Envie de parcourir la jungle des contenus avec nous ?

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter Story Jungle

Explorer les nouvelles narrations et les nouveaux usages des contenus.
Chaque semaine, la newsletter de Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages des contenus.

Édition du samedi 12 juin 2021 Samedi 12 juin 2021

Les annonceurs tapent dans le ballon rond !

Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
L'Euro 2020 est lancé ! Malgré la crise et le report d'un an, les annonceurs conservent un intérêt prononcé pour la compétition européenne, qui a débuté vendredi 11 juin. Diffusé sur TF1 et M6 en clair – beIn Sports ayant remporté l'appel d'offres des chaînes payantes –, il s'agit du « plus gros événement sportif de sortie de crise », immanquable pour les marques. On fait le point sur la place des annonceurs dans cet « événement très premium » où peu de négociations commerciales sont concédées, pour reprendre les mots de Florence Brame, directrice de beIN Régie.

L'appellation Euro 2020, conservée pour 2021, pour ne pas engendrer de pertes

L'UEFA, l'organisation régissant le football européen, a choisi de conserver l'appellation Euro 2020 afin de maintenir l'idée de célébration des soixante ans de la compétition. 

Par ailleurs, cette conservation arrange les sponsors et annonceurs, qui n'ont pas à modifier les spots publicitaires prévus ! La fédération explique « ne pas [vouloir] générer de déchets supplémentaires. Un changement de nom aurait signifié la destruction des produits déjà fabriqués et nécessité une nouvelle production. »

Un intérêt toujours aussi prononcé 

Que ce soit sur TF1, M6 ou beIn Sports, les annonceurs ont répondu présent. Chez M6, on se frotte les mains. Le directeur général de M6 Publicité, David Larramendy, se félicite de l'enthousiasme des annonceurs pour l'Euro de Football dans les colonnes de CB News : « Nos taux de remplissage (d'espaces publicitaires) sont très bons et tous nos dispositifs de parrainage et de digital sont vendus : l'Euro s'annonce comme un succès, dans la lignée de celui de 2016. » 

En parallèle de la diffusion à la télé, la plateforme 6play proposera les matchs en direct et en replay, ainsi que l'expérience 1 heure avant, qui présentera l'arrivée des joueurs, l'échauffement des équipes. « Nous proposons de nombreux packages et formats, ce qui permet effectivement aux annonceurs de se positionner autour de ce contexte fort, et ce dès 10K € », précise-t-il.

Pour TF1, qui diffusera au total 12 matchs, dont celui d'ouverture, l'engouement est « très soutenu » de la part des annonceurs. Les espaces de parrainage et digitaux ont tous été vendus. « Il reste en revanche quelques places dans les écrans de matchs sur TF1, notamment à compter des huitièmes de finale » prévient Stéphane Devergies, directeur commercial du pôle Sport et Information de TF1. 

Changement par rapport aux années antérieures : autre que les grandes marques habituelles, l'UEFA 2020 compte aujourd'hui sur une « présence très soutenue des annonceurs de l'économie numérique ».  

Du côté de beIn Sports, qui retransmet les 51 matchs, la chaîne – disposant des droits d'exploitation sur le digital des images de l'UEFA Euro 2020 – a pu développer de nouvelles offres sociales sur Snapchat, YouTube, Twitter... que « nous avons très bien vendues », se réjouit Florence Brame.

Des partenariats en place 

Des partenariats ont déjà été détaillés, notamment celui liant M6 à Volkswagen : une série de vidéos a été préparée, mettant en scène l'animateur star Stéphane Rotenberg sur les traces de Kanté, Giroud et Pavard. TF1 a noué un accord avec Auchan, laissant la possibilité à la chaîne de magasins alimentaires de diffuser des images de la Coupe du monde sur ses panneaux publicitaires.

Et la couverture par les médias ?

L'Équipe a renforcé son dispositif spécial avec un direct de 16 heures, tous les jours, sur sa chaîne TV depuis le 31 mai. Par ailleurs, le groupe est parvenu à obtenir 15 places accréditées pour ses reporters, sur les 60 allouées aux médias français. Les recrutements de Bixente Lizarazu, champion du monde 1998, et Willy Sagnol permettront d'avoir des expertises détaillées sur la compétition de la part d'anciens joueurs. 

