Envie de parcourir la jungle des contenus avec nous ?

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter Story Jungle

Explorer les nouvelles narrations et les nouveaux usages des contenus.
Chaque semaine, la newsletter de Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages des contenus.

Édition du samedi 02 juillet 2022 Samedi 02 juillet 2022

Reels : le réel pari de Meta

Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
Serez-vous bientôt contraints de publier vos vidéos Instagram sous forme de Reels, ces vidéos courtes inspirées du format TikTok ? C'est ce qu'a laissé entendre l'expert social media Matt Navarra ce jeudi 30 juin . Meta a confirmé à TechCrunch tester cette possibilité auprès d'un échantillon d'utilisateurs. 

Cette mise à jour ne serait que la suite logique d'une longue série de mesures visant à rendre Facebook et Instagram similaires à (aussi « cool » que ?) TikTok. Quelles sont les répercussions de ce changement d'algorithme et de ces nouvelles fonctionnalités sur les créateurs de contenus et les annonceurs ? Revue des principales problématiques. 

Le contexte
 
Ce test intervient dans un contexte particulier. « Toutes les grandes plateformes telles que YouTube, Snap, Instagram et Facebook ont essayé d'exploiter le canal d'engagement créé par le format de TikTok », rappelle Axios. Meta mise gros sur Reels. Dans le cadre de ses résultats du premier trimestre 2022, la société a révélé que les Reels représentent désormais plus de 20% du temps que les gens passent sur Instagram. Parmi les Reels les plus populaires : les pastilles comiques, les filtres de réalité augmentée et des instantanés sur des moments culturels tels que la Pride, selon Grace Kao, responsable du marketing commercial pour Instagram.
 
Pour certains employés actuels et anciens, cette nouvelle orientation donne l'impression que Facebook s'éloigne de son objectif principal, qui est de connecter les amis et la famille. Mais pour Mark Zuckerberg, la question n'est pas là : il a ainsi déclaré que la moitié du temps que les gens passent sur Facebook est désormais consacrée à regarder des vidéos. Il est donc nécessaire de s'adapter.

Le fonctionnement
 
La société a ainsi investi 1 milliard de dollars dans un fonds pour les créateurs, et débourse pour certains « réalisateurs » jusqu'à 35 000 dollars par mois en fonction des vues des Reels admissibles. « Notre programme Reels Play Bonus aide les créateurs à financer leurs Reels et nous permet de mieux comprendre quels types de contenu fonctionnent sur la plateforme », justifie Alvin Bowles, vice-président des partenariats commerciaux de Meta.

Quel impact sur les créateurs ?
 
Avec le nouveau virage sur la vidéo, les annonceurs et les créateurs doivent s'adapter, au risque de disparaître. « Ceux qui n'ont pas pris le virage des Reels sont sanctionnés par l'algorithme et voient la visibilité de leurs publications chuter », rappelle Le Figaro.  « Je suis désormais content si mes photos sont likées par 20 000 utilisateurs sur mes 360 000 abonnés », témoigne l'influenceur voyage Bruno Maltor. « Face aux Reels, les photos statiques des influenceurs paraissent plus fades aux yeux de leurs communautés. Cela contribue à faire diminuer les taux d'engagement sur les formats classiques », observe Guillaume Doki-Thonon, fondateur et directeur général de Reech.

Un coût élevé pour les annonceurs 

Créer une vidéo est un processus plus coûteux qu'une photo. « En moyenne, une marque doit débourser trois fois plus d'argent pour produire un contenu vidéo sur le réseau social. Car elle doit élaborer tout un storytelling et se tourner vers des studios de production», constate Cyril Attias, fondateur d'agencedesmédiassociaux.com.  Les options possibles ? Faire appel à un influenceur ou passer par des logiciels de motion design et transformer des images statiques en vidéos pour limiter les coûts (mais ça engage moyen... c'est le Reels du pauvre !). 

« Les annonceurs ont tendance à remettre en cause le travail de leurs agences quand les performances sont moins bonnes. Mais les algorithmes des réseaux sociaux sont des boîtes noires. Nous sommes locataires de ces plateformes, qui peuvent modifier brutalement les règles du jeu», ajoute Arthur Kannas, président de l'agence Heaven.

