Envie de parcourir la jungle des contenus avec nous ?

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter Story Jungle

Explorer les nouvelles narrations et les nouveaux usages des contenus.
Chaque semaine, la newsletter de Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages des contenus.

Édition précédente du samedi 09 octobre 2021Samedi 09 octobre 2021

Facebook, c'est pas beau de mentir !

Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
« Facebook va plus mal qu'on ne le pensait », d'après le New York Times. Après la panne majeure de Facebook et ses applications sœurs pendant près de six heures ce 4 octobre dernier, le réseau social a passé une semaine mouvementée. Suivant une stratégie médiatique « millimétrée », Frances Haugen, surnommée la « lanceuse d'alerte de Facebook », a attaqué la société sur tous les fronts.

Cette ancienne employée a quitté le réseau social en mai 2021 en emportant des milliers de documents de forums internet, pour certains rendus publics. Alors qu'elle témoigne sur les pratiques de son ex-employeur devant la commission sénatoriale américaine, Frances Haugen a également déposé plainte auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission). L'objet du litige ? Pendant des années, Facebook aurait dissimulé le nombre réel de ses utilisateurs à ses actionnaires. On fait le point.

Des déclarations faussées

 « Pendant des années, Facebook a induit en erreur les investisseurs et les annonceurs au sujet de (sa) base d'utilisateurs en déclin dans des segments démographiques importants »(comprendre les adolescents et les jeunes adultes, ndlr), a expliqué Frances Haugen. La plainte précise que le réseau a multiplié les « déclarations inexactes et des omissions importantes dans des déclarations aux investisseurs et aux investisseurs potentiels », aussi bien auprès de la SEC, du Congrès que des médias.

La société a ainsi tronqué ses chiffres en comptabilisant les utilisateurs disposant de plusieurs comptes (un seul utilisateur pouvant avoir plusieurs comptes Facebook « actifs »). Selon la plainte, « la mauvaise gestion des comptes en double par Facebook constitue une fraude de grande ampleur à l'encontre de ses annonceurs et des fausses déclarations aux investisseurs ». En présentant de manière inexacte le nombre d'utilisateurs, le réseau social a donc systématiquement « surfacturé les annonceurs ». 

La plainte précise que Facebook dispose d'algorithmes sophistiqués pour évaluer l'existence de comptes dupliqués : la société est donc « bien consciente que le fait de ne pas inclure les comptes dupliqués fausse ses modèles publicitaires ».

« Facebook, c'est pour les vieux »

Selon un rapport interne de la firme, le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens de Facebook chez les adolescents et les jeunes adultes est en baisse depuis 2012-2013. Seuls les utilisateurs de 25 ans et plus augmentent leur utilisation de Facebook. Des projections internes estiment que la baisse de l'engagement des adolescents pourrait entraîner un déclin global de 45 % des utilisateurs américains au cours des deux prochaines années.

D'après d'autres sources internes, les jeunes adultes souhaitent un « contenu édifiant et motivant, mais considèrent le contenu de Facebook comme négatif, faux et ennuyeux ». « Facebook, c'est pour les vieux », a ainsi statué un garçon de 11 ans aux chercheurs de l'entreprise.

Un point de non-retour ?

Ces découvertes progressives sont annonciatrices d'un « déclin, lent, inexorable, que reconnaîtra quiconque qui a déjà vu de près une entreprise agonisante », selon le New York Times. Même son de cloche chez The Economist : « Facebook est proche d'un point de non-retour en termes de réputation. » La firme basculerait vers le côté obscur de la force et « risque de rejoindre les rangs des intouchables, à l'instar des fabricants de tabac ». De ce fait, la société risque de perdre de son pouvoir d'attractivité auprès de son personnel jeune et libéral. « Qui veut d'un metavers créé par Facebook ? Peut-être autant de personnes que celles qui voudraient que leurs soins de santé soient assurés par Philip Morris. » Ouch.
Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
JUNGLE STORIES
Journalistes : profession désenchantée

Journalistes : profession désenchantée

Épuisés par un métier « passion », les journalistes sont de plus en plus nombreux à quitter la profession. C'est le constat dressé par le sociologue Jean-Marie Charon et la chercheuse à l'université Le Havre-Normandie, Adénora Pigeolat, dans leur essai tout juste paru, Hier, journalistes. Ils ont quitté la profession, aux éditions Entremises : le nombre de cartes de presse délivrées a reculé de 10 % ces dix dernières années – un rythme de recul qui double même en 2020.

