Edition du samedi 10 avril 2021

Patreon et la seconde Renaissance

Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
Patreon serait-elle la petite plateforme qui monte ? La plateforme de financement participatif des créateurs via des pourboires, cofondée en 2013 par Sam Yam et le musicien Jack Conte, vient d'annoncer une levée de fonds de 155 millions de dollars et est désormais valorisée 4 milliards de dollars

Selon son communiqué, Patreon compte désormais plus de 200 000 créateurs qui se partagent 100 millions de dollars par mois, grâce au soutien des 7 millions de mécènes, ou patrons, que compte la plateforme. 

 « La pandémie a été un catalyseur pour la croissance de l'économie des créateurs », explique la société.

Cependant, la plateforme, qui prélève une part de 5 à 12 % des revenus mensuels reversés aux créateurs, plus des frais de traitement des paiements, n'est aujourd'hui pas rentable, selon le Wall Street Journal

Voilà pour les chiffres.

Et pour sa vision sur l'avenir de l'économie des créateurs, Jack Conte est très clair (et optimiste) : d'ici cinq à dix ans, l'expression d'« artiste affamé », qui vit d'amour et d'eau fraîche, sera complètement désuète. Les gens feront carrière en tant que créateurs de la même manière qu'ils deviennent médecins, avocats, ou enseignants. « Aujourd'hui, nous nous proposons de construire l'infrastructure des créateurs qui soutiendra une seconde Renaissance. Il va y avoir une explosion de la créativité », explique-t-il, exalté, dans une vidéo.
 
Et de mentionner une étude vieille de quelques années, sans la sourcer : 75 % des enfants de 6 à 17 ans souhaiteraient être un créateur vidéo en ligne. 

Pour lui, les voyants sont au vert. Il estime qu'il est beaucoup plus facile d'être un créateur aujourd'hui qu'il y a dix ans. Aussi bien les grandes plateformes que les start-up s'alignent pour créer des infrastructures dédiées aux créateurs qui souhaitent vivre de leur art. Il estime que 300 start-up sont déjà sur le coup. 

« De la même manière que les plateformes de distribution sont en concurrence les unes avec les autres pour être les meilleures dans le domaine de la vidéo courte durée, elles sont maintenant en concurrence pour être les meilleures dans le domaine des paiements des créateurs », souligne-t-il en faisant référence à plusieurs actualités : l'achat de Tidal par Square ou encore les « Super Follows » de Twitter.

En attendant, le journaliste Brent Knepper tempère : « Patreon semble savoir que la plupart de ses créateurs gagnent en réalité un salaire de misère. En 2016, la société s'est vantée que 7 960 utilisateurs gagnaient désormais plus de 100 dollars par mois, ce qui m'a semblé être un revenu mensuel extrêmement insignifiant pour se vanter »... 

Alors, seconde Renaissance ou amour et eau fraîche ? 

Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
illustration de fougéres
UN PAVÉ DANS LA JUNGLE
À l'heure où chaque grande entreprise tech œuvre à la fabrication d'un petit clone Clubhouse, l'original lance sa première fonctionnalité de monétisation. Depuis le lundi 5 avril, les utilisateurs peuvent payer certains créateurs en quête de rentabilité. Clubhouse a annoncé ne prélever aucune part sur les paiements. Une commission de traitement sera versée à Stripe, le partenaire de Clubhouse pour le traitement des paiements. « Notre objectif est d'aider les créateurs à construire leur communauté et leur audience », précise la start-up californienne. 

