“Le public jeune doit apprendre à diversifier ses sources d’information”

entretien

“Le public jeune doit apprendre à diversifier ses sources d’information”

“Le public jeune doit apprendre à diversifier ses sources d’information”

Publié le 02 octobre 2021
0

Les plateformes se mobilisent pour lutter contre le harcèlement et la désinformation en ligne. Instagram a lancé ce 21 septembre une campagne de sensibilisation en ligne, nommée #LePoidsdesMots, avec l'association Génération Numérique. De son côté, avec son programme EspritCriTik, TikTok œuvrait pour aider les jeunes utilisateurs à lutter contre la désinformation. Entretien à propos de ces initiatives avec Cyril di Palma, délégué général de l'association Génération Numérique.

Quel est votre rôle à Génération Numérique ?

En 2003, j'ai créé une précédente association du nom de Calysto en 2003. Celle-ci a fermé ses portes en 2015. On a repris l'activité sous le nom de Génération Numérique, dès 2015. Je suis à l'origine du « Tour de France des collèges », une opération proposée au ministère de l'Éducation nationale en 2004. L'objectif : mener une mission d'éducation pour sensibiliser les élèves, les parents et les professeurs aux bons usages d'Internet et des outils numériques.

Dès le début, j'ai voulu travailler avec les parties prenantes, c'est-à-dire les plateformes, les éditeurs de logiciel de sécurité, les constructeurs informatiques comme Apple, HP, Microsoft, Symantec, Google, en leur expliquant qu'il en allait de leur responsabilité d'entreprise d'apprendre au jeune public à se servir correctement des outils.

Dernièrement, vous avez lancé une opération de sensibilisation avec Instagram contre le harcèlement, le Poids des mots. Quel en est le principe ?

Il y a deux volets à la campagne. Le premier se passe sur le numérique et consiste à solliciter une douzaine d'Instagrameurs qui vont parler directement aux jeunes sur le sujet du harcèlement, comme Just Riadh. De manière concomitante, il y a l'opération de terrain. Le but est d'aller dans les collèges pour sensibiliser, éduquer les élèves contre le cyberharcèlement. Il y aura 1 800 ateliers en France durant l'année scolaire 2021-2022, animés par les équipes de Génération Numérique.

En parlant d'Instagram, la plateforme vient d'annoncer la mise en pause d'« Instagram Kids »... Est-ce que l'on doit se réjouir de l'arrêt momentané de ce projet ?

La réflexion d'Instagram est la suivante : au lieu d'avoir des jeunes de moins de 13 ans qui s'inscrivent sur les plateformes en mentant sur leur âge, ne vaudrait-il pas mieux développer une plateforme dédiée ? Tout ne passe pas par la technique. Il est possible d'offrir un environnement plus sécurisé. Cela a été le cas avec YouTube Kids. YouTube a créé une plateforme avec des contenus validés de manière plus modérée. Généralement, il s'agit de contenus issus de producteurs de contenus pour enfants. L'enfant peut interagir dans un environnement plus sécurisé. Cela n'empêche pas certains enfants d'avoir un compte YouTube « pour adulte ». Il faut juste savoir qu'il existe une solution. C'est comme si vous aviez une chaise enfant : si vous ne l'utilisez pas à bon escient, cela ne servira pas à grand-chose. La partie éducation concerne aussi les parents. Dans le cadre de la campagne que l'on mène avec Instagram, il y a des réunions avec les parents d'élèves. La grande majorité des parents donnent un téléphone portable à leurs enfants sans prendre la mesure de ce qu'ils vont faire avec. On leur ouvre les yeux.
«Le public jeune doit apprendre à diversifier ses sources d'information, ne pas croire d'emblée ce qu'il voit sur les réseaux sociaux»

Vous avez lancé Esprit CriTik, avec TikTok. Cela consiste en quoi exactement ?

Il s'agit d'une campagne lancée par TikTok sur le thème de la désinformation. Ils ont créé deux lives avec le Monde.fr et l'AFP, dont l'objectif était de donner des conseils pour détecter les fausses informations sur les réseaux sociaux. On était associés dès le départ de cette campagne pour aider TikTok à définir les bons angles à traiter.