Hausse de la précarité, dégradation des conditions de travail, perte de sens, nature délétère des relations entre collègues ou avec la hiérarchie, transformation des médias qui « rendrait insupportables » les conditions d'exercice du métier, corps et santé qui flanchent... Story Jungle a échangé avec Jean-Marie Charon sur les raisons de ce désenchantement.
Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
illustration de fougéres
UN PAVÉ DANS LA JUNGLE
C'est un joli pavé que jetait en septembre dernier Bertille Toledano, présidente de BETC et coprésidente de l'AACC (associations des agences conseils en communication), dans la mare des rencontres de l'UDECAM : « La filière communication est dans une situation de paupérisation avec 0,3% de croissance quand l'indice des prix est de 0,5%... La croissance n'est pas aussi forte dans nos métiers qu'elle l'est ailleurs. ».

Pourquoi c'est un pavé ?  « On ne recrutera pas des gens forts et bons si on a rien pour les payer », poursuivait-elle, voyant les potentiels recrus des agences filer vers les GAFA ou encore des start-ups !

Chez Story Jungle on saisit le pavé au bond : on a proposé à Bertille Toledano d'en discuter en live sur LinkedIn mercredi 13 octobre à 11H30 ! 


UN FORMAT À LA LOUPE
Samedi 09/10/21 NL4 - FORMAT
LinkedIn lance en pilote les lives payants. « LinkedIn Events a connu une forte croissance, avec 21 millions de personnes participant à un événement sur LinkedIn en 2020 », a expliqué Nicole Leverich, porte-parole de LinkedIn.

C'est dans ce cadre favorable que la plateforme tente de nouvelles façons « d'améliorer l'expérience » : le réseau explore des options de paiement sur la page Event.

Cette nouveauté pourrait créer une source de revenus à la fois pour le réseau social et les créateurs. Pour l'heure, le test concerne un petit groupe d'utilisateurs, et la société n'a pas encore décidé si elle allait le déployer à grande échelle. D'après Techcrunch, cette option « fait partie d'une plus grande refonte que la société cherche à faire autour des services vidéo et audio ».
LE CONTENU QU'ON AURAIT ADORÉ FAIRE
Samedi 09/10/21 NL5 - On aurait aimé faire
Il s'agit du premier clip musical réalisé par Wes Anderson, sorte de préambule de son film très attendu « The French Dispatch ». Le réalisateur a fait appel à l'illustrateur Javi Aznarez au style très « Hergé-esque » (The New Yorker, Vogue) pour mettre en lumière la chanson thème du long-métrage, Aline – un de ses titres de prédilection.

Le clip illustré met en scène la pop-star Tip Top, déambulant dans un Paris d'autrefois : le chanteur danse devant Tilda Swinton, en train d'observer de vieux joueurs de pétanque, ou utilise un cadavre flottant dans un canal en guise de tremplin.

« Ce qui est vraiment frappant, c'est l'aspect français de la vidéo », insiste Octavia Peissel, la coproductrice de Wes Anderson. Ce petit bijou de 3 minutes 40 a nécessité huit mois de labeur, la coordination de neuf personnes et une anxiété à gérer de la part du timide illustrateur Javi Aznarez : « Même si Javi s'est retrouvé à dessiner en direct sur le plateau avec Wes, ou à dessiner des rats sur le décor du film jusque tard dans la nuit, il admet que la réalisation d'Aline a été l'aspect le plus difficile de son travail », rapporte un reportage bien documenté de We Present. On dit bravo !

Et sinon, on vous conseille ce long format 3D du Parisien : auraient-ils mis la main sur la techno du New York Times ?

