Les 4 interventions marquantes de VivaTech

entretien

Les 4 interventions marquantes de VivaTech

Les 4 interventions marquantes de VivaTech

Publié le 19 juin 2021
0

À l'heure des libertés retrouvées, le premier salon européen de la tech a bien eu lieu. Du 16 au 19 juin, VivaTech a ouvert ses portes pour accueillir quelque 5 000 visiteurs. Retour sur cette cinquième édition inédite, entre présentiel et digital.

Que retenir de VivaTech cette année ? Story Jungle a déambulé dans les allées et a sélectionné quelques prestations marquantes. Florilège. 

Emmanuel Macron : « On a l'état d'esprit général : la France est un pays de créativité. »

La France, de plus en plus attractive ! C'est en tout cas le constat dressé par le président Emmanuel Macron, lors de sa visite à VivaTech, le 16 juin : « Nous avons les talents et l'état d'esprit général. Le mot entrepreneur est un mot français, nous sommes un pays d'artistes, de gastronomie, de créativité. » En quelques chiffres, les fonds levés en 2020 ont doublé par rapport à 2017 (5,4 milliards d'euros) et le nombre de licornes est passé de 10 à 15 depuis le début de l'année, rendant l'objectif de 25 startups valorisées à un milliard d'euros en 2025 facilement atteignable. La dernière en date, Back Market, était invitée à VivaTech. Désormais, l'ambition européenne du président de la République est d'avoir 10 acteurs européens à plus de 100 milliards d'euros d'ici à 2030. « Quand ça se porte bien, il ne faut surtout pas se reposer, mais accélérer pour creuser la différence », a-t-il insisté.

Le président voit loin et pense européen. Avec quatre entrepreneurs scale-up issus du territoire européen, ils ont – tour à tour – échangé sur l'importance de l'investissement et de dirigeants investis pour que l'Europe devienne un véritable hub technologique. Denis Ladegaillerie (Believe), Giorgio Anania (Aledia) mais aussi Ana Maiques (Neuroelectrics) et Sebastian Siemiatkowski (Klarna) ont pu présenter leur entreprise et poser quelques questions à M. Macron, l'invitant à prendre des mesures au niveau de l'Union européenne pour une avancée considérable. Le fondateur de Believe lui a ainsi demandé ce que pouvait faire la France pour favoriser la création d'un écosystème d'entreprises fortes en Europe. Emmanuel Macron a notamment fait part de son intérêt pour développer le Next40 et le FrenchTech120 au niveau continental. Giorgio Anania, CEO d'Aledia, a quant à lui expliqué qu'il « ne faut pas attendre trop longtemps ».
/entretien/les-4-interventions-marquantes-de-vivatech_a-210-6506.html

À toutes ces demandes, le président français a répondu qu'« il est de notre devoir de créer un environnement avec davantage de financement early-stage de manière à ce que les startups qui souhaitent récolter de gros financements n'aient plus à partir aux États-Unis ou en Chine. Cela passera notamment par la création d'un véritable marché européen unique, englobant les marchés financiers ».

Enfin, Emmanuel Macron a eu un message pour Doctolib, qui a grandement facilité la stratégie vaccinale en France : « C'est bon pour tout le monde et pour les territoires les plus défavorisés. La réponse aux inégalités ne passe pas par une politique qui freinerait la tech et l'innovation », en référence au souhait de voir revenir l'ISF ou la « flat tax ».

Tim Cook (Apple) : « L'échec fait partie de la vie »

Tim Cook (CEO d'Apple) interviewé à distance par Guillaume Lacroix (cofondateur de Brut) à VivaTech, le 16 juin.
Son intervention, très attendue, avait une allure de masterclass. « L'échec fait partie de la vie. Que vous soyez une startup ou une entreprise qui existe depuis un certain temps en essayant différentes choses, si vous n'échouez pas, vous n'essayez pas », a professé ce 16 juin un Tim Cook affable, face à Guillaume Lacroix, CEO de Brut, chargé de l'interviewer par écrans interposés. Le patron d'Apple y a notamment évoqué sa vision de la vie privée : « Pour nous, il s'agit d'un droit humain fondamental. Nous travaillons sur la protection des données depuis des décennies. Steve (Jobs, ndlr) avait tendance à dire que la protection des données consiste à recueillir la permission de l'utilisateur encore et encore. Nous avons toujours souhaité tenir cet engagement », rappelle-t-il. Une manière d'accentuer sa différence avec les mastodontes Google et Facebook, dont les revenus proviennent de la publicité en ligne.


Le PDG de la firme de Cupertino rejette d'ailleurs l'acronyme GAFA, qui met les quatre géants du numérique dans le même sac, alors que leur fonctionnement diffère totalement selon lui : « Je n'aime pas beaucoup cet acronyme. Il laisse penser que toutes les grosses entreprises sont monolithiques, alors qu'elles sont très différentes, avec des modèles commerciaux différents et des valeurs différentes », insiste-t-il. « Si vous regardez ce que fait Apple, nous produisons des services, du matériel et des logiciels et cherchons à faire fonctionner parfaitement ces trois éléments ensemble. Nous cherchons à faire mieux, pas à faire davantage. Ce qui nous permet d'avoir de bonnes parts de marché, par exemple 23 % en France pour l'iPhone », estime Tim Cook.