Dans le même temps, les contenus numériques ainsi que les podcasts et vidéos pour les réseaux sociaux seront mis à l'honneur afin d'être omniprésent sur les différents médias.

Et sinon, le Guardian a sorti un petit guide des joueurs de l'Euro très synthétique.
Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
JUNGLE STORIES
« L’univers des startups est le secteur qui a créé le plus d’emplois en 2020 en France »

« L'univers des startups est le secteur qui a créé le plus d'emplois en 2020 en France »

VivaTech, le premier salon européen de la tech aura lieu du 16 au 19 juin, avec en têtes d'affiche Tim Cook, le patron d'Apple et Marc Zuckerberg, le fondateur de Facebook. Pour son cinquième anniversaire, l'événement organisé par le groupe Les Echos-Le Parisien et Publicis aura lieu entre présentiel et digital, au vu du contexte sanitaire. Julie Ranty, la directrice générale de VivaTech, revient pour Story Jungle sur cette grand-messe technologique, chahutée par la pandémie.
Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
illustration de fougéres
UN PAVÉ DANS LA JUNGLE
Les posts LinkedIn passent désormais de 1 300 à 3 000 caractères. C'est peut-être un détail pour vous. Pour Christopher Piton, spécialiste de la plateforme, cet espace supplémentaire va permettre « de flirter avec l'algorithme, car le temps de lecture est plus long ». Selon l'influenceuse Shay Rowbotton, avec ce changement, LinkedIn prend acte de la disparition des articles (ou Pulse) : « Les articles LinkedIn sont morts. Ils étaient autrefois très importants sur la plateforme. Mais aujourd'hui plus personne n'en fait. » 

Qui plus est, alors qu'hier seuls les articles apparaissaient dans les recherches Google, tous les posts de LinkedIn seront désormais indexés dans Google. Enfin, LinkedIn a fait un nettoyage complet des faux profils. De janvier à juin 2020, LinkedIn a éradiqué 33,7 millions de « faux comptes », d'après son dernier rapport de transparence publié fin mai : « Nos outils automatisés ont bloqué la grande majorité (98,3 %) des faux comptes. Nous avons également constaté une diminution significative de la création de faux comptes, et une diminution correspondante du spam et du contenu d'escroquerie généré par les faux profils. » 

Pourquoi c'est un pavé ? Toutes ces mises à jour vont avoir pour impact de booster le profil des influenceurs sur LinkedIn, en améliorant l'engagement, l'accessibilité aux posts, et en supprimant ces amis qui vous veulent du mal, les faux profils. « Si vous avez des fausses pages ou des robots qui vous suivent, vous êtes pénalisés par l'algorithme de LinkedIn », rappelle Shay Rowbotton.
Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
UN FORMAT À LA LOUPE
En France, 77 % des salariés déclarent que le podcast d'entreprise améliore l'impact de la communication interne
Murmurer à l'oreille de votre employé... Tel semble être le nouvel impératif de certaines entreprises, soucieuses de montrer un visage plus humain face à des employés délaissés. D'après une étude menée par Workplace by Facebook, 31 % des sondés estiment que les dirigeants font preuve d'un manque d'empathie pour leur vie personnelle. Selon Digiday, les entreprises sont donc de plus en plus nombreuses à proposer des podcasts internes comme alternatives aux appels Zooms et Teams, et aux newsletters : « Certains PDG se sont emparés de ce format pour essayer de mieux se faire connaître de leur personnel ou pour communiquer leur réponse à des sujets difficiles et souvent émotionnels – de la sécurité de l'emploi à la santé mentale, en passant par l'injustice raciale et sociétale », indique le média. Dans son podcast « The Virtual Water Cooler », animé par l'équipe RH, l'entreprise Arlo fait ainsi intervenir le directeur financier de la boîte afin qu'il y évoque son parcours professionnel et son vécu sur le télétravail. 

