« Partager du contenu pédagogique, c’est un premier pas »

entretien

« Partager du contenu pédagogique, c’est un premier pas »

« Partager du contenu pédagogique, c’est un premier pas »

Propos recueillis par Alexandra Klinnik et Photo par Jérémie Le Guen- Publié le 06 juin 2020
0
4
2

Depuis plusieurs jours, les marques prennent position en faveur du mouvement Black Lives Matter. Beaucoup ont notamment participé au "Blackout Tuesday" en noircissant leurs comptes de médias sociaux avec des carrés noirs en signe de solidarité avec les protestations. Stratégie sincère ou opportuniste ? Éléments de réponse avec Stéphanie Laporte, Directrice agence social media OTTA

«Tout est stratégique quand on est une marque, mais ce qui fait la différence, ce sont les actes»

Les marques ont été nombreuses à afficher leur soutien au mouvement Black Lives Matter - avec une grande rapidité pour certaines (Nike, Disney, Netflix, Adidas). Stratégie sincère ou opportuniste ? 

Stéphanie Laporte  Pour des marques comme Nike ou Netflix, qui sont créatrices de contenus engagés et porteuses de messages forts, pédagogiques et inclusifs depuis des années, c'est évident que le positionnement est sincère. Pour des marques moins frontalement engagées, ou ayant un passé trouble sur le sujet (comme Disney, une marque "ancienne" et qui a énormément évolué à la fois dans ses productions et pratiques internes), la question peut se poser. Tout est stratégique quand on est une marque, mais ce qui fait la différence, ce sont les actes, les pratiques internes réelles. 

Même les médias qui couvrent le mouvement se retrouvent épinglés : leur traitement du sujet peut être superficiel ou carrément à contresens, puisqu'au sein des rédactions, on trouve rarement des personnes concernées, et donc en mesure de parler du problème et de comprendre le phénomène de protestation, et ses ramifications.  Bref, tout le monde est mal à l'aise, et il était sans doute moins difficile et moins "clivant" de réagir face aux koalas brûlés lors des incendies en Australie car l'environnement est maintenant devenu un sujet "neutre" et une évidence pour la grande majorité de la population.
«Pour les marques, le mouvement du "carré noir" sur Instagram, a été salvateur.»

Comment éviter une communication trop opportuniste sur ce sujet ? Faut-il absolument faire "entendre sa voix" ? 

S.L.  Ici, on constate que la France a une position curieuse, et unique. Aux USA et dans d'autres pays, il est indispensable pour une marque de se positionner lors d'événements aussi dramatiques, de s'exprimer, car le silence est condamné. En France, les marques se taisent généralement ou émettent des messages neutres (ou carrément des contresens). Cela s'explique en particulier parce que les entreprises françaises sont encore habituées à une communication très verticale et très commerciale (j'émets un message, achetez mon produit mais je ne suis pas prête à vous laisser la parole si je ne maîtrise pas 100% du commentaire, et je veux que tout le monde m'aime). Les marques sont souvent maladroites, et actuellement perdues car elles oscillent entre réflexe du "rebond sur actualité" pratiqué depuis des années sur les réseaux sociaux, et la peur de s'exprimer car elles ne maîtrisent pas le sujet. 

Et pour cause : les communicants et les décideurs ne sont généralement pas concernés par le problème, puisqu'ils ne subissent que très rarement la discrimination, étant rarement issus de minorités (et/ou étant trop rarement des femmes, cf phénomène #Metoo). Ils sont donc bien en peine de trouver une posture de communication, et pour certains, le mouvement du "carré noir" sur Instagram, a été salvateur, ainsi que les photos stock ou emoji avec des mains de toutes les couleurs. Ouf ! On a pu diffuser quelque chose (même si le problème n'est toujours pas saisi et qu'il ne sera pas adressé en interne).

Cela reste curieux, car en France contrairement aux USA, le racisme est un délit et non une opinion: s'exprimer et agir contre le racisme devrait donc être l'action la plus évidente. 

Comment aller au-delà des carrés noirs et des emojis ? 

S.L. – Partager du contenu pédagogique c'est un premier pas. Parler de ses actions réelles en faveur de l'inclusion et de la diversité aussi (si elles existent). Ou publier un manifeste de remise en question, reconnaissant en toute transparence les erreurs passées et les problèmes à solutionner au sein de l'entreprise, ainsi qu'un engagement ferme de progrès. Devenir mécène d'une association pour l'inclusion (don financier et/ou bénévolat) et amplifier son message. Par ailleurs, je pense que l'entreprise peut et doit laisser la parole à des collaborateurs concernés...et s'ils n'en ont pas, se poser les bonnes questions RH. 