LE CONTENU QU'ON A AIMÉ FAIRE
Samedi 09/10/21 NL7 - On a aimé faire

On vous conseille la deuxième vidéo Be investisseur Responsable par Neuflize OBC qui analyse les résultats des élections allemandes du 26 septembre dernier sous un prisme économique et financier. Stéphane Soumier, journaliste économique et président fondateur de B Smart, interroge Olivier Raingeard (Global Head of Equity de la banque Neuflize OBC) et Matthias Fekl (ex secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur). Produite par nos soins.

UNE DERNIÈRE LIANE POUR LA ROUTE
Comment le bio est-il devenu la poule aux œufs d'or de la grande distribution ? Un reportage alarmant de Complément d'enquête explore les dérives d'un business très lucratif : productions hors saison, nature exploitée, prix exorbitants. En 2020, le bio a rapporté 13,2 milliards d'euros en France. On y apprend notamment comment la grande distribution se « gave » sur les légumes bio, avec une politique de marge assez ahurissante. Selon une étude menée par UFC-Que Choisir, la grande distribution applique des marges en moyenne 76 % plus élevées dans le bio que dans le conventionnel, sans réelle raison si ce n'est celle du profit. Instructif, mais déprimant. À voir en replay.


Dans la jungle des contenus

Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages du contenu.
Icône Instagram Icône Snapchat
Envie de parcourir la jungle des contenus avec nous ?

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter Story Jungle

Explorer les nouvelles narrations et les nouveaux usages des contenus.
Chaque semaine, la newsletter de Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages des contenus.
JUNGLE
refe
Trouvez le bon sentier dans
la jungle des contenus
Story Jungle est une agence indépendante, leader du Content marketing à destination des cibles premium et B2B.

Disposant d’un large réseau de correspondants à l’international, l’agence établit les stratégies éditoriales, pilote les campagnes de thought leadership, d’influence, d’inbound marketing, de social selling ou encore d’account based marketing (ABM) dans les régions EMEA, LATAM et Asie, en plusieurs langues.

Story Jungle a été sélectionnée par LinkedIn pour devenir l’un de ses dix partenaires de contenus dans le monde.
découvrir l'agence
L'agence
Nous menons
la guerre à l’eau tiède
En effet, à Story Jungle nous avons la conviction chevillée au corps que, justement, vos convictions sont vos armes commerciales.

Oui mais : 71 % des C-level en Europe estiment que les contenus de marque sont… « boring* ». Et ils sont 64 % à attendre qu’une marque adopte un point de vue authentique et original.

C’est pourquoi nous établissons ensemble une offre de contenus qui nourrit réellement la réflexion de vos audiences cibles. Et menons la guerre à l’eau tiède.

*Raconteur, 2017.
Votre chiffre d’affaires est
le nouveau KPI
Notre travail consiste, via nos différentes offres, à aligner vos approches marketing et commerciales (marketing & sales alignement).

Notre savoir-faire ? Établir une stratégie de narration distribuée percutante sur les canaux de diffusion les plus pertinents (SEO, LinkedIn, Twitter, newsletter...) et produire les formats les plus efficaces (tribunes vidéo, longs formats, nanographies...) avec pour seule obsession l’atteinte de vos objectifs : brand awareness, considération, lead generation...

Et désormais, pour nous, votre chiffre d'affaires est le nouveau KPI.
Savoir-faire
Savoir-faire
Savoir-faire
Savoir-faire
Contenus
Stratégie éditoriale et production de contenus
Story Jungle couvre l'ensemble du cycle de création des contenus : de l’établissement de la stratégie éditoriale (ou Content Framework) via une méthodologie originale, à la production de contenus dans les formats les plus modernes et efficaces.

Issus de médias de renom, nos journalistes de nos desks France et International conçoivent des contenus éditoriaux à forte valeur ajoutée qui engagent vos audiences premium et/ou B2B.
Savoir-faire
Savoir-faire
Distribution
Plateformes web, réseaux sociaux, LinkedIn, newsletters, podcasts, nouveaux supports
Forte de son expertise d’éditeur, Story Jungle vous accompagne dans l’établissement de votre stratégie de distribution sur tous les canaux de diffusion, établis ou émergents, afin de maximiser la performance de vos contenus.

