Envie de parcourir la jungle des contenus avec nous ?

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter Story Jungle

Édition précédente du dimanche 29 mars 2020Dimanche 29 mars 2020

Le pire n'est jamais décevant

Nous vivons une période exceptionnelle alors que nous achevons notre 2e semaine de confinement comme de près de 3 milliards de personnes dans le monde. Non, personne n'a jamais connu cela, n'en déplaise à Simon Sinek. Sur le plan économique, on ne vit pas le chamboulement de la vague internet : des gens meurent, d'autres sont sur le front. Le contexte, ça change tout.

Pour ce qui concerne nos marchés, difficile à ce stade d'entrevoir les conséquences - les médias vont mal (voir notre Pavé dans la Jungle ci-dessous) et les budgets de communications sont dans le viseur des directions financières - ce qui est sûr, c'est que les solutions pour les surmonter seront à inventer.

Communiquer ou pas ?

On nous demande beaucoup s'il faut communiquer dans cette période, et si oui comment.

En B2C, une étude conduite début mars par Kantar auprès de 25 000 consommateurs issus de 30 pays propose un premier éclairage : 77 % des sondés attendent qu'une marque parle de son utilité dans cette nouvelle vie quotidienne de distanciation sociale, et 75 % estiment qu'elle doit informer sur ses efforts pour faire face à la situation. Et surtout ne pas trop en faire : pour 75 % des sondés, une entreprise ne doit en aucun cas « exploiter la situation du coronavirus pour promouvoir sa marque ». Elle doit également éviter le ton humoristique (40 %).

Des entreprises comme LVMH ou Tesla et d'autres l'ont bien compris, qui proposent de participer à l'effort de guerre.

Et pour le B2B ? Certes, le temps n'est pas à la génération de leads. Mais est-il pour autant au brand awareness ? Évoquer le coronavirus, c'est courir le risque de la récupération, et ne pas en parler, c'est courir le risque d'être inaudible.

L'heure à la discussion et à la bidouille
  
A Story Jungle, on pense que l'heure est à la conversation : rester proche de ses communautés et tenter de voir comment leur être utile dans cette période de confinement.  

Easier said than done?  
La bonne nouvelle, c'est que la période autorise toutes les bidouilles et tous les formats. A l'instar de GaryVee qui lance une conversation zoom et la retransmet en direct sur Twitter et Instagram en filmant son écran d'ordinateur avec son smartphone (voir le Format à la loupe ci-dessous). 

Le contenu en premier, la format en second. Chacun le comprendra.

Demain, la paix ?

Mais dans l'univers B2B, la priorité est sans doute de préparer demain.  

Ne nous trompons pas, c'est demain qu'il faudra établir les nouvelles répartitions de parts de voix, à la suite de ce grand chamboule tout qu'est la crise du Covid-19 (fait flipper ce 19, ça nous promet un 20). Alors demain la paix ? Non.  

Ceux qui auront la chance de ne pas voir leurs budget branding coupés auront de meilleurs résultats dans un contexte ou peu de marques auront les moyens de prendre massivement la parole.  

Les autres ont intérêt à anticiper un travail de haute couture vis à vis de leurs communautés d'acheteurs au sein de leurs comptes cibles, via des stratégies millimétrées d'Account Based Marketing par exemple. L'enjeu sera de trouver toutes les poches de chiffres d'affaires avec les moyens du bord. 

Bref c'est une période difficile qui s'ouvre. L'occasion peut-être de nous rappeler que notre métier n'est pas de sauver des vies et donc de bannir le mot « Urgent » qui figure en temps normal dans tous les objets de mails, sur notre marché... 

Une période difficile donc, mais potentiellement suivie d'une période passionnante. Et comme le fait dire Lelouch dans un de ses films : le pire n'est jamais décevant

D'ici là, portez-vous bien !  

Gilles Prigent, directeur de la publication.
illustration de fougéres
UN PAVÉ DANS LA JUNGLE
335 millions de visites en 48 heures, effectuées sur la centaine de médias d'information dont l'audience est certifiée en France par l'ACPM (Alliance pour les chiffres de la presse et des médias) les 15 et 16 mars. C'est-à-dire le triple de fréquentation d'une période normale, rapporte l'association. Si l'audience des médias français explose – FranceTVinfo.fr, LeMonde.fr, 20Minutes.fr, LeFigaro.fr, Ouest-France.fr –, les annonceurs prennent la poudre d'escampette face à un écosystème anxiogène, fragilisant l'économie déjà précaire des médias. « Le phénomène n'est pas original. Chaque crise majeure se traduit par la fuite des annonceurs et cela, même si l'audience se tient, voire progresse, comme ce fut le cas par exemple lors de la guerre du Golfe au début des années 1990 », analyse Jean-Marie Charon, sociologue des médias.

