Le Monde se refait une beauté sur Snapchat

entretien

Le Monde se refait une beauté sur Snapchat

Le Monde se refait une beauté sur Snapchat

Propos recueillis par Alexandra Klinnik- Publié le 18 septembre 2021
0

Depuis le 15 septembre, le média propose une nouvelle version de son édition quotidienne publiée sur la plateforme. L'objectif ? Se rapprocher de son audience en misant sur le format vidéo incarnée et casser cette image de journaliste star, enfermé dans sa tour d'ivoire.Un des changements majeurs reste la disparition du format "story" - une succession de snaps de dix secondes - au profit d'un format vidéo de quatre minutes, le Snapshow. Olivier Laffargue, responsable des éditions Snapchat/TikTok du Monde, est revenu pour Story Jungle sur les enjeux de cette mutation, plus "profonde" que les précédentes.


Il s'agit de la troisième mutation du Monde sur Snapchat en cinq ans. Qu'est-ce qui vous a incité, de nouveau, à changer de « visage » ?

Les codes évoluent à une vitesse extrêmement rapide. La raison d'être de notre service dans le journal repose sur l'adaptation aux nouveaux modes de communication, aux moyens de consommer l'information des jeunes, en particulier. Cette adaptation fait partie de l'ADN du Monde. Il s'agit de s'imposer une remise en question permanente. Cela fait partie intégrante du pari. Nous tentons systématiquement de nouvelles choses, avec plus ou moins de succès. Ce dernier changement reste le plus profond.
«Notre présence sur les réseaux sociaux se justifie par le fait de rendre accessible l'information à un jeune public, dans une visée pédagogique»

Vous faites le pari de la vidéo incarnée, avec une volonté de vous rapprocher de votre jeune audience...

Tout à fait. D'un point de vue éditorial, le face caméra dispose d'avantages indéniables. Grâce à TikTok, on a constaté la puissance de narration et d'explication qu'un tel format peut apporter. Il y a une façon très intéressante et efficace d'impliquer le lecteur dans le récit. Cette technique permet de raconter l'information de manière claire. Par ailleurs, depuis cinq ans, l'un de nos impératifs est de casser cette espèce de relation surplombante du journaliste sur son public. Il s'agit d'un des problèmes majeurs de la crise de confiance envers la presse.

Notre présence sur les réseaux sociaux se justifie par la volonté de rendre accessible l'information à un jeune public, dans une visée pédagogique. Nous souhaitons mieux prendre en compte leurs critiques, leurs retours et nouer une relation plus directe. On répond à tous les messages reçus sur Snapchat, et on essaye de faire de même sur TikTok. La profession de journaliste est fantasmée, et c'est un problème. On souhaite montrer qu'être journaliste s'apparente à une forme d'artisanat : la fiabilité de l'information ne se décrète pas, elle se fabrique.

Votre approche évoque celle des YouTubeurs, qui n'hésitent pas à jouer la carte de la proximité...

Oui, on ne le cache pas du tout. C'est une source d'inspiration importante. Ils ont su les premiers comment parler à cette audience. On a conscience que c'est un univers qui n'est pas le nôtre, à l'origine. Il l'est devenu puisqu'on se l'est approprié. On n'a pas de condescendance envers tous les créateurs. L'un de nos principaux challengers sur TikTok est Hugo Décrypte, qui a su développer quelque chose d'extrêmement performant, de sérieux, et qui a réussi à capter un public impressionnant sur ces contenus.

Comment s'est organisée la refonte de l'édition ?

Cette refonte est le résultat des enseignements de ces cinq ans sur Snapchat et depuis 2020 sur TikTok. On a tout gardé, à part le format. L'enjeu est de séduire de nouveaux lecteurs, tout en conservant nos fidèles. La structure de l'édition reste donc relativement la même : le sujet principal pour ouvrir – la moitié de l'édition –, un sujet secondaire puis un tour de l'actualité pour avoir quelques brèves qui permettent un résumé de l'actu à un instant t. Notre ligne éditoriale est similaire. En conférence de rédaction, on va assez peu se poser la question des sujets qui intéressent les jeunes. On va plutôt essayer de voir quel sujet est important et comment on va le rendre compréhensible, intéressant pour tout le monde, et pas uniquement les jeunes. On a aussi des lecteurs plus âgés sur la plateforme. Plus qu'un journal pour jeunes, on se conçoit comme un média accessible. L'aspect graphique est également conservé, avec le travail des motion designers. Les articles sont moins nombreux mais on tient à les garder. C'est aussi la force de la maison de pouvoir expliquer en longueur des faits qui ne s'expliquent pas en image.

