvert où tout ce qui est « trooooop mignon » sait manier la kalach... Nintendo voit rouge, Twitch et YouTube en sont déjà gagas !

Pourquoi Twitch séduit de plus en plus d’annonceurs

Pourquoi Twitch séduit de plus en plus d’annonceurs

Avec cinq millions de visiteurs uniques en France selon Médiamétrie et des émissions solidement installées à l'audience croissante, Twitch connaît un pic de popularité qui...

Avec cinq millions de visiteurs uniques en France selon Médiamétrie et des émissions solidement installées à l'audience croissante, Twitch connaît un pic de popularité qui attise la curiosité des annonceurs désireux de capter cette cible aussi jeune que volatile.

« Merci internet », plongée dans le Squeezie business

« Merci internet », plongée dans le Squeezie business

Long portrait dans Le Monde, « entretien monstre » en une du magazine Society, articles et brèves qui se multiplient un peu partout sur le net.....

Long portrait dans Le Monde, « entretien monstre » en une du magazine Society, articles et brèves qui se multiplient un peu partout sur le net... Difficile de passer à côté de Squeezie cette semaine. Le youtubeur aux 18,7 millions d'abonnés sort une série documentaire qui, au-delà de retracer son parcours, en dit long sur le quotidien des créateurs de contenu.

Liberté de la presse : RSF tire le signal d’alarme

Dans la dernière édition de son classement mondial de la liberté de la presse, l'ONG Reporters sans frontières dresse le bilan d'une profession qui n'en finit plus de perdre...

Dans la dernière édition de son classement mondial de la liberté de la presse, l'ONG Reporters sans frontières dresse le bilan d'une profession qui n'en finit plus de perdre en prestige, comme en marge de manœuvre...

JO : la TV investit Twitch (ou le contraire)

JO : la TV investit Twitch (ou le contraire)

Avec des événements d'ampleur comme les Jeux olympiques de Paris ou l'Euro de football, l'été 2024 s'annonce riche en exploits comme en audiences sportives...

Avec des événements d'ampleur comme les Jeux olympiques de Paris ou l'Euro de football, l'été 2024 s'annonce riche en exploits comme en audiences sportives. Et pour embarquer la jeunesse avec lui, le sport fait désormais équipe avec des streamers. Sur tous les écrans...

USA vs TikTok : le compte à rebours est lancé…

USA vs TikTok : le compte à rebours est lancé…

En votant une loi qui vise à bannir TikTok sur son sol, la Chambre des Représentants américaine a déclenché la colère des 170 millions d'utilisateurs que compte le pays et...

En votant une loi qui vise à bannir TikTok sur son sol, la Chambre des Représentants américaine a déclenché la colère des 170 millions d'utilisateurs que compte le pays et allumé un début d'incendie diplomatique avec la Chine...

Publicité en ligne : les médias attaquent Google en justice

Publicité en ligne : les médias attaquent Google en justice

Une coalition de médias internationaux, principalement européens, réclame plusieurs milliards d'euros à Google, qu'elle accuse d'abuser de sa position dominante sur le marché...

Une coalition de médias internationaux, principalement européens, réclame plusieurs milliards d'euros à Google, qu'elle accuse d'abuser de sa position dominante sur le marché de la publicité en ligne.

Des médias aux marques, la newsletter contre-attaque !

Des médias aux marques, la newsletter contre-attaque !

Pour les médias comme pour les marques, la newsletter s'impose comme un canal hautement stratégique, presque prioritaire, qui se conjugue au futur et permet de toucher une audience...

Pour les médias comme pour les marques, la newsletter s'impose comme un canal hautement stratégique, presque prioritaire, qui se conjugue au futur et permet de toucher une audience plus qualitative. Plus engagée, aussi.

LinkedIn optimise (encore) ses newsletters

Les newsletters, c'est la fonctionnalité phare de LinkedIn depuis le lancement du format en 2021. À ce jour, plus de 500 millions d'utilisateurs ont souscrit aux quelque 146...

Les newsletters, c'est la fonctionnalité phare de LinkedIn depuis le lancement du format en 2021. À ce jour, plus de 500 millions d'utilisateurs ont souscrit aux quelque 146 000 newsletters publiées via la plateforme. Afin d'entretenir ce succès, LinkedIn vient d'annoncer plusieurs optimisations.

Google met fin aux cookies tiers : quel impact pour les annonceurs ?

Après Safari et Firefox, Google met lui aussi un terme à l'utilisation des cookies de traçage sur Chrome, le navigateur le plus utilisé dans le monde...