 Les entreprises françaises n'ont acquis que tardivement une conscience sociale (au-delà de l'ESS, l'entreprise à mission, qui se dote d'une raison d'être, date seulement de la loi Pacte, votée en 2019), et il est vrai que certaines tombent malheureusement dans le "purpose-washing" (un engagement de façade, sans avoir encore le réflexe d'agir concrètement ni de questionner ses propres pratiques). 

Les entreprises sont-elles capables de créer un sentiment de loyauté et une connexion plus personnelle avec les consommateurs en s'engageant sur des questions morales ? 

S.L. Je pense qu'il faut, pour une fois, raisonner au-delà de la notion de vente. Si la marque a une démarche pédagogique, explique, donne la parole aux concerné(e)s et/ou habitue graduellement ses clients à des équipes plus diverses, s'engage, produit du contenu légitime et documenté, et adopte des réflexes RH en cohérence avec la cause, il n'y a pas de rupture "violente" dans la communication et de risque à proprement parler. Ici on parle de l'âme de l'entreprise, de sa mission sociale et économique, et des talents ou clients dont elle se prive si elle ne passe pas outre ses préjugés, conscients ou non. Si l'entreprise se dote d'une âme et d'une raison d'être sincère, et pas uniquement d'alibis RSE, bien sûr qu'elle sera plus proche de ses clients.

Des exemples ratés de campagnes de communication « engagées » ?

S.L. – La plus grosse erreur étant à mon avis celle du Slip Français : épinglé suite à un badbuzz raciste il y a quelques mois, c'était l'occasion de faire amende honorable et de prendre position contre le racisme en faisant un don et en s'engageant pour la pédago et l'inclusion. De nombreux internautes les rappellent à l'ordre en commentaires sur Instagram... mais ils n'ont pas agi, craignant d'être taxés d'opportunistes. 


Dans la jungle des contenus

Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages du contenu.
Icône Instagram Icône Snapchat
Envie de parcourir la jungle des contenus avec nous ?

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter Story Jungle

JUNGLE
refe
Trouvez le bon sentier dans
la jungle des contenus
Story Jungle est une agence indépendante, leader du Content marketing à destination des cibles premium et B2B.

Disposant d’un large réseau de correspondants à l’international, l’agence établit les stratégies éditoriales, pilote les campagnes de thought leadership, d’influence, d’inbound marketing, de social selling ou encore d’account based marketing (ABM) dans les régions EMEA, LATAM et Asie, en plusieurs langues.

Story Jungle a été sélectionnée par LinkedIn pour devenir l’un de ses dix partenaires de contenus dans le monde.
découvrir l'agence
L'agence
Nous menons
la guerre à l’eau tiède
En effet, à Story Jungle nous avons la conviction chevillée au corps que, justement, vos convictions sont vos armes commerciales.

Oui mais : 71 % des C-level en Europe estiment que les contenus de marque sont… « boring* ». Et ils sont 64 % à attendre qu’une marque adopte un point de vue authentique et original.

C’est pourquoi nous établissons ensemble une offre de contenus qui nourrit réellement la réflexion de vos audiences cibles. Et menons la guerre à l’eau tiède.

*Raconteur, 2017.
Votre chiffre d’affaires est
le nouveau KPI
Notre travail consiste, via nos différentes offres, à aligner vos approches marketing et commerciales (marketing & sales alignement).

Notre savoir-faire ? Établir une stratégie de narration distribuée percutante sur les canaux de diffusion les plus pertinents (SEO, LinkedIn, Twitter, newsletter...) et produire les formats les plus efficaces (tribunes vidéo, longs formats, nanographies...) avec pour seule obsession l’atteinte de vos objectifs : brand awareness, considération, lead generation...

Et désormais, pour nous, votre chiffre d'affaires est le nouveau KPI.
Savoir-faire
Savoir-faire
Savoir-faire
Savoir-faire
Contenus
Stratégie éditoriale et production de contenus
Story Jungle couvre l'ensemble du cycle de création des contenus : de l’établissement de la stratégie éditoriale (ou Content Framework) via une méthodologie originale, à la production de contenus dans les formats les plus modernes et efficaces.