Est-ce que vous avez des chiffres sur les internautes qui vont lire les articles, sur le taux d'engagement ?

Snapchat ne souhaite pas que l'on communique dessus. Le taux de swipe-up pour lire l'article était conséquent mais pas très important. En revanche, les internautes qui s'efforçaient de faire le swipe-up lisaient l'article jusqu'au bout. C'est pour cette raison que l'on s'autorisait à faire des articles plus longs, aux alentours de 4 000-5 000 signes. Le taux moyen de lecture s'élevait à deux minutes et ce n'est pas une façon de parler ! On l'a pris en compte dans la refonte. Pour ne pas gâcher la dynamique du visionnage de la vidéo et en tenant compte du fait que la majorité de nos lecteurs ne s'intéressent pas forcément à l'article, mais que ceux qui s'y intéressent s'y intéressent vraiment, on continue d'en faire, mais moins et on les conçoit différemment. Les articles vont être davantage pensés comme un appoint du sujet principal, un approfondissement. Ce qui était un peu le cas avant mais qui sera plus généralisé.
«On dit sans cesse que les jeunes n'arrivent pas à se concentrer plus d'une minute mais ils vont regarder les vidéos d'Hugo Décrypte qui durent une heure et demie»

Un des autres changements est que le format story va disparaître pour laisser place au format vidéo de quatre minutes, le Snapshow. Pourquoi ce choix, avec un temps d'attention qui se réduit ?

Le temps d'attention se réduit considérablement tant qu'on n'a pas réussi à la capter. On dit sans cesse que les jeunes n'arrivent pas à se concentrer plus d'une minute mais ils vont regarder les vidéos d'Hugo Décrypte qui durent une heure et demie. Il faut prendre cela en compte. 

On a choisi le format quatre minutes parce que cela correspond aux recommandations de Snapchat sur ce type de format. De façon purement matérielle, cela correspond à ce que l'on est capable de produire. Produire une vidéo de quatre minutes incarnée – c'est déjà une machine lourde en réalité. On construit une mini-émission de télé chaque jour avec des effectifs réduits. On n'aurait pas pu faire plus et on n'en voyait pas l'utilité.

Selon une enquête de Digiday, TikTok impose progressivement ses codes visuels à toutes les vidéos des autres plateformes, Instagram, YouTube. Devrait-on s'inquiéter d'une possible uniformisation des contenus ?

TikTok a fait la démonstration d'une forme d'efficacité. Forcément, c'est naturel de l'appliquer ailleurs pour voir ce que cela donne. Je ne dis pas que notre activité sur TikTok est totalement étrangère dans notre choix de face caméra. Évidemment, c'est lié. Notre but n'est pas de faire du TikTok sur du Snapchat : c'était vraiment la puissance narrative et le rapprochement avec les lecteurs.

Est-ce que les contenus se ressemblent ? On s'est posé la question. ll y a beaucoup de face cam sur Snapshow car cela ne coûte pas cher à produire. Notre façon d'essayer d'y échapper, c'est de garder nos fondamentaux : ne pas faire forcément que du face cam, le motion design, les illustrations, les petits modules de citations, de chiffres, les fiches d'identité.

Est-ce qu'il y a un risque de cannibalisation entre vos audiences sur TikTok et Snapchat ?

Je ne pense pas. Ce ne sont pas les mêmes audiences. Il est difficile de tirer des grandes généralités sur l'utilisation des réseaux sociaux chez les jeunes. Cela peut dépendre de nombreux facteurs que l'on ne maîtrise pas du tout. Cela peut dépendre tout bêtement du lycée où tu vas. Dans l'école de mon neveu, ils se préoccupent surtout de Snapchat et délaissent TikTok. Sur Snap, la population a tendance à vieillir et sur TikTok, elle est plus jeune.

L'offre éditoriale est aussi différente sur les deux. On reste une édition d'actualité sur Snapchat, là où le format de TikTok nous empêche de faire cet exercice. Une vidéo peut très bien marcher dans les mois qui suivent sa mise en ligne.

La refonte a-t-elle été pensée en vue de couvrir la campagne présidentielle ?

Oui, en partie. Cela nous permet de mieux nous inscrire dans l'axe choisi par le journal pour couvrir l'élection. Le journal souhaite redécouvrir les Français, après les traumatismes subis depuis un an et demi, de renouer le lien, de repartir de zéro. Nous sommes totalement en cohérence avec ce projet-là.