Après Safari et Firefox, Google met lui aussi un terme à l'utilisation des cookies de traçage sur Chrome, le navigateur le plus utilisé dans le monde. Un défi majeur pour les annonceurs, qui oblige à repenser de nombreuses pratiques en ligne.

GP Explorer 2 : « un ROI au-delà de nos attentes »

GP Explorer 2 : « un ROI au-delà de nos attentes »

C'était l'un des événements les plus attendus de l'année sur Twitch et, comme prévu, la deuxième édition du GP Explorer de Squeezie a fait péter tous les compteurs !...

C'était l'un des événements les plus attendus de l'année sur Twitch et, comme prévu, la deuxième édition du GP Explorer de Squeezie a fait péter tous les compteurs ! Au grand plaisir des marques partenaires.

Les newsletters LinkedIn font peau neuve

Depuis le lancement du format en 2021, LinkedIn a enregistré plus de 365 millions de souscriptions à ses newsletters. Mieux : avec plus de 1,...

Depuis le lancement du format en 2021, LinkedIn a enregistré plus de 365 millions de souscriptions à ses newsletters. Mieux : avec plus de 1,3 million de lecteurs quotidiens, l'audience des newsletters LinkedIn a triplé depuis l'an dernier. Un franc succès, que LinkedIn compte entretenir en annonçant une série de nouveautés disponibles d'ici la fin de l'été.

Notre Top 5 des pubs de Noël

Aussi attendues que celles du Super Bowl, les pubs de Noël sont une institution dans les pays anglo-saxons, où les grosses marques ne lésinent jamais sur les moyens...

Aussi attendues que celles du Super Bowl, les pubs de Noël sont une institution dans les pays anglo-saxons, où les grosses marques ne lésinent jamais sur les moyens. Un peu moins en France, certes, même si les « superproductions » sont de plus en plus nombreuses chaque année et que certaines enseignes nous offrent parfois quelques belles pépites. Un Top 5 à ouvrir au pied du sapin, évidemment.

Découvrez la puissance des newsletters LinkedIn

Trop souvent sous le radar, les newsletters LinkedIn constituent un outil très puissant de communication à la fois externe et interne. Avec ce format, vous transformez 10 à...

Trop souvent sous le radar, les newsletters LinkedIn constituent un outil très puissant de communication à la fois externe et interne. Avec ce format, vous transformez 10 à 15% de vos followers en abonnés dès les premières 24h et vous les notifiez à chaque édition sur l'écran fermé de leur smartphone. Nous avons échangé avec Aline Geffroy, Global Social Media Director chez Saint-Gobain, qui est revenue avec nous sur le succès de sa newsletter "Future Under Construction".

Matt Navarra, le GOAT des réseaux sociaux

Matt Navarra, le GOAT des réseaux sociaux

Si vous suivez nos différentes newsletters, ce nom vous dit forcément quelque chose... Dans le vaste monde des spécialistes tech et réseaux sociaux,...

IA : le défi de la mesure des campagnes

Création de contenus, droits d'auteur, KPI, mesures analytiques, l'avènement de l'IA générative révolutionne la création de contenus et pousse les agences à revoir leurs...

Création de contenus, droits d'auteur, KPI, mesures analytiques, l'avènement de l'IA générative révolutionne la création de contenus et pousse les agences à revoir leurs méthodes de suivi et de mesure de leurs campagnes social media.

Meta accélère sur l’IA !

Meta accélère sur l’IA !

Avec Llama 3, la dernière version de son modèle de langage dévoilée jeudi dernier, Meta intègre l'IA dans toutes ses applis. Et promet déjà de nouvelles fonctionnalités...

Avec Llama 3, la dernière version de son modèle de langage dévoilée jeudi dernier, Meta intègre l'IA dans toutes ses applis. Et promet déjà de nouvelles fonctionnalités pour simplifier la création de contenus.

Saint-Gobain - Newsletter LinkedIn "Founding the Future"

Saint-Gobain - Newsletter LinkedIn "Founding the Future"

Story Jungle accompagne le groupe Saint Gobain dans la production de sa newsletter LinkedIn.

Story Jungle accompagne le groupe Saint Gobain dans la production de sa newsletter LinkedIn.

Lancez votre newsletter LinkedIn, développez votre influence

Transformez les followers de votre page en abonnés engagés qui seront notifiés à chaque édition avec Story Jungle, partenaire de LinkedIn

Transformez les followers de votre page en abonnés engagés qui seront notifiés à chaque édition avec Story Jungle, partenaire de LinkedIn

Gen Z et directeurs marketing : « un fossé générationnel »

De par son poids démographique et culturel grandissant, la Gen Z n'a jamais été aussi courtisée par les marques, ébranlant au passage les certitudes des marketers...