En France, selon une étude Occurrence de 2021, 77 % des salariés déclarent que le podcast d'entreprise améliore l'impact de la communication interne. « Les entreprises doivent investir dans des outils de communication instantanée, qui donnent une impression d'authenticité sans être trop corporatifs ou scénarisés », estime Nazir Ul-Ghani, responsable de Workplace de Facebook pour la région EMEA. 

Alors, prêts à susurrer ?
Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
LE CONTENU QU'ON AURAIT ADORÉ FAIRE
12/06/2021 - ON AURAIT AIME FAIRE
Space Gooose est un artiste américain, basé à San Francisco. Officiellement développeur de logiciels, il est illustrateur à ses heures perdues ! Sur son compte Instagram – où il compte plus de 200 000 abonnés – vous pourrez découvrir tout son travail. Sa particularité ? Utiliser des objets du quotidien tels que du shampoing, des sauces ou des briquets, mais également des manettes et des dés, pour les transformer en vaisseaux spatiaux. Ses illustrations laissent rêveur et nous plongent dans un univers parallèle, l'espace de quelques secondes. Smart et plein de poésie ! On adore !

UNE DERNIÈRE LIANE POUR LA ROUTE
Un an et demi après le début des restrictions, la vie reprend dans les tribunes à l'heure de l'Euro ! À cette occasion, la websérie « Tribunes libres, la culture ultra » diffusée sur Arte dessine un portrait contrasté des ultras, des supporters radicaux, souvent décrits comme de gros fachos, pour qui leur club signifie... beaucoup ! « Les gens te regardent comme si tu étais un assoiffé de haine et de bière. Nous, on est là pour supporter notre club de manière exacerbée. C'est la différence avec le hooliganisme, où il n'est question que de taper », explique l'un d'eux. Si on y découvre l'histoire d'ultras français et anglais, la minisérie bien rythmée se penche également sur les supporters du Shakhtar Donetsk, club ukrainien (qui se retrouve aujourd'hui sous le feu des polémiques) ou encore de Liverpool. 

Sept épisodes de dix minutes à voir ici. 

A lire ou à voir également sur le même sujet

Google : la fin de la toute-puissance ?

Le gouvernement américain lance une procédure antitrust contre Google ! "Un risque existentiel" pour l'entreprise, selon Le Monde !

Le gouvernement américain lance une procédure antitrust contre Google ! "Un risque existentiel" pour l'entreprise, selon Le Monde !

ChatGPT : Game changer de la production de contenus ?

« Il est peu probable que ChatGPT signe la fin des copywriters. Bien que ChatGPT puisse générer du contenu de manière automatisée, il ne peut pas remplacer la créativité...

« Il est peu probable que ChatGPT signe la fin des copywriters. Bien que ChatGPT puisse générer du contenu de manière automatisée, il ne peut pas remplacer la créativité, la sensibilité, l'expérience et la compréhension humaine des copywriters. »

Story of stories #3 : Blast, un média qui se veut « l'anti-venin »

Story of stories #3 : Blast, un média qui se veut « l'anti-venin »

Il aime la littérature avant le journalisme. Et pourtant, depuis un an et demi, il est à la tête du média d'extrême gauche Blast. Frappé par ...

Il aime la littérature avant le journalisme. Et pourtant, depuis un an et demi, il est à la tête du média d'extrême gauche Blast. Frappé par « la violence de l'État macronien », Denis Robert a décidé de reprendre le flambeau de l'info.

Médias : les bouées de sauvetage pour 2023

Médias : les bouées de sauvetage pour 2023

Le Reuters Institute a publié son traditionnel rapport de début d'année. Et donne des clés pour que les médias sortent la tête hors de l'eau.

Le Reuters Institute a publié son traditionnel rapport de début d'année. Et donne des clés pour que les médias sortent la tête hors de l'eau.

Médias : les bouées de sauvetage pour 2023

Comme chaque année, le Reuters Institute déroule les tendances à venir pour l'industrie des médias. S'appuyant sur le témoignage de 303 acteurs – rédacteurs en chef,...