A lire ou à voir également sur le même sujet

Le journal Le Monde tourne sur TikTok… et ça marche !

« L'actualité simple, basique et en musique. » Depuis le 15 juin 2020, le journal Le Monde a investi l'application la plus téléchargée de 2019, TikTok,...

« L'actualité simple, basique et en musique. » Depuis le 15 juin 2020, le journal Le Monde a investi l'application la plus téléchargée de 2019, TikTok, avec des vidéos pédagos et ludiques. Un canal utilisé pour atteindre un nouveau public, la génération Z, qui bien souvent ne connaît pas ce quotidien vénérable.

"Ma mission, en tant que journaliste à la BBC, est de conquérir de nouveaux publics qui sont un peu délaissés"

BBC World Service innove. La chaîne anglophone a publié son premier documentaire Instagram : une nouvelle façon de s'engager et d'attirer une audience plus jeune sur la plateforme...

BBC World Service innove. La chaîne anglophone a publié son premier documentaire Instagram : une nouvelle façon de s'engager et d'attirer une audience plus jeune sur la plateforme. The Instagram witches of Brooklyn - un reportage en format vertical de 10 minutes - nous fait découvrir le mouvement spirituel de la « brujeria » (sorcellerie) qui a gagné en popularité grâce à Instagram. La réalisatrice et journaliste à la BBC, Sophia Smith Galer évoque avec nous l'attrait de la plateforme. Très présente sur TikTok (78 000 abonnés), elle nous parle également de l'importance de plus en plus forte de l'application chinoise dans la diffusion d'informations.

De la révolution des formats au sein des nouveaux médias

Du 18 au 19 mai, « Stratégies » a organisé une série de conférences autour des nouveaux formats qui « révolutionnent les médias ». Compte rendu des tables rondes.

Du 18 au 19 mai, « Stratégies » a organisé une série de conférences autour des nouveaux formats qui « révolutionnent les médias ». Compte rendu des tables rondes.

2021 : quels formats stars pour les médias ?

Le rapport annuel du Reuters Institute – le centre de recherche en journalisme de l'université d'Oxford – avec ses observations et ses prédictions pour l'année à venir...

Le rapport annuel du Reuters Institute – le centre de recherche en journalisme de l'université d'Oxford – avec ses observations et ses prédictions pour l'année à venir vient de sortir. L'étude, très riche, s'appuie sur le témoignage de 234 leaders des médias digitaux – rédacteurs en chef, Managing Directors, Heads of Digital... – de 43 pays. Quelles priorités se dessinent pour l'année 2021 en termes de narration ?

TikTok impose ses codes

Vous n'avez plus que deux secondes pour capter l'attention de votre audience ! TikTok impose ses codes sur toutes les plateformes. Vers une uniformisation des contenus ?

Vous n'avez plus que deux secondes pour capter l'attention de votre audience ! TikTok impose ses codes sur toutes les plateformes. Vers une uniformisation des contenus ?

Bible des médias : quel bilan pour les formats ?

Podcasts, smartphones, réseaux sociaux et pandémie : l'étude du Reuters Institute revient sur une année marquée par le Covid et les restrictions.

Podcasts, smartphones, réseaux sociaux et pandémie : l'étude du Reuters Institute revient sur une année marquée par le Covid et les restrictions.

Elon Musk, Twitter et les annonceurs : l’avenir « flou »

Elon Musk a conclu un accord avec le conseil d'administration de Twitter pour acquérir le réseau social à l'oiseau bleu. Quel impact sur les annonceurs ?

Elon Musk a conclu un accord avec le conseil d'administration de Twitter pour acquérir le réseau social à l'oiseau bleu. Quel impact sur les annonceurs ?

Doit-on devenir une marque pour réussir ?

Créer sa marque, disposer de son propre public reste une assurance dans un marché volatil. Le personal branding a son importance dans un marché précaire en pleine mutation...

Créer sa marque, disposer de son propre public reste une assurance dans un marché volatil. Le personal branding a son importance dans un marché précaire en pleine mutation.

Média : les prédictions 2022 du Lab de Harvard

Le Nieman Lab fournit son lot de prédictions pour l'année à venir.

Le Nieman Lab fournit son lot de prédictions pour l'année à venir.

« Aujourd’hui, tout l’enjeu n’est plus seulement de savoir se projeter, mais de s’adapter »

Depuis 2000, Thomas Karolak s'emploie à convertir les médias au numérique. Il est aujourd'hui le Chief Digital Officer (CDO) du groupe Les Echos. Pendant dix-huit mois,...