Et pour l'utilisateur lambda ? 
 
Ces publications non sollicitées pourraient également être en passe d'agacer les utilisateurs de la plateforme...  Un employé a confié ses craintes sur la nouvelle stratégie de Meta. « Je pense qu'il y a un risque réel, dans cette approche, de perdre de vue ce qui nous différencie des autres réseaux sociaux au profit de la poursuite des tendances et des intérêts à court terme », alerte-t-il.

Perte d'autorité des créateurs

Pour Nicolas Vanderbiest, Chief Operating Officer du cabinet de conseil Saper Vedere, il s'agit également d'une « porte ouverte à la désinformation ».  Il explique : « Le fait de mettre en avant des contenus plutôt que des personnes fait perdre toute autorité aux créateurs. Un média ou des personnes à forte audience seront mis au même niveau que le premier lambda. »
Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
illustration de fougéres
UN PAVÉ DANS LA JUNGLE
Après Science & Vie, les achats de Reworld Media se poursuivent. Le groupe vient de « signer un accord avec le Groupe TF1 en vue de l'acquisition des activités Publishers de Unify » (Aufeminin, Marmiton, Doctissimo, Les Numériques, Minute Buzz, Fraîches, Juste Mieux, Hero, Super Bon, Parole de Maman, Gamekult, Beauté Test), d'après son communiqué de presse du 28 juin. « Ce projet de développement est stratégique alors que le marché n'a jamais autant reconnu la valeur du contenu et des audiences. Reworld Media deviendrait le leader dans le digital. Ce serait une opération extrêmement structurante », s'est enorgueilli Gautier Normand, directeur général de Reworld Media. Cette opération doit cependant attendre le feu vert de l'Autorité de la concurrence.

Pourquoi c'est un pavé ? « Quelle terrible nouvelle pour la presse tech et jeux vidéo (et pas que) en France. Courage aux confrères et aux consœurs », prévient la journaliste tech Lucie Ronfaut. Pour Le Monde, Reworld Media porte la « vision d'une presse sans journalistes ». « Frapper dans les coûts éditoriaux, c'est la clé du modèle économique de Reworld », résume Dominique Carlier, le délégué syndical SNJ-CGT. « Reworld Media sait se montrer rudement efficace pour faire fuir les titulaires d'une carte de presse : les "responsables d'audience", ou de marque, remplacent les chefs de rubrique, et les "chargés de contenus" écrivent des textes à la va-vite », rappelle Le Monde.

La logique commerciale prime :  le business model de Reworld Media est rentable. En 2021, avec près de 470 millions d'euros de chiffre d'affaires, la société était en croissance de 11%. « C'est un groupe rentable, mais assez récent. On peut se demander si, à la longue, le rayonnement de ses marques ne va pas s'effriter en raison de l'évolution parfois critiquée de leurs contenus », se demande Alexandre Joux, économiste des médias à l'Institut méditerranéen des sciences de l'information et de la communication, dans les colonnes de Challenges. « Dans ce cas, Reworld n'aurait pas d'autre choix, pour continuer à faire vivre son modèle, que d'acquérir de nouvelles marques fortes... jusqu'à les user à nouveau ? » 
UN FORMAT À LA LOUPE
02/07/2022 - NL4 FORMAT
Les abonnements payants, bientôt la nouvelle norme des réseaux sociaux ? Telegram – particulièrement utilisé en Russie et en Ukraine – a développé une offre premium au mois de juin. Pour 5,49 euros par mois en France, les utilisateurs de la messagerie cryptée pourront envoyer des fichiers de taille plus importante, avoir accès à des autocollants exclusifs, ou encore profiter de téléchargements plus rapides. Il suffit que 2,5 % à 3 % des utilisateurs y souscrivent pour couvrir les coûts, selon Pavel Durov, CEO de Telegram. « Les abonnements premium aident non seulement Telegram à payer pour les dépenses supplémentaires des fonctionnalités premium, mais soutiennent également la version gratuite de Telegram pour tout le monde », souligne la société dans un blog