Nick Clegg (Facebook) : « Les publications haineuses ne représentent que 0,05 % du contenu total de Facebook »

Nick Clegg, vice-président de Facebook chargé des affaires publiques et de la communication, était invité à VivaTech. Selon lui, les publications haineuses ne représenteraient que 0,05 % du contenu total. Interviewé par Nicholas Thompson (The Atlantic), il a également donné plus de détails sur le fonctionnement obscur de l'algorithme Facebook. Ce dernier privilégierait du contenu « significatif, agréable et enrichissant ». Par ailleurs, Clegg a expliqué que l'objectif est « que les gens trouvent Facebook agréable et utile » ; dans une période où les réseaux sociaux sont régulièrement qualifiés d'étouffants.

Quant aux régulations proposées par le Congrès américain, il a précisé qu'il s'agissait d'une bonne nouvelle que démocrates et républicains s'accordent, 25 ans après la dernière régulation majeure.

Mark Zuckerberg (Facebook) : "Les télévisions n'auront plus besoin d'exister"

Mark Zuckerberg (cofondateur et CEO de Facebook) interviewé à distance par Maurice Lévy à VivaTech, le 17 juin.
AR (pour Artificial Reality) et VR (pour Virtual Reality) : voilà comment résumer l'intervention du CEO de Facebook
. Avec 10 000 employés dédiés à cette seule activité, Zuckerberg compte s'imposer comme l'un des experts du secteur, alors que la société vient de sortir son Oculus Quest 2. Il a expliqué sa vision en ces termes : "Vous avez un abonnement, vous prenez un casque et vous vous retrouvez dans un environnement incroyable à prendre un cours de boxe ou de danse avec un professeur."

Il a également détaillé son idée d'univers virtuel : "Faites cette expérience, pensez à toutes les choses qui n'ont pas besoin d'être physique et qui pourraient être remplacées par un hologramme dans un monde où vous portez des lunettes intelligentes." L'exemple de la télévision nous a marqué : "Les télévisions n'auront plus besoin d'exister, cela peut juste être une application qui projette sur un mur" des images.

Crédit photo : VivaTech
A lire ou à voir également sur le même sujet

« L’univers des startups est le secteur qui a créé le plus d’emplois en 2020 en France »

VivaTech, le premier salon européen de la tech aura lieu du 16 au 19 juin, avec en têtes d'affiche Tim Cook, le patron d'Apple et Marc Zuckerberg, le fondateur de Facebook...

VivaTech, le premier salon européen de la tech aura lieu du 16 au 19 juin, avec en têtes d'affiche Tim Cook, le patron d'Apple et Marc Zuckerberg, le fondateur de Facebook. Pour son cinquième anniversaire, l'événement organisé par le groupe Les Echos-Le Parisien et Publicis aura lieu entre présentiel et digital, au vu du contexte sanitaire. Julie Ranty, la directrice générale de VivaTech, revient pour Story Jungle sur cette grand-messe technologique, chahutée par la pandémie.

Story Jungle a accompagné BNP Paribas dans la production de ses vidéos à l'occasion de Vivatech

Cette année encore, Story Jungle a eu le plaisir d'accompagner BNP Paribas dans la production de ses vidéos à l'occasion de Vivatech. Résultat ?...

Cette année encore, Story Jungle a eu le plaisir d'accompagner BNP Paribas dans la production de ses vidéos à l'occasion de Vivatech. Résultat ? Pas moins de 65 vidéos co-produites dans 11 formats différents

VivaTech : les GAFA, polies mais fermes

VivaTech a été l'occasion d'innovations, de diversité mais aussi d'oppositions entre Tim Cook et l'UE sur les nouvelles réglementations.

VivaTech a été l'occasion d'innovations, de diversité mais aussi d'oppositions entre Tim Cook et l'UE sur les nouvelles réglementations.

YouTube : prison dorée ?

Les YouTubeurs ne sont pas "okay" avec la plateforme.

Les YouTubeurs ne sont pas "okay" avec la plateforme.

Ghostwriting et copywriting sur LinkedIn

C'est un sujet de la newsletter Story Jungle qui vous a fait réagir : le ghostwriting et le copywriting explosent sur LinkedIn.

C'est un sujet de la newsletter Story Jungle qui vous a fait réagir : le ghostwriting et le copywriting explosent sur LinkedIn.

Ann Handley, experte des contenus et du marketing digital

Ann Handley est la directrice du contenu de MarketingProfs, une société de formation qui donne des conseils de communication aux spécialistes du marketing.

Ann Handley est la directrice du contenu de MarketingProfs, une société de formation qui donne des conseils de communication aux spécialistes du marketing.

TikTok Pulse : annonceurs aux côtés de "la crème de la crème"

TikTok lance Pulse : un programme pour rémunérer les plus gros créateurs.