Depuis 2000, Thomas Karolak s'emploie à convertir les médias au numérique. Il est aujourd'hui le Chief Digital Officer (CDO) du groupe Les Echos. Pendant dix-huit mois, il a mené tambour battant la refonte du site du plus grand média économique de France. Une expérience digitale intense sur laquelle il revient pour Story Jungle. Entretien.

Les Nouvelles pratiques du journalisme

« Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu'il ne nous prenne par la gorge. » C'est par ces mots de Winston Churchill que Mathias Vicherat,...

« Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu'il ne nous prenne par la gorge. » C'est par ces mots de Winston Churchill que Mathias Vicherat, directeur de l'Institut d'études politiques de Sciences Po a ouvert la 12e édition des Nouvelles pratiques du journalisme, consacrée cette année à la reconquête du terrain.

Comment bâtir une communication audacieuse

Récemment, Bpifrance suggérait aux entrepreneurs tentés par l'export : "Allez vous faire voir ailleurs !"

Récemment, Bpifrance suggérait aux entrepreneurs tentés par l'export : "Allez vous faire voir ailleurs !"

Snapchat, quelles tendances, quels formats privilégier ?

Alors que Snapchat a annoncé sa grille de rentrée, le 30 septembre, Story Jungle a échangé en live avec Patrick Heneghan, Marketing Lead Southern Europe de Snap...

Alors que Snapchat a annoncé sa grille de rentrée, le 30 septembre, Story Jungle a échangé en live avec Patrick Heneghan, Marketing Lead Southern Europe de Snap. À l'heure où la plateforme fête ses dix ans, on a évoqué les dernières tendances qui l'animent, ses audiences, ses nouveaux formats, son positionnement face à Instagram et TikTok. Entretien.

La guerre à l’eau tiède

Take part Media, leader en France sur le segment des cibles B2B et premium, qui édite depuis 2 ans le média dédié aux nouvelles narrations, Story Jungle,...

Take part Media, leader en France sur le segment des cibles B2B et premium, qui édite depuis 2 ans le média dédié aux nouvelles narrations, Story Jungle, regroupe ses 2 entités sous une seule marque: Story Jungle, un média, une agence. Avec pour ambition de mener la guerre contre l'eau tiède.

1er tour : quelle couverture média ?

Quelle couverture médiatique du 1er tour de l'élection présidentielle 2022 ? Tour d'horizon. Quels sont les dispositifs médias mis en place pour couvrir le premier tour des...

Quelle couverture médiatique du 1er tour de l'élection présidentielle 2022 ? Tour d'horizon. Quels sont les dispositifs médias mis en place pour couvrir le premier tour des élections présidentielles ? Story Jungle vous propose un tour d'horizon (partiel !) des initiatives.

Comment produire des formats efficaces en temps de « guerre »

Comment produire des formats efficaces, en période de confinement ? Si le secteur événementiel en a pris un coup – rappelons que d'innombrables grands événements ont été...

Comment produire des formats efficaces, en période de confinement ? Si le secteur événementiel en a pris un coup – rappelons que d'innombrables grands événements ont été annulés ou repoussés (China Connect, E-marketing Paris 2020, Big Data Paris, Mobile World Congress à Barcelone, Global Marketing Summit de Facebook à San Francisco...) –, d'autres canaux de communication existent et se renforcent. Avec les moyens du bord. Story Jungle a dressé pour vous une liste de formats et d'outils plébiscités, à l'ère du coronavirus.

« Le succès d’une opération de content marketing est étroitement lié à son audace »

Pendant dix ans, il a été notamment le Directeur de la marque et de la publicité du groupe Capgemini, un des leaders mondiaux et première entreprise de services du numérique...

Pendant dix ans, il a été notamment le Directeur de la marque et de la publicité du groupe Capgemini, un des leaders mondiaux et première entreprise de services du numérique en France. Emmanuel Lochon est aujourd'hui Chief Marketing Officer de Capgemini Invent, la nouvelle marque lancée il y a 18 mois. Pour Story Jungle, il témoigne des évolutions inhérentes au digital pour les marques, de l'importance de la donnée et de la communication personnalisée, à l'ère des experts et de la prédominance du contenu .

SNCF : « Parler de recrutement sur TikTok est légitime »

La SNCF a lancé une campagne de communication sur TikTok afin de faire découvrir aux plus jeunes des métiers peu connus de l'entreprise : agent d'escale,...

