« Il ne faut jamais avoir de certitudes dans le digital »

entretien

« Il ne faut jamais avoir de certitudes dans le digital »

« Il ne faut jamais avoir de certitudes dans le digital »

Propos recueillis par Alexandra Klinnik- Publié le 16 mai 2020
0
1

Depuis 2017, Marie-Alix Roussotte est la directrice de la communication et du digital chez Algeco, leader de la construction modulaire. Sa spécialité ? Générer des leads qualifiés grâce à une très fine analyse des datas. En juin 2019, elle a ainsi remporté le Prix du meilleur dispositif de qualification de leads Algeco/Awe Grand Prix du Marketing B2B. Cette professionnelle de la communication partage avec nous son regard sur l'impact de la crise et le rôle des marques, en cette sortie de confinement.

Quels défis avez-vous dû relever durant cette crise ?

Marie-Alix Roussotte – Il y a eu le gros défi du télétravail et de la communication interne. Les employés des secteurs administratif et commercial se sont retrouvés en télétravail, mais nos sites de production n'ont jamais fermé, même s'ils ont fonctionné au ralenti. Il fallait garder le lien avec le personnel de production, qui n'a pas accès aux mails.
«La crise n'a pas changé notre façon d'aborder la création de contenus»

En ce qui concerne la communication externe, que nous prenons très à cœur depuis toujours, la crise n'a pas changé notre façon d'aborder la création de contenus. J'ai dû lever le pied sur certains réseaux sociaux sans cesser la production de contenu, en obéissant à la même logique. De manière générale, chaque plateforme répond à un public spécifique. Sur Instagram, à travers des photos de réalisations et des visuels travaillés, on souhaite atteindre les architectes. On s'est lancé dans l'aventure cette année. Avec la crise, nous étions contraints de ralentir le rythme. LinkedIn est indispensable pour cibler le secteur B2B. Sur Facebook, il s'agit de rassembler une communauté de collaborateurs, et également un large public intéressé par la construction modulaire. Ce qui revêt un aspect plus sympathique. Pour nous, Twitter reste la plateforme la plus difficile à appréhender. C'est un canal qu'on utilise pour toucher la presse.

Quel a été l'impact de la crise sur votre communication et votre secteur ? À plus long terme, comment pensez-vous que la crise va influer sur votre communication ?

M.A.R. – La crise a provoqué un ralentissement de cadence. Les visites sur notre site Internet ont beaucoup baissé au début du confinement. Mais le taux de conversion était plutôt bon. Les gens qui se rendaient sur notre site Internet avaient vraiment un projet en tête. La reprise s'est fait sentir quand Emmanuel Macron a annoncé le déconfinement pour le 11 mai. Avec ce ralentissement, nous avons eu l'occasion d'approfondir certains sujets. Ce confinement a permis aux gens de lire davantage. Sur le magazine web de l'entreprise, on a donc réalisé un long papier, « Algeco en première ligne contre le coronavirus en Chine ». Deux hôpitaux temporaires d'urgence ont ainsi été  construits dans des délais record en Chine, afin de pouvoir accueillir les malades. Cela a permis de donner un autre visage de notre entreprise. Beaucoup de gens croient que la construction modulaire ne concerne que le BTP. On a également réalisé des Fast & Curious, sur le modèle de Konbini. C'est-à-dire des petites pastilles vidéo, légères et humoristiques, où quelques employés présentent leur métier. Dans un contexte assez anxiogène, on souhaitait réaliser des contenus positifs. Nous avons eu de très bons retours – surtout sur LinkedIn.
«La sortie de crise ne doit évidemment pas être un frein à la stratégie d'acquisition de lead»
 
 
Philosophie de vie

Quel est votre mantra ?

La bienveillance.

Quel est votre gourou ?

Steve Jobs.

Comment libérez-vous vos chakras ?

La méditation et le stretching.

Est-ce que la sortie du confinement est un moment opportun pour générer des leads ?