Story Jungle est l’un des 10 partenaires de contenu de LinkedIn dans le monde.
Savoir-faire
Savoir-faire
Data et performances
A/B testing, optimisation, lead review
Parce que la data est au cœur de toute stratégie marketing, Story Jungle pilote l’efficacité des campagnes au regard de vos objectifs finaux : détection des signaux faibles, A/B testing, recherche des meilleurs angles, optimisation des formats des contenus, évaluation de la qualité des leads générés...
Une force de frappe
internationale
Avec déjà plus de 10 000 contributeurs à travers le monde et un réseau de correspondants sélectionnés au fil des années, la rédaction internationale de Story Jungle est en mesure de produire des contenus sur tous les sujets dans les régions EMEA, LATAM et Asie, en plusieurs langues, dans tous les formats, en garantissant un réel ancrage culturel local.
Mantras
Mantras
La guerre
à l’eau tiède !
Chi-rur-gi-cal !
Explorons
la jungle
Qui trop embrasse
mal étreint
L’audience
prime
Un ratio
I say / I do = 1
Le temps,
c’est la qualité
Sauvons la Jungle !

La guerre à l’eau tiède !

Vos convictions sont vos armes commerciales.
Oui mais : 71% des C-level en Europe estiment que les contenus de marque sont… « boring ». Et ils sont 64% à attendre qu’une marque adopte un point de vue authentique et original. Et oui, soyons honnête, qui aime écouter Pépé radoter les tendances connues depuis 2 ans ? C’est pourquoi à Story Jungle, nous avons décidé de mener la guerre à l’eau tiède. C’est notre mission !

Chi-rur-gi-cal !

C’est notre « Om » à nous. Les erreurs factuelles, les imprécisions, les approximations… sont honnies, exclues, clouées au pilori par les équipes de Story Jungle. Sus au « vite dit, mal dit » ! Nos process garantissent un fact checking rigoureux de l’ensemble des contenus produits.

Explorons la jungle

La veille est notre seconde nature. Les équipes de Story Jungle sont organisées pour ratisser le web chaque semaine à la recherche de nouvelles formes de narration, partout dans le monde. Intéressé(e) ? Ruez-vous sur l’inscription à notre newsletter hebdomadaire.

Qui trop embrasse mal étreint

Une bonne idée créative, c’est précieux, non ? Alors pourquoi vouloir absolument la tordre dans tous les sens pour lui faire porter tous les objectifs annuels de chaque partie prenante ? Soyons focus ! A Story Jungle notre parti pris est simple : exécuter l’idée créative, ne pas la tuer.

L’audience prime

À la fin de l’histoire, c’est la qualité de l’engagement de l’audience qui permet d’atteindre les objectifs de la campagne, quels qu’ils soient. Aussi, à Story Jungle, nous défendons une réelle approche média, garante de l’intérêt de l’audience, menée par des rédacteurs en chef tous issus de grandes rédactions.

Un ratio I say / I do = 1

À Story Jungle on essaye de vous donner un maximum de visibilité sur les étapes d’un projet. Et lorsque l’on s’engage sur une deadline, et bien on s’engage…

Le temps, c’est la qualité

« Tout le succès d’une opération réside dans sa préparation » (l’Art de la guerre). Voilà, c’est dit ! Et bien, que ce soit pour les réponses aux briefs, aux appels d’offres, pour la conception d’une campagne ou d’un contenu impactant, à Story Jungle, on pense comme Sun Tzu. Alors : « Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage : Polissez-le sans cesse, et le repolissez ; ajoutez quelquefois, et souvent effacez. » Nicolas Boileau.

Sauvons la Jungle !

Si ça continue, il n’y aura plus de jungle. Alors oui, l’équipe de Story Jungle a décidé par une belle unanimité de consacrer ses efforts à des projets visant à avoir un réel impact positif pour sauver la jungle.
Références
Références
Contact
Contact
Vous avez un projet, une question ?
Saisissez la liane ci-dessous…
Je souhaite m'inscrire à la newsletter Story Jungle qui explore les nouvelles narrations

ENVOYER
Story Jungle, 10 bis boulevard de la Bastille, 75012 Paris - Tél : 01 43 47 35 12
close
{POPUP_CONTENT}