La SNCF a lancé une campagne de communication sur TikTok afin de faire découvrir aux plus jeunes des métiers peu connus de l'entreprise : agent d'escale, électricien haute tension ou encore conducteur de train.

« On est passé d’une marque de transport opérateur à une marque de service du quotidien »

La RATP fait peau neuve et souhaite donner un supplément d'âme à sa communication. Depuis le lundi 5 octobre, le groupe a lancé une nouvelle plateforme de marque en Île-de...

La RATP fait peau neuve et souhaite donner un supplément d'âme à sa communication. Depuis le lundi 5 octobre, le groupe a lancé une nouvelle plateforme de marque en Île-de-France, qui place l'humain au cœur de sa stratégie.

Ghostwriting et copywriting sur LinkedIn

C'est un sujet de la newsletter Story Jungle qui vous a fait réagir : le ghostwriting et le copywriting explosent sur LinkedIn.

C'est un sujet de la newsletter Story Jungle qui vous a fait réagir : le ghostwriting et le copywriting explosent sur LinkedIn.

Comment utiliser les pages produits LinkedIn ?

En décembre 2020, LinkedIn lançait une fonctionnalité dédiée principalement aux entreprises éditrices de logiciels : les pages produits LinkedIn permettant d'exposer vos...

En décembre 2020, LinkedIn lançait une fonctionnalité dédiée principalement aux entreprises éditrices de logiciels : les pages produits LinkedIn permettant d'exposer vos différentes offres produits. De quoi s'agit-il ? Quels avantages pour les entreprises ? Comment les mettre en place ? Comment les utiliser même si vous n'êtes pas éditeur de logiciels et pourquoi ? Vous saurez tout sur les pages produits LinkedIn.

Nouvelles pratiques du journalisme : « Le long format sert à enrichir le récit du réel »

En début de semaine, Story Jungle a bravé la pluie (et la grève) pour assister à la 11e édition des Nouvelles pratiques du journalisme, consacrée cette année à l'avenir...

En début de semaine, Story Jungle a bravé la pluie (et la grève) pour assister à la 11e édition des Nouvelles pratiques du journalisme, consacrée cette année à l'avenir du long format dans le monde du journalisme et organisée par l'Ecole de Journalisme de Sciences Po.

TikTok Pulse : annonceurs aux côtés de "la crème de la crème"

TikTok lance Pulse : un programme pour rémunérer les plus gros créateurs.

TikTok lance Pulse : un programme pour rémunérer les plus gros créateurs.

LinkedIn explique comment optimiser ses campagnes Lead Gen

LinkedIn vient de publier un guide – 17 pages – pour utiliser efficacement les formulaires Lead Gen Ads. Il s'agit d'un format publicitaire permettant de recueillir des informations...

LinkedIn vient de publier un guide – 17 pages – pour utiliser efficacement les formulaires Lead Gen Ads. Il s'agit d'un format publicitaire permettant de recueillir des informations de contacts des utilisateurs par le biais de formulaires préremplis.

Communication politique: rester audible dans le vacarme des réseaux sociaux

À moins d'un mois du premier tour de l'élection présidentielle, la campagne électorale a du mal à décoller. Les candidats n'impriment pas.

À moins d'un mois du premier tour de l'élection présidentielle, la campagne électorale a du mal à décoller. Les candidats n'impriment pas.

Comment soigner son image employeur ?

Pour Frédéric Fougerat, directeur de la communication et du marketing du groupe Emeria, on ne doit pas parler de marque employeur mais de communication ou d'image employeur.

Pour Frédéric Fougerat, directeur de la communication et du marketing du groupe Emeria, on ne doit pas parler de marque employeur mais de communication ou d'image employeur.

Brut Shop, la plateforme de live shopping de Brut et Carrefour

Brut. et Carrefour annonçaient le 1er février la naissance de BrutShop, une « co-entreprise » dédiée au commerce social et au live shopping.

Brut. et Carrefour annonçaient le 1er février la naissance de BrutShop, une « co-entreprise » dédiée au commerce social et au live shopping.

Patreon et la seconde Renaissance

Patreon serait-elle la petite plateforme qui monte ? La plateforme de financement participatif des créateurs via des pourboires, cofondée en 2013 par Sam Yam et le musicien...

Patreon serait-elle la petite plateforme qui monte ? La plateforme de financement participatif des créateurs via des pourboires, cofondée en 2013 par Sam Yam et le musicien Jack Conte, vient d'annoncer une levée de fonds de 155 millions de dollars et est désormais valorisée 4 milliards de dollars.