Pour moi, chaque moment est opportun pour la génération de leads. C'est quelque chose que j'ai compris depuis 2012 et qui se confirme année après année. Chez Algeco, on fait 10 000 leads par an depuis notre site Internet et on est capable de suivre le parcours du mot clé au chiffre d'affaires réalisé. Je sais exactement combien ce que j'investis me rapporte. On part du contenu que l'on diffuse. On fait du SEO et du marketing automation. On attire les gens sur notre site Internet pour qu'ils fassent des demandes de contact, soit des demandes de devis, soit des appels. Ces données rentrent ensuite dans notre outil Salesforce. On sait quels sont les contrats gagnés et quel est le montant des revenus issus du site Web. On est capables de tout suivre.

La sortie de crise ne doit évidemment pas être un frein à la stratégie d'acquisition de lead. Ce n'est pas parce qu'on a vécu une crise qu'il faut arrêter de communiquer. Au contraire. Au début, il y a eu un creux – peu de leads. Depuis trois semaines, on constate une vraie reprise avec un nombre de leads jamais atteints ; une forte demande principalement depuis Internet.

Vous avez gagné le prix du meilleur dispositif de génération de Lead en juin 2018. Quelle a été votre recette ? À partir de quel moment avez-vous pris conscience qu'il était essentiel de faire de la génération de lead ?


Nous avons remporté ce prix grâce à notre capacité à analyser nos datas. On a été capables de dire que 55 % de nos nouveaux clients provenaient du Web, quel chiffre d'affaires on réalise à partir de nos contenus, quels sont les mots clés qui performent.

Chez Algeco, après la crise de 2008, la mise en place d'une stratégie de génération de lead a dû s'accompagner d'un travail de pédagogie auprès des commerciaux. Il a fallu leur expliquer l'importance des sites Web dans la possibilité de faire du business. Grâce à Salesforce, on a pu savoir quels étaient les leads qui performaient. La direction générale m'a suivie. Au vu des résultats probants, nous avons investi un peu plus de budget.  Le service communication n'a plus été perçu comme un centre de coût mais comme une possibilité de faire du chiffre d'affaires. Cela a été une vraie transformation.
«Le contenu est le pilier de la stratégie d'acquisition»

Comment les marques B2B vont- elles pouvoir rebondir, en ces temps de coronavirus ?

Le contenu est le pilier de la stratégie d'acquisition. Il doit se concentrer sur trois axes : intérêt, découverte, décision  Vos contenus doivent susciter l'intérêt des gens et être présents en quantité suffisante. Chez Algeco, nous publions par exemple un article par semaine - je suis presque une rédactrice en chef. Plus vous créez de contenus, plus les contenus viennent naturellement à vous. L'inspiration vient en créant. Et... plus vous avez de contenus, mieux les gens vous cernent. Les contenus sur votre marque doivent être précis pour inciter les gens à faire des demandes de devis. C'est ce que l'on fait sur le magazine d'Algeco. On présente des contenus découvertes qui parlent de construction en général, de l'acier, et plus précisément de la construction modulaire dans les écoles, ou des contenus sur les coulisses d'Algeco pour les inciter  à faire des demandes de contact.

En B2B, les gens ont besoin de vous connaître, de voir que vous avez de l'expérience et une très bonne connaissance de votre métier, que c'est vous le sachant. Si vous ne faites pas de contenu, vous n'inspirez pas confiance. Il faut que les gens vous voient, avec des contenus à vraie valeur ajoutée, accompagnés d'une réelle expertise de votre part. Ils ne vous font pas confiance, autrement.

Les contenus peuvent ensuite être partagés par vos collaborateurs. C'est un aspect social selling. Cette stratégie est mon fer de lance. Chez Algeco, cette pratique s'exerce à différents niveaux. Certains employés le font naturellement. D'autres n'ont pas le réflexe. Nous avons à cœur de choisir des ambassadeurs, qui porteront la voix de la marque. Avec la crise, nous avons dû mettre en pause ce programme d'ambassadeurs.

Quels formats privilégiez-vous ?