De par son poids démographique et culturel grandissant, la Gen Z n'a jamais été aussi courtisée par les marques, ébranlant au passage les certitudes des marketers...

CMO Scorecard : LinkedIn introduit un nouvel outil pour mesurer les performances de vos publicités

Le CMO Scorecard est un outil qui permet d'obtenir de nouveaux débouchés marketing. Il fournit des insights sur la meilleure façon de répartir son budget entre les deux moteurs...

Le CMO Scorecard est un outil qui permet d'obtenir de nouveaux débouchés marketing. Il fournit des insights sur la meilleure façon de répartir son budget entre les deux moteurs de l'efficacité d'une pub : la créativité et l'investissement média. Story Jungle a lu l'étude du B2B Institute qui introduit cet outil. On vous dit tout.

Publicité : TikTok mord, Instagram danse

Même s'il est encore loin des résultats obtenus par Instagram, TikTok s'impose petit à petit comme un outil marketing particulièrement utile pour les agences comme pour les...

Même s'il est encore loin des résultats obtenus par Instagram, TikTok s'impose petit à petit comme un outil marketing particulièrement utile pour les agences comme pour les annonceurs. Grâce, notamment, au lancement de TikTok Shop.

La monétisation des contenus sur LinkedIn : c’est parti ?

LinkedIn teste actuellement plusieurs options pour que ses utilisateurs les plus influents puissent générer des revenus directs de leur présence sur la plateforme.

LinkedIn teste actuellement plusieurs options pour que ses utilisateurs les plus influents puissent générer des revenus directs de leur présence sur la plateforme.

Partenariats marques - créateurs : LinkedIn dégaine son tag

LinkedIn vient d'annoncer plusieurs modifications concernant la publication de contenus issus d'un partenariat entre une marque et un ou plusieurs créateurs.

LinkedIn vient d'annoncer plusieurs modifications concernant la publication de contenus issus d'un partenariat entre une marque et un ou plusieurs créateurs.

Adeline Perez, un amour de chef

Adeline Perez, un amour de chef

Adeline Perez, ou plutôt Adeline P. comme elle se présente sur son profil LinkedIn, est une créatrice de contenu qui « aborde les sujets Corporate avec humour »...

Les entreprises vont pouvoir sponsoriser les posts d’influenceurs ou ceux de leurs clients sur LinkedIn

Jusqu'ici, les Thought Leader Ads de LinkedIn offrait la possibilité de sponsoriser les posts publiés par les membres de l'entreprise.Désormais,...

Jusqu'ici, les Thought Leader Ads de LinkedIn offrait la possibilité de sponsoriser les posts publiés par les membres de l'entreprise.Désormais, il devient possible de booster les posts publiés par des utilisateurs externes à la société, qu'il s'agisse de posts de vos clients ou d'influenceurs...

Les groupes LinkedIn vont revenir en force

Les groupes LinkedIn vont-ils connaître un retour en grâce ? Après les récentes annonces de la plateforme, la question se pose. LinkedIn annonce travailler sur des ...

Les groupes LinkedIn vont-ils connaître un retour en grâce ? Après les récentes annonces de la plateforme, la question se pose. LinkedIn annonce travailler sur des « Groupes Publics ». On vous dit tout.

Booster son ROI avec le Media Planning de LinkedIn !

LinkedIn lance Media Planning API ! Une interface qui aide les annonceurs à maximiser leur ROI, en fournissant des insights directement au sein de l'appli LinkedIn.

LinkedIn lance Media Planning API ! Une interface qui aide les annonceurs à maximiser leur ROI, en fournissant des insights directement au sein de l'appli LinkedIn.

Xander Simms, la réalité by design

Xander Simms, la réalité by design

Xander Simms commence sa carrière à la NASA, où il mêle marketing et création de contenu sur les technologies spatiales, avant de pivoter vers le Web3 et l'IA générative...

Xander Simms commence sa carrière à la NASA, où il mêle marketing et création de contenu sur les technologies spatiales, avant de pivoter vers le Web3 et l'IA générative.

Comment la Gen Z redéfinit la culture contenus

Comment la Gen Z redéfinit la culture contenus

Entre la surconsommation digitale et l'addiction aux contenus, il existe une mince frontière que la Gen Z traverse à loisir, prenant soin de brouiller les pistes et casser les...

Entre la surconsommation digitale et l'addiction aux contenus, il existe une mince frontière que la Gen Z traverse à loisir, prenant soin de brouiller les pistes et casser les codes à chaque passage...