Issus de médias de renom, nos journalistes de nos desks France et International conçoivent des contenus éditoriaux à forte valeur ajoutée qui engagent vos audiences premium et/ou B2B.
Savoir-faire
Savoir-faire
Distribution
Plateformes web, réseaux sociaux, LinkedIn, newsletters, podcasts, nouveaux supports
Forte de son expertise d’éditeur, Story Jungle vous accompagne dans l’établissement de votre stratégie de distribution sur tous les canaux de diffusion, établis ou émergents, afin de maximiser la performance de vos contenus.

Story Jungle est l’un des 10 partenaires de contenu de LinkedIn dans le monde.
Savoir-faire
Savoir-faire
Data et performances
A/B testing, optimisation, lead review
Parce que la data est au cœur de toute stratégie marketing, Story Jungle pilote l’efficacité des campagnes au regard de vos objectifs finaux : détection des signaux faibles, A/B testing, recherche des meilleurs angles, optimisation des formats des contenus, évaluation de la qualité des leads générés...
Une force de frappe
internationale
Avec déjà plus de 10 000 contributeurs à travers le monde et un réseau de correspondants sélectionnés au fil des années, la rédaction internationale de Story Jungle est en mesure de produire des contenus sur tous les sujets dans les régions EMEA, LATAM et Asie, en plusieurs langues, dans tous les formats, en garantissant un réel ancrage culturel local.
Mantras
Mantras
La guerre
à l’eau tiède !
Chi-rur-gi-cal !
Explorons
la jungle
Qui trop embrasse
mal étreint
L’audience
prime
Un ratio
I say / I do = 1
Le temps,
c’est la qualité
Sauvons la Jungle !

La guerre à l’eau tiède !

Vos convictions sont vos armes commerciales.
Oui mais : 71% des C-level en Europe estiment que les contenus de marque sont… « boring ». Et ils sont 64% à attendre qu’une marque adopte un point de vue authentique et original. Et oui, soyons honnête, qui aime écouter Pépé radoter les tendances connues depuis 2 ans ? C’est pourquoi à Story Jungle, nous avons décidé de mener la guerre à l’eau tiède. C’est notre mission !

Chi-rur-gi-cal !

C’est notre « Om » à nous. Les erreurs factuelles, les imprécisions, les approximations… sont honnies, exclues, clouées au pilori par les équipes de Story Jungle. Sus au « vite dit, mal dit » ! Nos process garantissent un fact checking rigoureux de l’ensemble des contenus produits.

Explorons la jungle

La veille est notre seconde nature. Les équipes de Story Jungle sont organisées pour ratisser le web chaque semaine à la recherche de nouvelles formes de narration, partout dans le monde. Intéressé(e) ? Ruez-vous sur l’inscription à notre newsletter hebdomadaire.

Qui trop embrasse mal étreint

Une bonne idée créative, c’est précieux, non ? Alors pourquoi vouloir absolument la tordre dans tous les sens pour lui faire porter tous les objectifs annuels de chaque partie prenante ? Soyons focus ! A Story Jungle notre parti pris est simple : exécuter l’idée créative, ne pas la tuer.

L’audience prime

À la fin de l’histoire, c’est la qualité de l’engagement de l’audience qui permet d’atteindre les objectifs de la campagne, quels qu’ils soient. Aussi, à Story Jungle, nous défendons une réelle approche média, garante de l’intérêt de l’audience, menée par des rédacteurs en chef tous issus de grandes rédactions.

Un ratio I say / I do = 1

À Story Jungle on essaye de vous donner un maximum de visibilité sur les étapes d’un projet. Et lorsque l’on s’engage sur une deadline, et bien on s’engage…

Le temps, c’est la qualité

« Tout le succès d’une opération réside dans sa préparation » (l’Art de la guerre). Voilà, c’est dit ! Et bien, que ce soit pour les réponses aux briefs, aux appels d’offres, pour la conception d’une campagne ou d’un contenu impactant, à Story Jungle, on pense comme Sun Tzu. Alors : « Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage : Polissez-le sans cesse, et le repolissez ; ajoutez quelquefois, et souvent effacez. » Nicolas Boileau.

Sauvons la Jungle !

Si ça continue, il n’y aura plus de jungle. Alors oui, l’équipe de Story Jungle a décidé par une belle unanimité de consacrer ses efforts à des projets visant à avoir un réel impact positif pour sauver la jungle.
Références
Références
Contact
Contact
Vous avez un projet, une question ?
Saisissez la liane ci-dessous…
ENVOYER
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.
Take Part Media, 10 bis boulevard de la Bastille, 75012 Paris - Tél : 01 43 47 35 12
close
{POPUP_CONTENT}