Les formats varient – avec toutefois une appétence pour la vidéo, même si cela requiert beaucoup de budget. Nous avons une approche de test and learn – un des grands avantages du digital. Je ne suis pas fermée à l'idée de développer de nouveaux formats sur des plateformes encore désertées par les marques B2B. Ma philosophie, c'est de ne pas fermer la porte trop rapidement. On a souvent des surprises. Il ne faut jamais avoir de certitudes dans le digital. On s'est par exemple rendu compte – en faisant de l'AdWords – que les leads qui performaient le plus étaient réalisés le dimanche. Alors que logiquement, on baissait les campagnes le week-end. Les gens – conducteurs de travaux, en l'occurrence – préparent en  fait leur semaine le dimanche. D'où l'importance des datas.
bio
Marie Alix (Desgrées du Loû) Roussotte,
Head of Communication & Digital Algeco
Marie Alix Roussotte est Head of Communications & Digital chez Algeco France. Pour cette marque iconique de la construction modulaire dans laquelle elle a passé une grande partie de sa carrière, Marie-Alix a fait du contenu un investissement stratégique au service du business. Une stratégie récompensée à plusieurs reprises ces dernières années avec le Grand Prix Marketing B2B ou le prix du Meilleur dispositif conversationnel et qualification de leads.

Dans la jungle des contenus

Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages du contenu.
Icône Instagram Icône Snapchat
Envie de parcourir la jungle des contenus avec nous ?

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter Story Jungle

JUNGLE
refe
Trouvez le bon sentier dans
la jungle des contenus
Story Jungle est une agence indépendante, leader du Content marketing à destination des cibles premium et B2B.

Disposant d’un large réseau de correspondants à l’international, l’agence établit les stratégies éditoriales, pilote les campagnes de thought leadership, d’influence, d’inbound marketing, de social selling ou encore d’account based marketing (ABM) dans les régions EMEA, LATAM et Asie, en plusieurs langues.

Story Jungle a été sélectionnée par LinkedIn pour devenir l’un de ses dix partenaires de contenus dans le monde.
découvrir l'agence
L'agence
Nous menons
la guerre à l’eau tiède
En effet, à Story Jungle nous avons la conviction chevillée au corps que, justement, vos convictions sont vos armes commerciales.

Oui mais : 71 % des C-level en Europe estiment que les contenus de marque sont… « boring* ». Et ils sont 64 % à attendre qu’une marque adopte un point de vue authentique et original.

C’est pourquoi nous établissons ensemble une offre de contenus qui nourrit réellement la réflexion de vos audiences cibles. Et menons la guerre à l’eau tiède.

*Raconteur, 2017.
Votre chiffre d’affaires est
le nouveau KPI
Notre travail consiste, via nos différentes offres, à aligner vos approches marketing et commerciales (marketing & sales alignement).

Notre savoir-faire ? Établir une stratégie de narration distribuée percutante sur les canaux de diffusion les plus pertinents (SEO, LinkedIn, Twitter, newsletter...) et produire les formats les plus efficaces (tribunes vidéo, longs formats, nanographies...) avec pour seule obsession l’atteinte de vos objectifs : brand awareness, considération, lead generation...

Et désormais, pour nous, votre chiffre d'affaires est le nouveau KPI.
Savoir-faire
Savoir-faire
Savoir-faire
Savoir-faire
Contenus
Stratégie éditoriale et production de contenus
Story Jungle couvre l'ensemble du cycle de création des contenus : de l’établissement de la stratégie éditoriale (ou Content Framework) via une méthodologie originale, à la production de contenus dans les formats les plus modernes et efficaces.

Issus de médias de renom, nos journalistes de nos desks France et International conçoivent des contenus éditoriaux à forte valeur ajoutée qui engagent vos audiences premium et/ou B2B.
Savoir-faire
Savoir-faire
Distribution
Plateformes web, réseaux sociaux, LinkedIn, newsletters, podcasts, nouveaux supports
Forte de son expertise d’éditeur, Story Jungle vous accompagne dans l’établissement de votre stratégie de distribution sur tous les canaux de diffusion, établis ou émergents, afin de maximiser la performance de vos contenus.

