Comment apporter davantage de valeur que la valeur d'écoute ?

entretien

Comment apporter davantage de valeur que la valeur d'écoute ?

Comment apporter davantage de valeur que la valeur d'écoute ?

Publié le 12 juillet 2020
0
4

Directeur de la communication digitale et innovation d'EDF et administrateur du Club des annonceurs, Hubert Blanquefort d'Anglards s'est prêté au jeu de l'interview avec Story Jungle. Il revient avec nous sur cette période particulière du confinement, marquée par la digitalisation des événements et la volonté des marques de se mettre en retrait, face à une situation sanitaire critique.

« Que ce soit du gaming, des keynotes, l'enjeu est le même : comment apporter davantage de valeur que la seule valeur d'écoute ?»

Le secteur de l'événementiel est en crise et se réinvente avec la digitalisation des évènements. Durant le confinement, vous avez assisté au Laval Virtual World, du 22 au 24 avril, créé pour virtualiser la dernière édition du salon dédié à la réalité virtuelle. Quel est votre retour sur cette expérience ?

Je salue l'exercice. C'est une prouesse d'avoir transformé l'événement de façon aussi rapide. Les organisateurs ont repensé l'expérience en un mois. La question qui se pose est comment conserver les ingrédients d'un événement physique et les transformer en événement 100% digital. Quel est le bon niveau de couche expérientielle à créer avant que les visiteurs accèdent à des contenus ? C'est là que se niche la difficulté. Lorsqu'il existe des barrières technologiques, cela prend forcément le pas sur le contenu. Pour pouvoir assister aux conférences, il était nécessaire de télécharger un logiciel qui rendait réellement possible la visite virtuelle, sous forme de Second Life [un monde virtuel fictif en 3D dans lequel les utilisateurs peuvent se déplacer sous forme d'avatars et interagir avec une communauté].
 
Lire aussi | « Ce qui importe, c'est la capacité de se réinventer, de créer de nouvelles formes de rencontres »
Michel Lévy-Provençal - Fondateur de Boma
Je pense que nous sommes tous en train de tâtonner pour trouver un juste équilibre avec les outils technologiques. Il faut dépasser le simple site internet, et dans le même temps éviter de mettre trop de barrières technologiques ou expérientielles à l'entrée, qui peuvent être un frein. De ce point de vue, nous sommes sur une courbe d'apprentissage. Grâce à la solution digitale, les organisateurs du Laval Virtual ont eu néanmoins un reach plus large que celui qu'ils auraient eu en présentiel.

Dans le même esprit, We Love Green, dont l'édition physique a été annulée, a proposé du 3 au 7 juin dernier aux festivaliers de se promener sur une carte interactive du bois de Vincennes (où le festival a lieu généralement). Ce n'était pas inintéressant. Je pense également à la WorldWide Developers Conference – la conférence des développeurs d'Apple – qui a proposé fin juin une keynote 100% virtuelle, pour présenter les nouveautés d'iOS. L'ensemble ayant lieu dans l'Apple Park, ce qui constitue forcément un écrin de choix. Que ce soit du gaming, des keynotes, l'enjeu est le même : comment apporter davantage de valeur que la seule valeur d'écoute ? 
«Fondamentalement, les grands événements reposent sur un modèle traditionnel : l'exposition et le contact direct, le contact « vivant »
Story Jungle vous accompagne dans le lancement de votre événement digital. Contactez-nous.

L'avenir de l'événementiel : des événements hybrides ?

J'ai presque envie de dire qu'on en faisait déjà. Proposer en streaming une partie d'un événement – une présentation, une vidéo – pour chercher davantage de reach. L'hybridation se construisait déjà, à l'image de ce que fait le festival C2 Montréal, dédié aux affaires et à la créativité. Une partie des conférences étaient ainsi retransmises en direct. Je crois au format hybride à une condition : il faut mener une réflexion par rapport aux cibles auxquelles on souhaite s'adresser. Quels sont les contenus que je leur délivre ? Quelles exclusivités pour certaines cibles ?

Par ailleurs, l'expérience digitale ne peut pas se substituer aux événements physiques. Je ne crois pas à une transformation où l'ensemble des événements deviendrait 100% digital. Il faut voir la digitalisation comme une opportunité pour aller chercher des gens qui n'auraient pas pu se déplacer d'ordinaire. Fondamentalement, les grands événements reposent sur un modèle traditionnel : l'exposition et le contact direct, le contact « vivant »

Quelles tendances avez-vous vu émerger pendant cette période particulière ?

L'interaction. On a vu l'importance d'interagir, de poser des questions, d'échanger que ce soit avec des experts, des partenaires, des prospects. Cette interaction ne pourra pas, dans l'immédiat, se pratiquer uniquement par le digital. Cela me paraît compliqué de demander à quelqu'un de passer trois heures, un casque sur la tête, à se confronter à des gens ou à des expériences de contenus.