Même initiative du côté de Snapchat. L'application va lancer Snapchat+ dans plusieurs pays dont la France à partir du 6 juillet. L'objectif ? Diversifier ses sources de revenus. L'abonnement de 3,99 dollars par mois permettra notamment de personnaliser l'icône de l'application ou encore d'épingler un ami proche en tant que "BFF" (« meilleur ami pour toujours »). Des fonctionnalités loin d'être révolutionnaires mais qui pourraient aider l'application alors qu'elle poursuit une croissance décevante. Le vice-président senior des produits de Snapchat, Jacob Andreou, a cependant déclaré à The Verge que l'entreprise ne s'attend pas à ce que le plan devienne une « nouvelle source de revenus importante ». Loin d'être les premiers, Snapchat et Telegram semblent suivre une tendance en vogue. Instagram avait annoncé début 2022 donner la possibilité à certains influenceurs de proposer des abonnements payants en échange de contenu exclusif.   

LE CONTENU QU'ON AURAIT ADORÉ FAIRE
02/07/2022 - NL5 ON AURAIT AIME FAIRE
Des petites pastilles aux couleurs criardes, une voix off enthousiaste et un design cheap rétro un peu déjanté... Arte semble avoir trouvé dans sa série Big Flop la formule pour attirer l'œil du spectateur. La dernière vidéo en date, intitulée « Le mème le plus cher du monde », revient sur le phénomène de mèmification provoqué par l'Ever Given, le navire qui a bloqué le canal de Suez pendant près d'une semaine en 2021. Internet se moque du capitaine du navire, du chauffeur de l'excavatrice chargé de désenclaver le bateau, ou encore des joueurs désespérés qui attendent leur PlayStation stockée dans l'embarcation. Les infographies et les transitions dynamiques participent à rendre la vidéo vivante. Un format qui semble plaire, au vu des commentaires sous la vidéo. « Cette série permet d'avoir un rire authentique face à l'absurdité du monde globalisé et des enjeux liés du siècle », s'enthousiasme un internaute.
UNE DERNIÈRE LIANE POUR LA ROUTE
Au départ, Guy Lagache voulait simplement « raconter l'Europe » aux côtés d'Emmanuel Macron. Le journaliste – « pas spécialisé en politique » souhaite évoquer la présidence française de l'Union européenne à travers une ou deux mesures phares. Il est très vite rattrapé par l'actualité et se retrouve au milieu de la gestion de la crise ukrainienne. En ressort un documentaire palpitant de deux heures – tourné au caméscope et à l'iPhone (« un film de prime time filmé avec les pieds », plaisante le journaliste, pour la première fois derrière la caméra). L'ancien présentateur de Capital y filme Emmanuel Macron en gardien de la paix, au milieu de conversations téléphoniques avec l'Italien Mario Draghi, l'Allemand Olaf Scholz, le britannique Boris Johnson, l'Ukrainien Volodymyr Zelensky ou encore Vladimir Poutine, « s'apprêtant à faire du hockey sur glace », comme il lui balance goguenard. Ambiance. Un exercice pédagogique où la politique est filmée à hauteur d'homme. « Un président, l'Europe et la guerre », à voir sur France 2.



A lire ou à voir également sur le même sujet

TikTok Pulse : annonceurs aux côtés de "la crème de la crème"

TikTok lance Pulse : un programme pour rémunérer les plus gros créateurs.

TikTok lance Pulse : un programme pour rémunérer les plus gros créateurs.

Instagram en pleine crise d'identité

Facebook traverse une crise d'identité.

Facebook traverse une crise d'identité.

Les plateformes soignent leurs créateurs

Chez les plateformes, la concurrence s'intensifie pour attirer les créateurs.

Chez les plateformes, la concurrence s'intensifie pour attirer les créateurs.

Twitter : au fait, c’est grave cette histoire de bots ?

Les bots Twitter posent un gros problème à Elon Musk. C'est en tout cas ce qu'il prétend.