Story Jungle est l’un des 10 partenaires de contenu de LinkedIn dans le monde.
Savoir-faire
Savoir-faire
Data et performances
A/B testing, optimisation, lead review
Parce que la data est au cœur de toute stratégie marketing, Story Jungle pilote l’efficacité des campagnes au regard de vos objectifs finaux : détection des signaux faibles, A/B testing, recherche des meilleurs angles, optimisation des formats des contenus, évaluation de la qualité des leads générés...
Une force de frappe
internationale
Avec déjà plus de 10 000 contributeurs à travers le monde et un réseau de correspondants sélectionnés au fil des années, la rédaction internationale de Story Jungle est en mesure de produire des contenus sur tous les sujets dans les régions EMEA, LATAM et Asie, en plusieurs langues, dans tous les formats, en garantissant un réel ancrage culturel local.
Mantras
Mantras
La guerre
à l’eau tiède !
Chi-rur-gi-cal !
Explorons
la jungle
Qui trop embrasse
mal étreint
L’audience
prime
Un ratio
I say / I do = 1
Le temps,
c’est la qualité
Sauvons la Jungle !

La guerre à l’eau tiède !

Vos convictions sont vos armes commerciales.
Oui mais : 71% des C-level en Europe estiment que les contenus de marque sont… « boring ». Et ils sont 64% à attendre qu’une marque adopte un point de vue authentique et original. Et oui, soyons honnête, qui aime écouter Pépé radoter les tendances connues depuis 2 ans ? C’est pourquoi à Story Jungle, nous avons décidé de mener la guerre à l’eau tiède. C’est notre mission !

Chi-rur-gi-cal !

C’est notre « Om » à nous. Les erreurs factuelles, les imprécisions, les approximations… sont honnies, exclues, clouées au pilori par les équipes de Story Jungle. Sus au « vite dit, mal dit » ! Nos process garantissent un fact checking rigoureux de l’ensemble des contenus produits.

Explorons la jungle

La veille est notre seconde nature. Les équipes de Story Jungle sont organisées pour ratisser le web chaque semaine à la recherche de nouvelles formes de narration, partout dans le monde. Intéressé(e) ? Ruez-vous sur l’inscription à notre newsletter hebdomadaire.

Qui trop embrasse mal étreint

Une bonne idée créative, c’est précieux, non ? Alors pourquoi vouloir absolument la tordre dans tous les sens pour lui faire porter tous les objectifs annuels de chaque partie prenante ? Soyons focus ! A Story Jungle notre parti pris est simple : exécuter l’idée créative, ne pas la tuer.

L’audience prime

À la fin de l’histoire, c’est la qualité de l’engagement de l’audience qui permet d’atteindre les objectifs de la campagne, quels qu’ils soient. Aussi, à Story Jungle, nous défendons une réelle approche média, garante de l’intérêt de l’audience, menée par des rédacteurs en chef tous issus de grandes rédactions.

Un ratio I say / I do = 1

À Story Jungle on essaye de vous donner un maximum de visibilité sur les étapes d’un projet. Et lorsque l’on s’engage sur une deadline, et bien on s’engage…

Le temps, c’est la qualité

« Tout le succès d’une opération réside dans sa préparation » (l’Art de la guerre). Voilà, c’est dit ! Et bien, que ce soit pour les réponses aux briefs, aux appels d’offres, pour la conception d’une campagne ou d’un contenu impactant, à Story Jungle, on pense comme Sun Tzu. Alors : « Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage : Polissez-le sans cesse, et le repolissez ; ajoutez quelquefois, et souvent effacez. » Nicolas Boileau.

Sauvons la Jungle !

Si ça continue, il n’y aura plus de jungle. Alors oui, l’équipe de Story Jungle a décidé par une belle unanimité de consacrer ses efforts à des projets visant à avoir un réel impact positif pour sauver la jungle.
Références
Références
Contact
Contact
Vous avez un projet, une question ?
Saisissez la liane ci-dessous…
ENVOYER
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.
Take Part Media, 10 bis boulevard de la Bastille, 75012 Paris - Tél : 01 43 47 35 12
close
{POPUP_CONTENT}