Pourquoi c'est un pavé ? Dans une  « logique » de brand safety, les annonceurs ajoutent le terme coronavirus à leur liste d'exclusion de mots-clés : leurs publicité ne peuvent apparaître au côté d'un article contenant ce terme. De ce fait, « des pages d'accueil entières de sites d'information se retrouvent bloquées par inadvertance », explique Digiday. Courage fuyons !  En attendant, de nombreuses entreprises de presse mettent leurs plumes au chômage partiel, à l'image du Parisien. Story Jungle aura l'occasion d'y revenir prochainement.
UN FORMAT À LA LOUPE
20200328 - NL4 - A LA LOUPE
La production de contenus audiovisuels depuis chez soi, tout le monde conviendra que ce n'est pas évident. Entre le manque de matériel et des moyens techniques réduits à peau de chagrin, difficile de correspondre aux standards d'exigence du milieu. Une fatalité ? Pas tant que ça ! De plus en plus de formats « système D » voient le jour, à l'image d'un des derniers live de l'influenceur Garyvee : en vidéoconférence sur Zoom, l'entrepreneur américain a demandé à un complice de filmer l'écran de son ordinateur pour retransmettre en live sur Twitter et Instagram. 

On ne le dira jamais assez, mais contre l'eau tiède, votre meilleur allié est votre créativité !
LE CONTENU QU'ON AURAIT ADORÉ FAIRE
20200328 - NL5 - CONTENU QAAF
Tous les peuples derrière une chanson. Alors que près de la moitié de l'humanité est confinée, des interprètes des quatre coins du monde se sont réunis lors d'un concert organisé via un FaceTime, sous l'initiative du média suisse 120 minutes. Shania Twain et notre Henri Dès national, pour ne citer qu'eux, ont parodié La Llorona, chanson traditionnelle mexicaine, pour chanter sur Corona. Ils y évoquent les retrouvailles prochaines avec les proches et le combat quotidien contre ce mal insidieux.

Dans un registre plus déjanté, on ne peut que vous conseiller de regarder LE tube du confinement – le clip complètement absurde de David Castello-Lopes pour Depuis Quand sur le coronavirus : « Techniquement ce n'est pas un épisode de Depuis Quand mais faut quand même être psychorigide pour considérer que, face aux épreuves inédites que Dieu nous envoie, quiconque ici puisse encore se prévaloir des règles de l'ancien monde. »
UNE DERNIÈRE LIANE POUR LA ROUTE
En cette fin de semaine de confinement, Story Jungle ne vous propose pas un, mais plusieurs contenus à vous mettre sous la dent : si vous en avez marre de voir le Covid-19 uniquement via les chaînes d'info,  Slate a sélectionné pour vous quelques podcasts drôles, créatifs ou sociologiques autour de la situation actuelle (coup de cœur pour Radio Corona, avec Thelma et Pablo à l'antenne, deux enfants qui réagissent à cette étrange situation avec innocence). Les Inrocks proposent à ceux qui veulent laisser les infos sur le pas de la porte une sélection de films feel good, allant de Mon voisin Totoro à Come-Back, avec Hugh Grant. Enfin, le confinement est le moment idéal pour lire : Le Point a regroupé les quarante livres à lire pendant la quarantaine, où l'on retrouve notamment de grands classiques comme l'Odyssée d'Homère. De quoi mettre l'ennui échec et mat !

Dans la jungle des contenus

Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages du contenu.
Icône Instagram Icône Snapchat
Envie de parcourir la jungle des contenus avec nous ?

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter Story Jungle

JUNGLE
refe
Trouvez le bon sentier dans
la jungle des contenus
Story Jungle est une agence indépendante, leader du Content marketing à destination des cibles premium et B2B.

Disposant d’un large réseau de correspondants à l’international, l’agence établit les stratégies éditoriales, pilote les campagnes de thought leadership, d’influence, d’inbound marketing, de social selling ou encore d’account based marketing (ABM) dans les régions EMEA, LATAM et Asie, en plusieurs langues.

Story Jungle a été sélectionnée par LinkedIn pour devenir l’un de ses dix partenaires de contenus dans le monde.
découvrir l'agence
L'agence
Nous menons
la guerre à l’eau tiède
En effet, à Story Jungle nous avons la conviction chevillée au corps que, justement, vos convictions sont vos armes commerciales.

Oui mais : 71 % des C-level en Europe estiment que les contenus de marque sont… « boring* ». Et ils sont 64 % à attendre qu’une marque adopte un point de vue authentique et original.

C’est pourquoi nous établissons ensemble une offre de contenus qui nourrit réellement la réflexion de vos audiences cibles. Et menons la guerre à l’eau tiède.

*Raconteur, 2017.
Votre chiffre d’affaires est
le nouveau KPI
Notre travail consiste, via nos différentes offres, à aligner vos approches marketing et commerciales (marketing & sales alignement).

Notre savoir-faire ? Établir une stratégie de narration distribuée percutante sur les canaux de diffusion les plus pertinents (SEO, LinkedIn, Twitter, newsletter...) et produire les formats les plus efficaces (tribunes vidéo, longs formats, nanographies...) avec pour seule obsession l’atteinte de vos objectifs : brand awareness, considération, lead generation...