Comment les avez-vous orientés, sur quels aspects ?

Le public jeune doit apprendre à diversifier ses sources d'information, ne pas croire d'emblée ce qu'il voit sur les réseaux sociaux. Il faut chercher des opinions contradictoires, ce que l'algorithme ne propose pas particulièrement. Qui est à l'origine du contenu que je regarde ? Est-ce que cette personne cite des sources légitimes, sérieuses ? Il ne faut pas se fier à la notoriété d'un contenu. C'est tout un ensemble de conseils pratiques qui étaient au cœur de cette campagne Esprit CriTik. En amont, on a créé un quiz pour TikTok, à destination d'un public jeune pour éveiller leur esprit critique. On les interrogeait sur les contenus qui les interpellaient. On souhaitait montrer qu'on a plus tendance à consommer des contenus qui suscitent la peur, l'angoisse. L'objectif était de montrer qu'il s'agit d'un moyen utilisé par des médias plus traditionnels – cet appel à l'émotion – pour attirer l'audience.

Avec quelles plateformes projetez-vous de travailler dans le futur ?

J'ai rendez-vous avec Snapchat dans une dizaine de jours. Par le passé, on a également travaillé avec HugoDécrypte sur YouTube. On a créé deux vidéos sur le fonctionnement du cerveau – ses biais cognitifs et tout ce qui concerne les techniques de manipulation, de rhétorique. On a travaillé avec Hugo en lui donnant du fond, un brief précis. Génération Numérique a également rédigé cinq conseils clés pour ne pas tomber dans le panneau de la désinformation pour les pages-conseils sur YouTube.

A lire ou à voir également sur le même sujet

Reels : le réel pari de Meta

Instagram ne jure plus que par Reels – ce format vidéo calqué sur celui de TikToK. Selon Matt Navara, expert réseaux sociaux, la filiale de Meta songe à transformer toutes...

Instagram ne jure plus que par Reels – ce format vidéo calqué sur celui de TikToK. Selon Matt Navara, expert réseaux sociaux, la filiale de Meta songe à transformer toutes les publications vidéo en Reels.

Comment soigner son image employeur ?

Pour Frédéric Fougerat, directeur de la communication et du marketing du groupe Emeria, on ne doit pas parler de marque employeur mais de communication ou d'image employeur.

Pour Frédéric Fougerat, directeur de la communication et du marketing du groupe Emeria, on ne doit pas parler de marque employeur mais de communication ou d'image employeur.

Instagram en pleine crise d'identité

Facebook traverse une crise d'identité.

Facebook traverse une crise d'identité.

Ghostwriting et copywriting sur LinkedIn

C'est un sujet de la newsletter Story Jungle qui vous a fait réagir : le ghostwriting et le copywriting explosent sur LinkedIn.

C'est un sujet de la newsletter Story Jungle qui vous a fait réagir : le ghostwriting et le copywriting explosent sur LinkedIn.

Communication politique: rester audible dans le vacarme des réseaux sociaux

À moins d'un mois du premier tour de l'élection présidentielle, la campagne électorale a du mal à décoller. Les candidats n'impriment pas.

À moins d'un mois du premier tour de l'élection présidentielle, la campagne électorale a du mal à décoller. Les candidats n'impriment pas.

Comment bâtir une communication audacieuse

Récemment, Bpifrance suggérait aux entrepreneurs tentés par l'export : "Allez vous faire voir ailleurs !"

Récemment, Bpifrance suggérait aux entrepreneurs tentés par l'export : "Allez vous faire voir ailleurs !"

Brut Shop, la plateforme de live shopping de Brut et Carrefour

Brut. et Carrefour annonçaient le 1er février la naissance de BrutShop, une « co-entreprise » dédiée au commerce social et au live shopping.

Brut. et Carrefour annonçaient le 1er février la naissance de BrutShop, une « co-entreprise » dédiée au commerce social et au live shopping.