Les bots Twitter posent un gros problème à Elon Musk. C'est en tout cas ce qu'il prétend.

Le Monde se refait une beauté sur Snapchat

Depuis le 15 septembre, le média propose une nouvelle version de son édition quotidienne publiée sur la plateforme. L'objectif ? Se rapprocher de son audience en misant sur...

Depuis le 15 septembre, le média propose une nouvelle version de son édition quotidienne publiée sur la plateforme. L'objectif ? Se rapprocher de son audience en misant sur le format vidéo incarnée et casser cette image de journaliste star, enfermé dans sa tour d'ivoire.Un des changements majeurs reste la disparition du format "story" - une succession de snaps de dix secondes - au profit d'un format vidéo de quatre minutes, le Snapshow. Olivier Laffargue, responsable des éditions Snapchat/TikTok du Monde, est revenu pour Story Jungle sur les enjeux de cette mutation, plus "profonde" que les précédentes.

LinkedIn ajoute des vidéos à ses carrousels

Carrousels : avec cette nouvelle fonctionnalité LinkedIn, fini le bricolage !

Carrousels : avec cette nouvelle fonctionnalité LinkedIn, fini le bricolage !

TikTok impose ses codes

Vous n'avez plus que deux secondes pour capter l'attention de votre audience ! TikTok impose ses codes sur toutes les plateformes. Vers une uniformisation des contenus ?

Vous n'avez plus que deux secondes pour capter l'attention de votre audience ! TikTok impose ses codes sur toutes les plateformes. Vers une uniformisation des contenus ?

Les réseaux sociaux oubliés : Vine

Avant TikTok, Instagram, Twitch et compagnie, il y avait Myspace, Skyblog, MSN et d'autres réseaux sociaux aujourd'hui passés aux oubliettes. Story Jungle vous propose un retour...

Avant TikTok, Instagram, Twitch et compagnie, il y avait Myspace, Skyblog, MSN et d'autres réseaux sociaux aujourd'hui passés aux oubliettes. Story Jungle vous propose un retour en arrière.

Les réseaux sociaux oubliés : Myspace

Avant TikTok, Instagram, Twitch et compagnie, il y avait Myspace, Skyblog, MSN et d'autres réseaux sociaux désormais passés aux oubliettes. Story Jungle vous propose un retour...

Avant TikTok, Instagram, Twitch et compagnie, il y avait Myspace, Skyblog, MSN et d'autres réseaux sociaux désormais passés aux oubliettes. Story Jungle vous propose un retour en arrière.

Les marques refont leur déco

Il n'y a pas que les YouTubeurs qui se modernisent. À leur tour, les grandes marques s'y mettent. Fini, les studios de production standardisés à l'aspect cheap et artisanal...

Il n'y a pas que les YouTubeurs qui se modernisent. À leur tour, les grandes marques s'y mettent. Fini, les studios de production standardisés à l'aspect cheap et artisanal, place à la personnalisation et à la créativité. Les marques s'équipent, entre autres, en studios vidéo pour accélérer leur stratégie de contenus. Dans un contexte d'hyper concurrence pour gagner l'attention des consommateurs sur les timelines des réseaux sociaux, l'heure est à la montée en qualité et en budget.

Bible des médias : quel bilan pour les formats ?

Podcasts, smartphones, réseaux sociaux et pandémie : l'étude du Reuters Institute revient sur une année marquée par le Covid et les restrictions.

Podcasts, smartphones, réseaux sociaux et pandémie : l'étude du Reuters Institute revient sur une année marquée par le Covid et les restrictions.

YouTube : prison dorée ?

Les YouTubeurs ne sont pas "okay" avec la plateforme.

Les YouTubeurs ne sont pas "okay" avec la plateforme.

Content Marketing et REconfinement : REtour à la bidouille ?

Qui dit confinement, dit formats bidouille. Non ? En tout cas, sur ce sujet, les marques pourront chercher des sources d'inspiration dans l'étude de Talkwalker et HubSpot,...