Ann Handley, experte des contenus et du marketing digital

Ann Handley est la directrice du contenu de MarketingProfs, une société de formation qui donne des conseils de communication aux spécialistes du marketing.

Ann Handley est la directrice du contenu de MarketingProfs, une société de formation qui donne des conseils de communication aux spécialistes du marketing.

Content Marketing et REconfinement : REtour à la bidouille ?

Qui dit confinement, dit formats bidouille. Non ? En tout cas, sur ce sujet, les marques pourront chercher des sources d'inspiration dans l'étude de Talkwalker et HubSpot,...

Qui dit confinement, dit formats bidouille. Non ? En tout cas, sur ce sujet, les marques pourront chercher des sources d'inspiration dans l'étude de Talkwalker et HubSpot, qui ont interrogé des leaders de l'industrie, des experts et des influenceurs sur les tendances réseaux sociaux pour l'année à venir. Où l'on parle de l'art du remixing C'est-à-dire le fait de réinventer des formats, des modèles ou concepts existants pour s'exprimer au travers des applications telles que TikTok ou Reels sur Instagram.

La chute

Le Covid frappe de plein fouet le marché publicitaire... mais épargne (légèrement) le digital. C'est ce que révèle le Baromètre unifié du marché publicitaire (BUMP),...

Le Covid frappe de plein fouet le marché publicitaire... mais épargne (légèrement) le digital. C'est ce que révèle le Baromètre unifié du marché publicitaire (BUMP), publié mi-mai et co-réalisé par France Pub, l'Institut de recherches et d'études publicitaires (IREP) et Kantar, pour le premier trimestre de l'année 2020 par rapport au 1er trimestre 2019.

Certains l'aiment long

Le futur se trouve dans le long format. Malmené par les réseaux sociaux, fatigué par des sollicitations incessantes, abonné à des contenus « snackables », le public est...

Roxanne Varza, directrice de Station F

Roxanne Varza est la directrice de la plus grande pépinière de startups au monde, créée en 2017 par Xavier Niel.

Roxanne Varza est la directrice de la plus grande pépinière de startups au monde, créée en 2017 par Xavier Niel.

Les nouvelles frontières du Web 3.0

C'est le buzzword de ce début d'année. Le Web 3.0, présenté comme le troisième chapitre d'internet, entend redonner le pouvoir aux internautes...

C'est le buzzword de ce début d'année. Le Web 3.0, présenté comme le troisième chapitre d'internet, entend redonner le pouvoir aux internautes. Au cœur de cette nouvelle révolution : la blockchain, la décentralisation de l'information et des données qui convoquent à la fois cryptomonnaies, NFT, réalité virtuelle ou encore le cloud

Pourquoi les managers doivent-ils devenir des créateurs de contenus ?

Pourquoi les grands managers doivent-ils devenir des créateurs de contenu, ambassadeurs de leur marque ?

Pourquoi les grands managers doivent-ils devenir des créateurs de contenu, ambassadeurs de leur marque ?

2 paris gagnants

Frenemies les réseaux sociaux ? Pas pour The Guardian et The Economist. Conversation autour de l'ABM avec Philippe Duchene, CMO de la business line Entreprise retail chez Ingenico

Frenemies les réseaux sociaux ? Pas pour The Guardian et The Economist. Conversation autour de l'ABM avec Philippe Duchene, CMO de la business line Entreprise retail chez Ingenico

YouTube : prison dorée ?

Les YouTubeurs ne sont pas "okay" avec la plateforme.

Les YouTubeurs ne sont pas "okay" avec la plateforme.

Ajouter un lien à votre profil LinkedIn ? C’est désormais possible !

LinkedIn vous permet désormais d'ajouter un lien vers un site Web en haut de votre profil. Le lien apparaît alors dans la section introduction de votre profil,...

Le carton du copywriting sur LinkedIn

Sur LinkedIn, la pratique du ghostwriting prend de l'ampleur.

Sur LinkedIn, la pratique du ghostwriting prend de l'ampleur.

Un hub de contenus pour BNP Paribas Corporate & Institutional Banking

Take Part Media a aidé BNP Paribas CIB à réaliser sa plateforme de contenus sur le Corporate Banking.

Take Part Media a aidé BNP Paribas CIB à réaliser sa plateforme de contenus sur le Corporate Banking.

close
{POPUP_CONTENT}

Agence Linkedin

Agence content marketing B2B

Média