Pourquoi c'est un pavé ? « Il est important pour nous d'aligner notre modèle économique sur celui des créateurs », explique la plateforme, en plein boom de la passion economy. Cet ajout permettra non seulement de fidéliser les créateurs, mais « aussi d'attirer d'autres grands noms », souligne Les Echos. Une annonce qui intervient peu après le lancement du « Clubhouse Creator First », programme qui accueille 20 créateurs pour les aider à développer leur audience et monétiser leurs « shows ». Ces arguments pourraient inciter les utilisateurs à rester sur Clubhouse, plutôt que de se tourner vers le tout nouveau Hotline de Facebook, un service de conférences audio en direct, ou les futurs services de LinkedIn, Spotify ou Twitter (dont on apprend qu'il aurait tenté de mettre la main sur l'appli, malgré la création de Spaces !).
UN FORMAT À LA LOUPE
10/04/21 - FORMAT
Trois ans que le projet était dans la boîte. Altice (RMC), Lagardère (Europe 1...) Les Indés Radios (groupement de 130 radios), M6 (RTL...), NRJ et Radio France (France Inter, etc.) lancent une application commune, Radioplayer France, pour s'adapter aux usages. « C'est la naissance véritable de la radio digitale », commente Arthur Dreyfuss, directeur général d'Altice Médias. Cette application, surnommée le « Salto de la radio » par Le Parisien, regroupe, via un moteur de recherche, 200 radios, 600 webradios et 100 000 podcasts. Soit une vaste bibliothèque. Sur Radioplayer, « les publicités sont implantées par les radios, sans bandeaux supplémentaires », précise Les Echos. 

LE CONTENU QU'ON AURAIT ADORÉ FAIRE
10/04/21 - On aurait aimé faire
La culture s'ambiance. En attendant de pouvoir arpenter les couloirs des musées, le site « Culturez-vous » donne vie à des personnages de tableaux célèbres grâce à l'intelligence artificielle. Denis Diderot, peint sous l'œil de Louis-Michel Van Loo, dodeline de la tête et chante « You're my hear, you're my soul », de Modern Talking, tandis qu'Eugène Delacroix, lui, interprète « Can't take my eyes off you » de Morten Harket. Un petit chef-d'œuvre d'animation musicale.

LE CONTENU QU'ON A AIMÉ FAIRE
Que dit l'essor des newsletters, souvent payantes, du monde du journalisme ?

Que dit l'essor des newsletters, souvent payantes, du monde du journalisme ? C'est à cette question que nous nous sommes frottés avec Marion Wyss, cofondatrice et CEO d'Underlines, Julie Joly, directrice du CFJ et de l'école W, Harold Grand, journaliste chez Quotidien, François d'Estais, chef éditorial chez Havas Paris, Philippe Couve, directeur de Samsa.fr et Benoit Raphaël, fondateur de Flint, lors d'une de nos rooms sur Clubhouse. On vous a préparé une petite session de rattrapage, à lire sur notre compte LinkedIn ! 
Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
UNE DERNIÈRE LIANE POUR LA ROUTE
Il est facile de considérer son travail comme le pilier central de sa vie, sa famille, son centre de gravité. C'est ce qui est arrivé à Emi Nietfeld, qui a travaillé chez Google de 2015 à 2019. Cette software engineer raconte dans le New York Times « son histoire d'amour avec son ex-employeur, Google », qui a vite tourné au cauchemar. « J'avais structuré ma vie autour du travail – exactement ce qu'ils voulaient que je fasse –, mais cela n'a fait qu'aggraver les retombées lorsque j'ai appris que le lieu de travail que je chérissais me considérait comme un simple employé, un parmi tant d'autres et jetable », analyse-t-elle après avoir révélé à ses supérieurs être victime d'harcèlement au sein de la firme. La jeune femme, en souffrance et vulnérable, se retrouve alors placardisée, et ne peut accéder à aucune promotion tangible. Et n'a plus d'autre choix que de démissionner. « Je me suis promis de ne plus jamais aimer un travail de cette façon, avec dévotion. Aucune société cotée en Bourse n'est une famille », écrit-elle. Dès qu'il y a un babyfoot, faut se méfier... (il n'y en a pas à Story Jungle, ndlr).  
Webinaires et évènements
Je m'inscris pour recevoir nos invitations aux webinaires

Ne ratez pas nos évènements, webinaires en ligne ou petits déjeuner bien physiques

>> Recevez nos invitations aux webinaires
A lire ou à voir également sur le même sujet

Clap de fin pour TikTok aux USA ? Pas si simple…

Clap de fin pour TikTok aux USA ? Pas si simple…

En votant une loi visant à bannir TikTok si l'application reste sous pavillon chinois, le gouvernement américain a mis ses menaces à exécution...