Qui dit confinement, dit formats bidouille. Non ? En tout cas, sur ce sujet, les marques pourront chercher des sources d'inspiration dans l'étude de Talkwalker et HubSpot, qui ont interrogé des leaders de l'industrie, des experts et des influenceurs sur les tendances réseaux sociaux pour l'année à venir. Où l'on parle de l'art du remixing C'est-à-dire le fait de réinventer des formats, des modèles ou concepts existants pour s'exprimer au travers des applications telles que TikTok ou Reels sur Instagram.

Elon Musk, Twitter et les annonceurs : l’avenir « flou »

Elon Musk a conclu un accord avec le conseil d'administration de Twitter pour acquérir le réseau social à l'oiseau bleu. Quel impact sur les annonceurs ?

Elon Musk a conclu un accord avec le conseil d'administration de Twitter pour acquérir le réseau social à l'oiseau bleu. Quel impact sur les annonceurs ?

Sale temps pour Facebook

Méta a financé une campagne de diffamation secrète contre TikTok. La campagne comprend la mise en avant de tendances présumées dangereuses de TikTok.

Méta a financé une campagne de diffamation secrète contre TikTok. La campagne comprend la mise en avant de tendances présumées dangereuses de TikTok.

Présidentielle : Macron réélu, Facebook démantelé ?

Emmanuel Macron se rêve-t-il en président qui fera plier les géants du numérique ?

Emmanuel Macron se rêve-t-il en président qui fera plier les géants du numérique ?

Clubhouse : la guerre des clones

Qui veut copier Clubhouse ? Accrochez-vous, la liste est longue..

Qui veut copier Clubhouse ? Accrochez-vous, la liste est longue..

Les médias aussi se réinventent sur TikTok

Les médias trouvent leur public sur TikTok. Avec des recettes très simples.

Les médias trouvent leur public sur TikTok. Avec des recettes très simples.

Quand poster sur LinkedIn ?

Un rapport annuel de Sprout Social, publié le 13 avril, donne un aperçu des meilleurs moments pour poster sur Facebook, Instagram, Twitter... et LinkedIn.

Un rapport annuel de Sprout Social, publié le 13 avril, donne un aperçu des meilleurs moments pour poster sur Facebook, Instagram, Twitter... et LinkedIn.

Une campagne Tefal

Présidentielle française : une campagne électorale atone, à mois d'un mois du scrutin.

Présidentielle française : une campagne électorale atone, à mois d'un mois du scrutin.

Influenceur way of life

Dans l'imaginaire collectif des jeunes générations, le moyen le plus rapide pour devenir riche serait de devenir... influenceur

Dans l'imaginaire collectif des jeunes générations, le moyen le plus rapide pour devenir riche serait de devenir... influenceur

Le Digital Market Act redistribue les cartes

Le Conseil, le Parlement et la Commission européenne ont donné ce jeudi 24 mars leur feu vert sur la version définitive du « Digital Market Act » (DMA)...

Le Conseil, le Parlement et la Commission européenne ont donné ce jeudi 24 mars leur feu vert sur la version définitive du « Digital Market Act » (DMA). Ce texte législatif historique vise à imposer le respect de la concurrence aux services en ligne d'acteurs dominants.

Communication politique: rester audible dans le vacarme des réseaux sociaux

À moins d'un mois du premier tour de l'élection présidentielle, la campagne électorale a du mal à décoller. Les candidats n'impriment pas.

À moins d'un mois du premier tour de l'élection présidentielle, la campagne électorale a du mal à décoller. Les candidats n'impriment pas.

Faut-il activer le mode créateur LinkedIn ?

En mars 2021, LinkedIn a intégré un nouveau paramètre pour les profils de ses utilisateurs : le mode créateur.

En mars 2021, LinkedIn a intégré un nouveau paramètre pour les profils de ses utilisateurs : le mode créateur.

Pourquoi le mode créateur devient central sur LinkedIn

Si vous êtes un acteur du B2B et que LinkedIn est votre plateforme, alors vous ne pouvez plus ignorer le mode créateur.

Si vous êtes un acteur du B2B et que LinkedIn est votre plateforme, alors vous ne pouvez plus ignorer le mode créateur.