Et désormais, pour nous, votre chiffre d'affaires est le nouveau KPI.
Savoir-faire
Savoir-faire
Savoir-faire
Savoir-faire
Contenus
Stratégie éditoriale et production de contenus
Story Jungle couvre l'ensemble du cycle de création des contenus : de l’établissement de la stratégie éditoriale (ou Content Framework) via une méthodologie originale, à la production de contenus dans les formats les plus modernes et efficaces.

Issus de médias de renom, nos journalistes de nos desks France et International conçoivent des contenus éditoriaux à forte valeur ajoutée qui engagent vos audiences premium et/ou B2B.
Savoir-faire
Savoir-faire
Distribution
Plateformes web, réseaux sociaux, LinkedIn, newsletters, podcasts, nouveaux supports
Forte de son expertise d’éditeur, Story Jungle vous accompagne dans l’établissement de votre stratégie de distribution sur tous les canaux de diffusion, établis ou émergents, afin de maximiser la performance de vos contenus.

Story Jungle est l’un des 10 partenaires de contenu de LinkedIn dans le monde.
Savoir-faire
Savoir-faire
Data et performances
A/B testing, optimisation, lead review
Parce que la data est au cœur de toute stratégie marketing, Story Jungle pilote l’efficacité des campagnes au regard de vos objectifs finaux : détection des signaux faibles, A/B testing, recherche des meilleurs angles, optimisation des formats des contenus, évaluation de la qualité des leads générés...
Une force de frappe
internationale
Avec déjà plus de 10 000 contributeurs à travers le monde et un réseau de correspondants sélectionnés au fil des années, la rédaction internationale de Story Jungle est en mesure de produire des contenus sur tous les sujets dans les régions EMEA, LATAM et Asie, en plusieurs langues, dans tous les formats, en garantissant un réel ancrage culturel local.
Mantras
Mantras
La guerre
à l’eau tiède !
Chi-rur-gi-cal !
Explorons
la jungle
Qui trop embrasse
mal étreint
L’audience
prime
Un ratio
I say / I do = 1
Le temps,
c’est la qualité
Sauvons la Jungle !

La guerre à l’eau tiède !

Vos convictions sont vos armes commerciales.
Oui mais : 71% des C-level en Europe estiment que les contenus de marque sont… « boring ». Et ils sont 64% à attendre qu’une marque adopte un point de vue authentique et original. Et oui, soyons honnête, qui aime écouter Pépé radoter les tendances connues depuis 2 ans ? C’est pourquoi à Story Jungle, nous avons décidé de mener la guerre à l’eau tiède. C’est notre mission !

Chi-rur-gi-cal !

C’est notre « Om » à nous. Les erreurs factuelles, les imprécisions, les approximations… sont honnies, exclues, clouées au pilori par les équipes de Story Jungle. Sus au « vite dit, mal dit » ! Nos process garantissent un fact checking rigoureux de l’ensemble des contenus produits.

Explorons la jungle

La veille est notre seconde nature. Les équipes de Story Jungle sont organisées pour ratisser le web chaque semaine à la recherche de nouvelles formes de narration, partout dans le monde. Intéressé(e) ? Ruez-vous sur l’inscription à notre newsletter hebdomadaire.

Qui trop embrasse mal étreint

Une bonne idée créative, c’est précieux, non ? Alors pourquoi vouloir absolument la tordre dans tous les sens pour lui faire porter tous les objectifs annuels de chaque partie prenante ? Soyons focus ! A Story Jungle notre parti pris est simple : exécuter l’idée créative, ne pas la tuer.

L’audience prime

À la fin de l’histoire, c’est la qualité de l’engagement de l’audience qui permet d’atteindre les objectifs de la campagne, quels qu’ils soient. Aussi, à Story Jungle, nous défendons une réelle approche média, garante de l’intérêt de l’audience, menée par des rédacteurs en chef tous issus de grandes rédactions.

Un ratio I say / I do = 1

À Story Jungle on essaye de vous donner un maximum de visibilité sur les étapes d’un projet. Et lorsque l’on s’engage sur une deadline, et bien on s’engage…

Le temps, c’est la qualité

« Tout le succès d’une opération réside dans sa préparation » (l’Art de la guerre). Voilà, c’est dit ! Et bien, que ce soit pour les réponses aux briefs, aux appels d’offres, pour la conception d’une campagne ou d’un contenu impactant, à Story Jungle, on pense comme Sun Tzu. Alors : « Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage : Polissez-le sans cesse, et le repolissez ; ajoutez quelquefois, et souvent effacez. » Nicolas Boileau.

Sauvons la Jungle !

Si ça continue, il n’y aura plus de jungle. Alors oui, l’équipe de Story Jungle a décidé par une belle unanimité de consacrer ses efforts à des projets visant à avoir un réel impact positif pour sauver la jungle.
Références
Références
Contact
Contact
Vous avez un projet, une question ?
Saisissez la liane ci-dessous…
ENVOYER
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.
Take Part Media, 10 bis boulevard de la Bastille, 75012 Paris - Tél : 01 43 47 35 12
close
{POPUP_CONTENT}