Comme chaque année, le Reuters Institute déroule les tendances à venir pour l'industrie des médias. S'appuyant sur le témoignage de 303 acteurs – rédacteurs en chef, directeurs généraux, responsables du numérique et de l'innovation – de 53 pays, l'étude s'interroge sur la viabilité des médias, dans un contexte plus qu'incertain : inflation galopante, lassitude des lecteurs face à une couverture médiatique anxiogène, désintérêt des plateformes sociales pour l'actu, retrait des annonceurs, hausse du coût du papier.

Les conférences marketing à ne pas manquer en 2023

LinkedIn a listé les conférences marketing susceptibles d'intéresser les spécialistes du marketing B2B. En voici une sélection, à suivre en mode hybride et virtuel.

LinkedIn a listé les conférences marketing susceptibles d'intéresser les spécialistes du marketing B2B. En voici une sélection, à suivre en mode hybride et virtuel.

Victor Habchy, créateur de contenus

C'est un touche-à-tout, qui entend redorer le blason des influenceurs. Il a organisé les For You Awards, une cérémonie qui récompense les nouveaux talents venus de TikTok...

C'est un touche-à-tout, qui entend redorer le blason des influenceurs. Il a organisé les For You Awards, une cérémonie qui récompense les nouveaux talents venus de TikTok, YouTube, Instagram.

Marisa Lather, l’experte du brand experience

Aussi connue sous le nom de « @MarketerMarisa », elle a développé une approche unique dans le développement d'une brand expérience esthétique en misant sur la data

Aussi connue sous le nom de « @MarketerMarisa », elle a développé une approche unique dans le développement d'une brand expérience esthétique en misant sur la data

La créativité, fer de lance du B2B

48% des décideurs trouvent la publicité B2B ennuyeuse. Face à un tel constat, LinkedIn incite les marques B2B à être originales.

48% des décideurs trouvent la publicité B2B ennuyeuse. Face à un tel constat, LinkedIn incite les marques B2B à être originales.

TikTok dans le viseur des gouvernements occidentaux

TikTok, « Créateur d'une véritable addiction » chez les jeunes serait « le premier perturbateur (psychologique) chez les enfants et les adolescents

TikTok, « Créateur d'une véritable addiction » chez les jeunes serait « le premier perturbateur (psychologique) chez les enfants et les adolescents

Content Marketing et REconfinement : REtour à la bidouille ?

Qui dit confinement, dit formats bidouille. Non ? En tout cas, sur ce sujet, les marques pourront chercher des sources d'inspiration dans l'étude de Talkwalker et HubSpot,...

Qui dit confinement, dit formats bidouille. Non ? En tout cas, sur ce sujet, les marques pourront chercher des sources d'inspiration dans l'étude de Talkwalker et HubSpot, qui ont interrogé des leaders de l'industrie, des experts et des influenceurs sur les tendances réseaux sociaux pour l'année à venir. Où l'on parle de l'art du remixing C'est-à-dire le fait de réinventer des formats, des modèles ou concepts existants pour s'exprimer au travers des applications telles que TikTok ou Reels sur Instagram.

Instagram, la fin des likes

Instagram, la fin des likes

« Dans le marketing, surtout digital, il faut être prêt au changement à tout instant ». Pour Nicolas Catillon, consultant en communication et marketing digital,...

« Dans le marketing, surtout digital, il faut être prêt au changement à tout instant ». Pour Nicolas Catillon, consultant en communication et marketing digital, la fin des likes sur Instagram est synonyme de baisse du reach organique. Ce qui va pousser les utilisateurs à se tourner vers des publicités payantes. Interview.

Innovators Race : découvrez les finalistes !

Les votes sont clos dans la grande course internationale à l'innovation ! Les internautes ont élus les deux équipes finalistes.

Les votes sont clos dans la grande course internationale à l'innovation ! Les internautes ont élus les deux équipes finalistes.

IT: Growth accelerator, sur le Financial Times

Un an après le lancement du magazine "Technologies, accélérateur de croissance" sur LesEchos.fr, Capgemini, en partenariat avec Story Jungle,...

Un an après le lancement du magazine "Technologies, accélérateur de croissance" sur LesEchos.fr, Capgemini, en partenariat avec Story Jungle, souhaite étendre son dispositif media en Grande-Bretagne.

Voir le média
close
{POPUP_CONTENT}