Newsletter LinkedIn : ce game changer

En mars, LinkedIn étendait l'accès à sa toute nouvelle fonctionnalité, la newsletter, aux pages entreprise. Elle était déjà disponible pour les membres depuis fin 2021...

LinkedIn ajoute des vidéos à ses carrousels

Carrousels : avec cette nouvelle fonctionnalité LinkedIn, fini le bricolage !

Carrousels : avec cette nouvelle fonctionnalité LinkedIn, fini le bricolage !

Influenceur way of life

Dans l'imaginaire collectif des jeunes générations, le moyen le plus rapide pour devenir riche serait de devenir... influenceur

Dans l'imaginaire collectif des jeunes générations, le moyen le plus rapide pour devenir riche serait de devenir... influenceur

Ça bouge (tellement) sur la planète Twitch

Les streamers deviennent grand public et organisent des festivals.

Les streamers deviennent grand public et organisent des festivals.

Quand le B2B s’invite sur la Croisette

Le B2B a aussi sa place sur la Croisette. Pour la première fois, le B2B était présent aux Cannes Lions, grande fête de la créativité publicitaire tenue cette année fin juin...

Le B2B a aussi sa place sur la Croisette. Pour la première fois, le B2B était présent aux Cannes Lions, grande fête de la créativité publicitaire tenue cette année fin juin, sur la Côte d'Azur. LinkedIn y était même le partenaire officiel par le biais de son think tank, le B2B Institute.

20 Mint : le pari fou de 20 minutes pour décrypter le Web 3.0

Laurent Bainier, journaliste à 20 minutes a un projet fou : décrypter le Web 3 en inventant un média complètement immergé dans le Web 3.

Laurent Bainier, journaliste à 20 minutes a un projet fou : décrypter le Web 3 en inventant un média complètement immergé dans le Web 3.

Créer des points d’entrée pour votre marque B2B

Partant du principe que « les souvenirs génèrent des ventes », une nouvelle étude du B2B Institute avec Ehrenberg-Bass invite les spécialistes du marketing B2B à créer...

Partant du principe que « les souvenirs génèrent des ventes », une nouvelle étude du B2B Institute avec Ehrenberg-Bass invite les spécialistes du marketing B2B à créer des « réseaux plus larges et plus frais » en exploitant le pouvoir « des points d'entrée des catégories ». Story Jungle l'a lue pour vous.

Anthony Bourbon, CEO de la foodtech Feed.

Anthony Bourbon est un entrepreneur atypique. Parti de rien – il a même connu la rue –, il crée en 2017 la marque Feed.

Anthony Bourbon est un entrepreneur atypique. Parti de rien – il a même connu la rue –, il crée en 2017 la marque Feed.

Naomi Simson, entrepreneuse

Suivie par plus de deux millions de personnes sur LinkedIn, Naomi Simson est entrepreneuse et cheffe d'entreprise.

Suivie par plus de deux millions de personnes sur LinkedIn, Naomi Simson est entrepreneuse et cheffe d'entreprise.

« Rétablir la confiance dans les médias : un enjeu démocratique majeur »

Montrer l'envers d'un décor souvent fantasmé, raconter la réalité "prosaïque" du métier de journaliste. Telle est la mission de Gilles Van Kote,...

Montrer l'envers d'un décor souvent fantasmé, raconter la réalité "prosaïque" du métier de journaliste. Telle est la mission de Gilles Van Kote, directeur délégué aux relations avec les lecteurs au Monde, depuis 2020. Un rôle primordial pour garder le lien avec son audience, dans un contexte de méfiance envers les médias.

Les nouvelles frontières du Web 3.0

C'est le buzzword de ce début d'année. Le Web 3.0, présenté comme le troisième chapitre d'internet, entend redonner le pouvoir aux internautes...

C'est le buzzword de ce début d'année. Le Web 3.0, présenté comme le troisième chapitre d'internet, entend redonner le pouvoir aux internautes. Au cœur de cette nouvelle révolution : la blockchain, la décentralisation de l'information et des données qui convoquent à la fois cryptomonnaies, NFT, réalité virtuelle ou encore le cloud

close
{POPUP_CONTENT}