Dans un type de communication plus traditionnel, EDF a lancé avec Europe 1, le 22 juin, « Avant.Demain », un podcast sur le thème de l'innovation. Quelle est la  place de ce format très plébiscité dans votre stratégie de contenus ?

Dès Viva Technology 2019, nous avons lancé une série de podcasts autour de l'innovation, avec l'intervention de plusieurs start uppers, qui racontaient chacun leur histoire. Avec le podcast, la dimension émotionnelle prend une large place. Avec la série « L'idée qui change tout », nous avons donné la parole à des entrepreneurs, qui « vibrent à l'idée d'inventer le monde de demain ».

Dans une autre logique, nous avons produit une deuxième série de podcasts appelée « Ça change tout », qui aborde les enjeux de la transition énergétique et écologique. Il s'agit vraiment de journalisme, avec l'intervention de « sommités ». On est sur des débats de société. L'idée est d'assister à des débats de personnalités qui répondent aux grandes questions de transformations de nos sociétés liées à nos domaines. On est sur des logiques plus projectives.

Le podcast est important dans le sens qu'il est un rendez-vous média. Il faut être vigilant quant à la qualité du produit fini, à celle de l'enregistrement, des intervenants et du contenu. Si la qualité n'est pas là, vous allez avoir du mal à trouver des gens qui vont vous écouter. Il faut installer un ton, être capable de tenir sur la durée. Le podcast, surtout celui d'une marque, est un format qui s'installe dans le temps, puisque les gens ne s'y intéressent pas forcément d'emblée. Les marques doivent avant tout proposer des contenus que le public ne trouverait pas ailleurs et se mettre en retrait, pour pouvoir fidéliser et agréger une audience.

A l'échelle d'EDF, quel bilan tirez-vous de la communication en cette période de crise sanitaire ?

La crise a incité les gens à se concentrer sur l'essentiel, leur sécurité. On en est revenu à des préoccupations finalement presque vitales. Nous étions dans un moment où la légèreté n'était pas vraiment de mise, il fallait adopter une attitude humble et informationnelle. Nous nous sommes dit qu'il fallait nous mettre en retrait pour laisser le place à ceux qui étaient en première ligne, les soignants en particulier, qu'il fallait faire notre travail, délivrer l'électricité, bien réellement vital, et montrer que nous étions là, en deuxième rideau. En premier lieu nous avons mis nos propres salariés en sécurité. Progressivement, nous avons voulu montrer que nous étions engagés dans la bataille à travers des actions concrètes et des engagements solidaires., Cela a donné lieu à une mise en lumière de nos salariés, engagés sur le terrain pour effectuer leurs missions, dans un contexte où il était encore une fois vital que l'électricité puisse être produite et accessible à tous, à tout moment.
Vous souhaitez partager votre vision avec vos pairs ? Contactez-nous pour nous proposer un sujet.

Dans la jungle des contenus

Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages du contenu.
Icône Instagram Icône Snapchat
Envie de parcourir la jungle des contenus avec nous ?

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter Story Jungle

JUNGLE
refe
Trouvez le bon sentier dans
la jungle des contenus
Story Jungle est une agence indépendante, leader du Content marketing à destination des cibles premium et B2B.

Disposant d’un large réseau de correspondants à l’international, l’agence établit les stratégies éditoriales, pilote les campagnes de thought leadership, d’influence, d’inbound marketing, de social selling ou encore d’account based marketing (ABM) dans les régions EMEA, LATAM et Asie, en plusieurs langues.

Story Jungle a été sélectionnée par LinkedIn pour devenir l’un de ses dix partenaires de contenus dans le monde.
découvrir l'agence
L'agence
Nous menons
la guerre à l’eau tiède
En effet, à Story Jungle nous avons la conviction chevillée au corps que, justement, vos convictions sont vos armes commerciales.

Oui mais : 71 % des C-level en Europe estiment que les contenus de marque sont… « boring* ». Et ils sont 64 % à attendre qu’une marque adopte un point de vue authentique et original.

C’est pourquoi nous établissons ensemble une offre de contenus qui nourrit réellement la réflexion de vos audiences cibles. Et menons la guerre à l’eau tiède.

*Raconteur, 2017.
Votre chiffre d’affaires est
le nouveau KPI
Notre travail consiste, via nos différentes offres, à aligner vos approches marketing et commerciales (marketing & sales alignement).

Notre savoir-faire ? Établir une stratégie de narration distribuée percutante sur les canaux de diffusion les plus pertinents (SEO, LinkedIn, Twitter, newsletter...) et produire les formats les plus efficaces (tribunes vidéo, longs formats, nanographies...) avec pour seule obsession l’atteinte de vos objectifs : brand awareness, considération, lead generation...