Discord, l’outil essentiel pour bâtir sa communauté ?

Outil chéri des gamers, des YouTubers, des streamers Twitch, Discord reste encore assez méconnu des entreprises.

Outil chéri des gamers, des YouTubers, des streamers Twitch, Discord reste encore assez méconnu des entreprises.

LinkedIn booste encore son mode créateur

Un an après avoir présenté le mode créateur, la plateforme intensifie ses efforts pour attirer les influenceurs professionnels. LinkedIn propose ainsi une série de nouvelles...

Un an après avoir présenté le mode créateur, la plateforme intensifie ses efforts pour attirer les influenceurs professionnels. LinkedIn propose ainsi une série de nouvelles fonctionnalités. Tour d'horizon.

Les médias aussi se réinventent sur TikTok

Le Washington Post n'est désormais plus le seul média star sur TikTok. Ils sont quelques-uns à avoir atteint plus d'un million de followers sur la plateforme.

Le Washington Post n'est désormais plus le seul média star sur TikTok. Ils sont quelques-uns à avoir atteint plus d'un million de followers sur la plateforme.

La pub digitale, en forme olympique !

Les recettes de publicité digitale sont en forte croissance. Elles ont bondi de 42 % sur le premier semestre 2021, à plus de 3,8 milliards d'euros

Les recettes de publicité digitale sont en forte croissance. Elles ont bondi de 42 % sur le premier semestre 2021, à plus de 3,8 milliards d'euros

SNCF : « Parler de recrutement sur TikTok est légitime »

La SNCF a lancé une campagne de communication sur TikTok afin de faire découvrir aux plus jeunes des métiers peu connus de l'entreprise : agent d'escale,...

La SNCF a lancé une campagne de communication sur TikTok afin de faire découvrir aux plus jeunes des métiers peu connus de l'entreprise : agent d'escale, électricien haute tension ou encore conducteur de train.

Ça bouge (tellement) sur la planète Twitch

Les streamers deviennent grand public et organisent des festivals.

Les streamers deviennent grand public et organisent des festivals.

Alors, on « republie » ou on « partage » ?

On vous l'annonçait il y a deux semaines : LinkedIn vient de lancer sa fonctionnalité « Republier ». Alors, efficace ou pas ? Revue des commentaires des utilisateurs de la...

On vous l'annonçait il y a deux semaines : LinkedIn vient de lancer sa fonctionnalité « Republier ». Alors, efficace ou pas ? Revue des commentaires des utilisateurs de la plateforme.

“L'arrivée de Guardian Australia sur TikTok visait à toucher un nouveau public”

A l'heure où le Washington Post recrute deux nouveaux journalistes au sein de son équipe Tik Tok aux côtés de l'emblématique Dave Jorgenson, le Guardian Australia avance également...

A l'heure où le Washington Post recrute deux nouveaux journalistes au sein de son équipe Tik Tok aux côtés de l'emblématique Dave Jorgenson, le Guardian Australia avance également ses pions sur la plateforme. Récemment, une vidéo intitulée "L'Afghanistan tombe aux mains des talibans", réalisée par la journaliste Matilda Boseley, a été visionnée 4,6 millions de fois sur le réseau social. Afin d'informer la génération Z, elle y explique la situation actuelle en Afghanistan, aux mains des talibans. Dave Earley, Audience Editor à Guardian Australia revient pour Story Jungle sur ce succès inattendu qui a "surpris tout le monde".

Les lives audio désormais disponibles pour tous les utilisateurs qui ont activé le mode créateur !

La fonctionnalité sortie en janvier était jusqu'alors disponible en version bêta test auprès d'une poignée d'utilisateurs dont Story Jungle.

La fonctionnalité sortie en janvier était jusqu'alors disponible en version bêta test auprès d'une poignée d'utilisateurs dont Story Jungle.

Les influenceurs... ces nouveaux journalistes ?

Une nouvelle génération d'influenceurs en ligne apparaît. De plus en plus de créateurs réalisent l'intérêt de couvrir l'actu sur leurs chaînes...