Jeroen Kraaijenbrink, mot compte triple

Jeroen Kraaijenbrink, mot compte triple

Jeroen Kraaijenbrink est consultant en stratégie et leadership, il vient d'intégrer le top 20 mondial des créateurs de contenus de la plateforme

Jeroen Kraaijenbrink est consultant en stratégie et leadership, il vient d'intégrer le top 20 mondial des créateurs de contenus de la plateforme

Comment Meta veut digitaliser la Coupe du monde de rugby

Comment Meta veut digitaliser la Coupe du monde de rugby

J-7 avant le lancement de la Coupe du monde de rugby en France ! Parmi toutes les opérations de communication qui fleurissent un partout autour de l'évènement,...

J-7 avant le lancement de la Coupe du monde de rugby en France ! Parmi toutes les opérations de communication qui fleurissent un partout autour de l'évènement, celle orchestrée par Meta mardi dernier intrigue un peu plus que les autres. Et pour cause, elle marque un essai ambitieux que le mastodonte californien doit maintenant transformer...

Content marketing : de plus en plus difficile de capter l’attention du public

« Trop de contenu tue le contenu ? » Une question qui turlupine de plus en plus les agences de marketing digital

« Trop de contenu tue le contenu ? » Une question qui turlupine de plus en plus les agences de marketing digital

BuzzFeed News : la fin d'un mirage ?

Le site d'information BuzzFeed News ferme ses portes. C'est ce qu'a annoncé la direction du groupe de divertissement BuzzFeed, jeudi 20 avril.

Le site d'information BuzzFeed News ferme ses portes. C'est ce qu'a annoncé la direction du groupe de divertissement BuzzFeed, jeudi 20 avril.

Claire Touzard, autrice de Féminin : "Il faut davantage de liberté de parole"

Claire Touzard, autrice de Féminin : "Il faut davantage de liberté de parole"

Claire Touzard est celle qui ose. Après avoir brisé le tabou de l'addiction à l'alcool dans le pays où le verre de vin est roi, dans un journal de bord intitulé Sans alcool...

Claire Touzard est celle qui ose. Après avoir brisé le tabou de l'addiction à l'alcool dans le pays où le verre de vin est roi, dans un journal de bord intitulé Sans alcool, elle s'attaque dans Féminin, un roman d'auto-fiction ,au modèle économique de la presse féminine, et dans une plus large mesure au capitalisme.

Les impacts mesurables du nouvelle algorithme de LinkedIn

Nous vous en parlions dans le guide LinkedIn de notre dernière newsletter : le changement d'algorithme de la plateforme est venu rebattre les cartes de la viralité des publications...

Nous vous en parlions dans le guide LinkedIn de notre dernière newsletter : le changement d'algorithme de la plateforme est venu rebattre les cartes de la viralité des publications.

Threads, la déferlante qui met Twitter sous pression

Threads, le « Twitter killer » de Meta est en passe de signer le meilleur démarrage de toute l'histoire pour une application

Threads, le « Twitter killer » de Meta est en passe de signer le meilleur démarrage de toute l'histoire pour une application

Le Twitch Français cartonne… et intéresse la télé

110 000 viewers en direct pour une émission de 2h. C'est le tour de force réussi mardi dernier par Zen, un talk-show diffusé sur Twitch.

110 000 viewers en direct pour une émission de 2h. C'est le tour de force réussi mardi dernier par Zen, un talk-show diffusé sur Twitch.

L'IA générative débarque dans la pub

Si Meta a créé de manière assez discrète un laboratoire de recherche de l'IA dès 2013 en recrutant Yann Le Cun, un scientifique français et grand spécialiste de la technologie...

Ruben Hassid, l’IA dans tous ses états

Ruben Hassid, l’IA dans tous ses états

Ruben Hassid est un créateur de contenus israélien spécialisé dans l'IA

Ruben Hassid est un créateur de contenus israélien spécialisé dans l'IA

Time To Sign Off, la voiture-balai de l’information

Time To Sign Off, la voiture-balai de l’information

Dans ce 6e épisode de Story of Stories, nous décryptons le succès éditorial de Time To Sign Off, TTSO pour les intimes.

Dans ce 6e épisode de Story of Stories, nous décryptons le succès éditorial de Time To Sign Off, TTSO pour les intimes.

Mike Allen, cofondateur d’Axios

Mike Allen, cofondateur d’Axios

Il est le cofondateur d'Axios. Il est l'auteur des newsletters quotidiennes Axios AM et Axios PM, et il couvre les nouvelles les plus importantes de la journée

Il est le cofondateur d'Axios. Il est l'auteur des newsletters quotidiennes Axios AM et Axios PM, et il couvre les nouvelles les plus importantes de la journée

Un média consacré aux nouveaux formats et à LinkedIn.
close
{POPUP_CONTENT}