TikTok lance Pulse : un programme pour rémunérer les plus gros créateurs.

Roxanne Varza, directrice de Station F

Roxanne Varza est la directrice de la plus grande pépinière de startups au monde, créée en 2017 par Xavier Niel.

Roxanne Varza est la directrice de la plus grande pépinière de startups au monde, créée en 2017 par Xavier Niel.

Comment soigner son image employeur ?

Pour Frédéric Fougerat, directeur de la communication et du marketing du groupe Emeria, on ne doit pas parler de marque employeur mais de communication ou d'image employeur.

Pour Frédéric Fougerat, directeur de la communication et du marketing du groupe Emeria, on ne doit pas parler de marque employeur mais de communication ou d'image employeur.

Communication politique: rester audible dans le vacarme des réseaux sociaux

À moins d'un mois du premier tour de l'élection présidentielle, la campagne électorale a du mal à décoller. Les candidats n'impriment pas.

À moins d'un mois du premier tour de l'élection présidentielle, la campagne électorale a du mal à décoller. Les candidats n'impriment pas.

Doit-on devenir une marque pour réussir ?

Créer sa marque, disposer de son propre public reste une assurance dans un marché volatil. Le personal branding a son importance dans un marché précaire en pleine mutation...

Créer sa marque, disposer de son propre public reste une assurance dans un marché volatil. Le personal branding a son importance dans un marché précaire en pleine mutation.

Comment bâtir une communication audacieuse

Récemment, Bpifrance suggérait aux entrepreneurs tentés par l'export : "Allez vous faire voir ailleurs !"

Récemment, Bpifrance suggérait aux entrepreneurs tentés par l'export : "Allez vous faire voir ailleurs !"

Brut Shop, la plateforme de live shopping de Brut et Carrefour

Brut. et Carrefour annonçaient le 1er février la naissance de BrutShop, une « co-entreprise » dédiée au commerce social et au live shopping.

Brut. et Carrefour annonçaient le 1er février la naissance de BrutShop, une « co-entreprise » dédiée au commerce social et au live shopping.

Ajouter un lien à votre profil LinkedIn ? C’est désormais possible !

LinkedIn vous permet désormais d'ajouter un lien vers un site Web en haut de votre profil. Le lien apparaît alors dans la section introduction de votre profil,...

LinkedIn explique comment optimiser ses campagnes Lead Gen

LinkedIn vient de publier un guide – 17 pages – pour utiliser efficacement les formulaires Lead Gen Ads. Il s'agit d'un format publicitaire permettant de recueillir des informations...

LinkedIn vient de publier un guide – 17 pages – pour utiliser efficacement les formulaires Lead Gen Ads. Il s'agit d'un format publicitaire permettant de recueillir des informations de contacts des utilisateurs par le biais de formulaires préremplis.

Comment utiliser les pages produits LinkedIn ?

En décembre 2020, LinkedIn lançait une fonctionnalité dédiée principalement aux entreprises éditrices de logiciels : les pages produits LinkedIn permettant d'exposer vos...

En décembre 2020, LinkedIn lançait une fonctionnalité dédiée principalement aux entreprises éditrices de logiciels : les pages produits LinkedIn permettant d'exposer vos différentes offres produits. De quoi s'agit-il ? Quels avantages pour les entreprises ? Comment les mettre en place ? Comment les utiliser même si vous n'êtes pas éditeur de logiciels et pourquoi ? Vous saurez tout sur les pages produits LinkedIn.

Les nouvelles frontières du Web 3.0

C'est le buzzword de ce début d'année. Le Web 3.0, présenté comme le troisième chapitre d'internet, entend redonner le pouvoir aux internautes...

C'est le buzzword de ce début d'année. Le Web 3.0, présenté comme le troisième chapitre d'internet, entend redonner le pouvoir aux internautes. Au cœur de cette nouvelle révolution : la blockchain, la décentralisation de l'information et des données qui convoquent à la fois cryptomonnaies, NFT, réalité virtuelle ou encore le cloud

Elon Musk, Twitter et les annonceurs : l’avenir « flou »

Elon Musk a conclu un accord avec le conseil d'administration de Twitter pour acquérir le réseau social à l'oiseau bleu. Quel impact sur les annonceurs ?

Elon Musk a conclu un accord avec le conseil d'administration de Twitter pour acquérir le réseau social à l'oiseau bleu. Quel impact sur les annonceurs ?

Le carton du copywriting sur LinkedIn

Sur LinkedIn, la pratique du ghostwriting prend de l'ampleur.

Sur LinkedIn, la pratique du ghostwriting prend de l'ampleur.

Pourquoi les managers doivent-ils devenir des créateurs de contenus ?

Pourquoi les grands managers doivent-ils devenir des créateurs de contenu, ambassadeurs de leur marque ?

Pourquoi les grands managers doivent-ils devenir des créateurs de contenu, ambassadeurs de leur marque ?

close
{POPUP_CONTENT}

Agence Linkedin

Agence content marketing B2B

Média