Une nouvelle génération d'influenceurs en ligne apparaît. De plus en plus de créateurs réalisent l'intérêt de couvrir l'actu sur leurs chaînes. Au détriment des médias traditionnels.

Ajouter un lien à votre profil LinkedIn ? C’est désormais possible !

LinkedIn vous permet désormais d'ajouter un lien vers un site Web en haut de votre profil. Le lien apparaît alors dans la section introduction de votre profil,...

Snapchat, quelles tendances, quels formats privilégier ?

Alors que Snapchat a annoncé sa grille de rentrée, le 30 septembre, Story Jungle a échangé en live avec Patrick Heneghan, Marketing Lead Southern Europe de Snap...

Alors que Snapchat a annoncé sa grille de rentrée, le 30 septembre, Story Jungle a échangé en live avec Patrick Heneghan, Marketing Lead Southern Europe de Snap. À l'heure où la plateforme fête ses dix ans, on a évoqué les dernières tendances qui l'animent, ses audiences, ses nouveaux formats, son positionnement face à Instagram et TikTok. Entretien.

Amazon: les places sont chères au soleil

Amazon ajoute davantage d'annonces de produits sponsorisés en haut des résultats de recherche.

Amazon ajoute davantage d'annonces de produits sponsorisés en haut des résultats de recherche.

Instagram, sa mue vidéo et la Creator economy

Le réseau du groupe Facebook s'engage pour la creator economy et les stories premium, tout en luttant contre TikTok et YouTube sur la vidéo.

Le réseau du groupe Facebook s'engage pour la creator economy et les stories premium, tout en luttant contre TikTok et YouTube sur la vidéo.

Marché de la communication, agences : l'état des lieux

« La filière communication est dans une situation de paupérisation », déclarait Bertille Toledano, présidente de BETC et coprésidente de l'AACC*,...

« La filière communication est dans une situation de paupérisation », déclarait Bertille Toledano, présidente de BETC et coprésidente de l'AACC*, aux dernières rencontres de l'UDECAM.

Les 3 enseignements à retenir du HubFORUM 2021

Grand rendez-vous des décideurs business du numérique, le HubForum a eu lieu ces 12 et 13 octobre 2021, avec pour thème principal : « Lead the next economy ».

Grand rendez-vous des décideurs business du numérique, le HubForum a eu lieu ces 12 et 13 octobre 2021, avec pour thème principal : « Lead the next economy ».

Facebook, c'est pas beau de mentir !

Facebook est au cœur de la tourmente. Frances Haugen, surnommée la lanceuse d'alerte de Facebook, attaque la société sur tous les fronts. La société aurait notamment dissimulé...

Facebook est au cœur de la tourmente. Frances Haugen, surnommée la lanceuse d'alerte de Facebook, attaque la société sur tous les fronts. La société aurait notamment dissimulé le nombre réel de ses utilisateurs à ses actionnaires.

LinkedIn change son algorithme

LinkedIn annonce changer son algorithme. La plateforme a réagi suite aux feedbacks de ses membres. Désormais, les utilisateurs auront « plus de contrôle sur leur feed ».

LinkedIn annonce changer son algorithme. La plateforme a réagi suite aux feedbacks de ses membres. Désormais, les utilisateurs auront « plus de contrôle sur leur feed ».

Le marché publicitaire connaît une nette reprise

Le marché publicitaire connaît une nette reprise. C'est le résultat du Baromètre unifié du marché publicitaire (Bump) sur le 1er semestre 2021,...

Le marché publicitaire connaît une nette reprise. C'est le résultat du Baromètre unifié du marché publicitaire (Bump) sur le 1er semestre 2021, mené par l'Institut de recherches et d'études publicitaires (IREP), France Pub et Kantar. L'étude montre que le marché global de la communication devrait atteindre 30,4 milliards d'euros en 2021 et effacera ainsi plus de la moitié des pertes de 2020, qui s'élevaient à 7,3 milliards d'euros. Tour d'horizon avec Florence Doré, directrice Marketing & Communication de Kantar division Media France.