En votant une loi visant à bannir TikTok si l'application reste sous pavillon chinois, le gouvernement américain a mis ses menaces à exécution. Peut-il aller au bout et faire tomber le couperet ? Plusieurs scénarios se dessinent...

Pub : Amazon pèse dans le game

Amazon formerait-il un « triopole de la pub » avec Google et Facebook ? C'est en tout cas ce que suggèrent les derniers résultats de la firme de Seattle.

Amazon formerait-il un « triopole de la pub » avec Google et Facebook ? C'est en tout cas ce que suggèrent les derniers résultats de la firme de Seattle.

Instagram, sa mue vidéo et la Creator economy

Le réseau du groupe Facebook s'engage pour la creator economy et les stories premium, tout en luttant contre TikTok et YouTube sur la vidéo.

Le réseau du groupe Facebook s'engage pour la creator economy et les stories premium, tout en luttant contre TikTok et YouTube sur la vidéo.

LinkedIn renforce (encore) la diffusion de ses newsletters

LinkedIn n'en finit plus de doper son format newsletter. Un format puissant pour travailler son influence auprès de ses cibles corporate. Pour lequel la plateforme vient d'annoncer...

LinkedIn n'en finit plus de doper son format newsletter. Un format puissant pour travailler son influence auprès de ses cibles corporate. Pour lequel la plateforme vient d'annoncer de nouvelles options.

LinkedIn teste les publicités vidéo en pre-roll

LinkedIn lance un format de publicité vidéo pre-roll en partenariat avec une sélection d'éditeurs. Son nom ? The Wire Program.

LinkedIn lance un format de publicité vidéo pre-roll en partenariat avec une sélection d'éditeurs. Son nom ? The Wire Program.

Bruno Maltor, le boss des influenceurs voyage

Bruno Maltor, le boss des influenceurs voyage

« Dix ans de voyage autour du monde », ça vous forge un homme. Ça fait pousser la barbe, aussi. Avec son sens de l'image ou de l'humour,...

Steven Bartlett, le puits sans fond de l’entrepreneuriat

Steven Bartlett, le puits sans fond de l’entrepreneuriat

Fondateur de Flight Group, cofondateur de Thirdweb et investisseur dans des sociétés telles que SpaceX, Whoop, Zoe et Huel, Steven Bartlett est un homme très occupé.

Fondateur de Flight Group, cofondateur de Thirdweb et investisseur dans des sociétés telles que SpaceX, Whoop, Zoe et Huel, Steven Bartlett est un homme très occupé.

Législatives : clashs et « edits » façon K-pop

De Squeezie à Jordan Bardella, en passant par les fans de K-pop, les réseaux sociaux se transforment en ring de boxe où tous les coups sont permis pour influencer les jeunes...

De Squeezie à Jordan Bardella, en passant par les fans de K-pop, les réseaux sociaux se transforment en ring de boxe où tous les coups sont permis pour influencer les jeunes électeurs.

Les 7 leviers de l'influence corporate en 2024

La période est fascinante pour la communication corporate. L'entreprise est désormais appelée à se positionner sur de nombreux sujets : les limites planétaires, les nouveaux...

La période est fascinante pour la communication corporate. L'entreprise est désormais appelée à se positionner sur de nombreux sujets : les limites planétaires, les nouveaux modes de travail, l'intelligence artificielle, la cybersécurité... Mais de quels leviers dispose-t-elle pour établir ou maintenir son leadership ?

Radio, podcast, musique : l’audio crève l’écran !

Radio, podcast, musique : l’audio crève l’écran !

Les différentes études publiées par Médiamétrie le confirment : les smartphones continuent de booster la consommation de formats audio dans l'Hexagone,...

Les différentes études publiées par Médiamétrie le confirment : les smartphones continuent de booster la consommation de formats audio dans l'Hexagone, où plus de la moitié des contenus sont désormais écoutés sur des supports numériques...