Et désormais, pour nous, votre chiffre d'affaires est le nouveau KPI.
Savoir-faire
Savoir-faire
Savoir-faire
Savoir-faire
Contenus
Stratégie éditoriale et production de contenus
Story Jungle couvre l'ensemble du cycle de création des contenus : de l’établissement de la stratégie éditoriale (ou Content Framework) via une méthodologie originale, à la production de contenus dans les formats les plus modernes et efficaces.

Issus de médias de renom, nos journalistes de nos desks France et International conçoivent des contenus éditoriaux à forte valeur ajoutée qui engagent vos audiences premium et/ou B2B.
Savoir-faire
Savoir-faire
Distribution
Plateformes web, réseaux sociaux, LinkedIn, newsletters, podcasts, nouveaux supports
Forte de son expertise d’éditeur, Story Jungle vous accompagne dans l’établissement de votre stratégie de distribution sur tous les canaux de diffusion, établis ou émergents, afin de maximiser la performance de vos contenus.

Story Jungle est l’un des 10 partenaires de contenu de LinkedIn dans le monde.
Savoir-faire
Savoir-faire
Data et performances
A/B testing, optimisation, lead review
Parce que la data est au cœur de toute stratégie marketing, Story Jungle pilote l’efficacité des campagnes au regard de vos objectifs finaux : détection des signaux faibles, A/B testing, recherche des meilleurs angles, optimisation des formats des contenus, évaluation de la qualité des leads générés...
Une force de frappe
internationale
Avec déjà plus de 10 000 contributeurs à travers le monde et un réseau de correspondants sélectionnés au fil des années, la rédaction internationale de Story Jungle est en mesure de produire des contenus sur tous les sujets dans les régions EMEA, LATAM et Asie, en plusieurs langues, dans tous les formats, en garantissant un réel ancrage culturel local.
Mantras
Mantras
La guerre
à l’eau tiède !
Chi-rur-gi-cal !
Explorons
la jungle
Qui trop embrasse
mal étreint
L’audience
prime
Un ratio
I say / I do = 1
Le temps,
c’est la qualité
Sauvons la Jungle !

La guerre à l’eau tiède !

Vos convictions sont vos armes commerciales.
Oui mais : 71% des C-level en Europe estiment que les contenus de marque sont… « boring ». Et ils sont 64% à attendre qu’une marque adopte un point de vue authentique et original. Et oui, soyons honnête, qui aime écouter Pépé radoter les tendances connues depuis 2 ans ? C’est pourquoi à Story Jungle, nous avons décidé de mener la guerre à l’eau tiède. C’est notre mission !

Chi-rur-gi-cal !

C’est notre « Om » à nous. Les erreurs factuelles, les imprécisions, les approximations… sont honnies, exclues, clouées au pilori par les équipes de Story Jungle. Sus au « vite dit, mal dit » ! Nos process garantissent un fact checking rigoureux de l’ensemble des contenus produits.

Explorons la jungle

La veille est notre seconde nature. Les équipes de Story Jungle sont organisées pour ratisser le web chaque semaine à la recherche de nouvelles formes de narration, partout dans le monde. Intéressé(e) ? Ruez-vous sur l’inscription à notre newsletter hebdomadaire.

Qui trop embrasse mal étreint

Une bonne idée créative, c’est précieux, non ? Alors pourquoi vouloir absolument la tordre dans tous les sens pour lui faire porter tous les objectifs annuels de chaque partie prenante ? Soyons focus ! A Story Jungle notre parti pris est simple : exécuter l’idée créative, ne pas la tuer.

L’audience prime

À la fin de l’histoire, c’est la qualité de l’engagement de l’audience qui permet d’atteindre les objectifs de la campagne, quels qu’ils soient. Aussi, à Story Jungle, nous défendons une réelle approche média, garante de l’intérêt de l’audience, menée par des rédacteurs en chef tous issus de grandes rédactions.

Un ratio I say / I do = 1

À Story Jungle on essaye de vous donner un maximum de visibilité sur les étapes d’un projet. Et lorsque l’on s’engage sur une deadline, et bien on s’engage…

Le temps, c’est la qualité

« Tout le succès d’une opération réside dans sa préparation » (l’Art de la guerre). Voilà, c’est dit ! Et bien, que ce soit pour les réponses aux briefs, aux appels d’offres, pour la conception d’une campagne ou d’un contenu impactant, à Story Jungle, on pense comme Sun Tzu. Alors : « Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage : Polissez-le sans cesse, et le repolissez ; ajoutez quelquefois, et souvent effacez. » Nicolas Boileau.

Sauvons la Jungle !

Si ça continue, il n’y aura plus de jungle. Alors oui, l’équipe de Story Jungle a décidé par une belle unanimité de consacrer ses efforts à des projets visant à avoir un réel impact positif pour sauver la jungle.
Références
Références
Contact
Contact
Vous avez un projet, une question ?
Saisissez la liane ci-dessous…
ENVOYER
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.
Story Jungle, 10 bis boulevard de la Bastille, 75012 Paris - Tél : 01 43 47 35 12
close
{POPUP_CONTENT}