Twitter : le va-tout

Depuis plusieurs semaines, Twitter fait feu de tout bois et multiplie les annonces et les nouveautés, si bien qu'on a un peu du mal à s'y retrouver : Revue, Scroll, Tip Jar,...

Depuis plusieurs semaines, Twitter fait feu de tout bois et multiplie les annonces et les nouveautés, si bien qu'on a un peu du mal à s'y retrouver : Revue, Scroll, Tip Jar, Super Follows, Fleets, Spaces

« Les gens en ont marre de Twitter : Discord offre une façon plus intimiste de se rencontrer en ligne »

Selon Forbes, il s'agit de « l'expérience médiatique la plus originale de l'année ». Sous la direction de Casey Newton, huit journalistes tech indépendants ont lancé leur...

Selon Forbes, il s'agit de « l'expérience médiatique la plus originale de l'année ». Sous la direction de Casey Newton, huit journalistes tech indépendants ont lancé leur propre salle de rédaction virtuelle sur Discord, plateforme fondée sur l'audio très prisée des gamers, dont l'usage s'est diversifié avec la pandémie. Intitulé Sidechannel, le serveur Discord est un embryon de rédaction. Sur l'appli, les abonnés peuvent discuter entre eux, assistent en direct à des interviews exclusives. Ce Slack amélioré a été lancé en parallèle des newsletters payantes de chacun des créateurs. Ryan Broderick, journaliste spécialisé dans la culture web et tête pensante de Sidechannel, évoque avec nous l'origine du projet.

Campagnes de marque : jusqu'ici tout va bien

Cette fois, les annonceurs restent vaillants. Alors que les campagnes de communication s'étaient arrêtées brutalement lors du premier confinement,...

Cette fois, les annonceurs restent vaillants. Alors que les campagnes de communication s'étaient arrêtées brutalement lors du premier confinement, elles se maintiennent à flot aujourd'hui, avec la perspective des fêtes de fin d'année.

Comment Time for the Planet cartonne sur LinkedIn

Vous les avez sans doute vus passer : "Je suis actionnaire de Time for the Planet". La start-up co-fondée par Arthur Auboeuf a mis en œuvre une stratégie virale ultra efficace...

Vous les avez sans doute vus passer : "Je suis actionnaire de Time for the Planet". La start-up co-fondée par Arthur Auboeuf a mis en œuvre une stratégie virale ultra efficace sur LinkedIn. Avec pas loin de 80 000 abonnés (et près de 21 000 associés, excusez du peu !), Time for the Planet a réussi le tour de force de transformer sa page LinkedIn en véritable machine de guerre dédiée à l'acquisition... d'associés. Entretien.

Les Gafa ont les boules

Cette semaine, ce n'était pas exactement Noël avant l'heure pour les Gafa : rapport au gouvernement français pour une régulation plus poussée de la publicité numérique (très...

Cette semaine, ce n'était pas exactement Noël avant l'heure pour les Gafa : rapport au gouvernement français pour une régulation plus poussée de la publicité numérique (très critique envers le duopole Google-Facebook), menace de démantèlement de Facebook aux États-Unis, amendes sévères infligées par la Cnil à l'encontre de Google et Amazon pour non-respect de la législation sur les cookies... On fait le point sur la fronde des autorités politiques et des instances de régulation, bien décidées à serrer les vis face à des « gatekeepers » à la santé financière insolente, dans un marché très morose.

La radio, grande perdante de la crise ?

Une histoire d'amour longue de 27 années : entre France Info et Jérôme Colombain, c'est fini ! Le journaliste tech a décidé de lancer son propre podcast, ...

Une histoire d'amour longue de 27 années : entre France Info et Jérôme Colombain, c'est fini ! Le journaliste tech a décidé de lancer son propre podcast, « Monde numérique ». Alors que la radio subit la crise, le média vient de fêter le centenaire de la première édition de Radio Tour Eiffel. Avec lui, nous avons parlé de l'avenir de l'audio et de ses axes de développement : réseaux sociaux, objets connectés et Clubhouse.

close
{POPUP_CONTENT}