Zach King, la magie du montage

Zach King, la magie du montage

Est-il encore nécessaire de présenter Zach King ? Avec sa casquette à l'envers et ses 33,7 millions d'abonnés sur YouTube amassés depuis 2013,...

Publicitaires et médias vent debout contre Apple !

Publicitaires et médias vent debout contre Apple !

Apple testerait actuellement une nouvelle version de Safari, qui inclut une fonctionnalité permettant de masquer certaines parties d'un site web comme, au hasard,...

Apple testerait actuellement une nouvelle version de Safari, qui inclut une fonctionnalité permettant de masquer certaines parties d'un site web comme, au hasard, les bannières publicitaires... Une info qui donne des vertiges aux éditeurs de presse et aux professionnels du webmarketing.

À VivaTech, la France envoie du bois sur l’IA !

À VivaTech, la France envoie du bois sur l’IA !

Dans les discours des membres du gouvernement comme dans les allées du salon parisien, l'intelligence artificielle était sur toutes les lèvres et presque sur tous les stands...

Dans les discours des membres du gouvernement comme dans les allées du salon parisien, l'intelligence artificielle était sur toutes les lèvres et presque sur tous les stands, pour tout et n'importe quoi...

Search : l’écosystème sur le point de s’effondrer ?

Search : l’écosystème sur le point de s’effondrer ?

L'intégration galopante de l'intelligence artificielle dans les moteurs de recherche devrait changer les règles du « search game » en profondeur. Jusqu'à quel point ?

L'intégration galopante de l'intelligence artificielle dans les moteurs de recherche devrait changer les règles du « search game » en profondeur. Jusqu'à quel point ?

Liberté de la presse : RSF tire le signal d’alarme

Dans la dernière édition de son classement mondial de la liberté de la presse, l'ONG Reporters sans frontières dresse le bilan d'une profession qui n'en finit plus de perdre...

Dans la dernière édition de son classement mondial de la liberté de la presse, l'ONG Reporters sans frontières dresse le bilan d'une profession qui n'en finit plus de perdre en prestige, comme en marge de manœuvre...

Pierre Rigaux, lanceur d’alerte verte

Pierre Rigaux, lanceur d’alerte verte

Naturaliste-écologue de métier, Pierre Rigaux a écrit de nombreux livres pour sensibiliser ses lecteurs à la cause animale.

Naturaliste-écologue de métier, Pierre Rigaux a écrit de nombreux livres pour sensibiliser ses lecteurs à la cause animale.

Meta accélère sur l’IA !

Meta accélère sur l’IA !

Avec Llama 3, la dernière version de son modèle de langage dévoilée jeudi dernier, Meta intègre l'IA dans toutes ses applis. Et promet déjà de nouvelles fonctionnalités...

Avec Llama 3, la dernière version de son modèle de langage dévoilée jeudi dernier, Meta intègre l'IA dans toutes ses applis. Et promet déjà de nouvelles fonctionnalités pour simplifier la création de contenus.

LinkedIn modifie l’interface de gestion des pages entreprises

LinkedIn vient de dévoiler une série de nouvelles fonctionnalités visant à simplifier la gestion des pages entreprises. Voici l'essentiel à retenir !

LinkedIn vient de dévoiler une série de nouvelles fonctionnalités visant à simplifier la gestion des pages entreprises. Voici l'essentiel à retenir !

« Les gens en ont marre de Twitter : Discord offre une façon plus intimiste de se rencontrer en ligne »

« Les gens en ont marre de Twitter : Discord offre une façon plus intimiste de se rencontrer en ligne »

Selon Forbes, il s'agit de « l'expérience médiatique la plus originale de l'année ». Sous la direction de Casey Newton, huit journalistes tech indépendants ont lancé leur...

Selon Forbes, il s'agit de « l'expérience médiatique la plus originale de l'année ». Sous la direction de Casey Newton, huit journalistes tech indépendants ont lancé leur propre salle de rédaction virtuelle sur Discord, plateforme fondée sur l'audio très prisée des gamers, dont l'usage s'est diversifié avec la pandémie. Intitulé Sidechannel, le serveur Discord est un embryon de rédaction. Sur l'appli, les abonnés peuvent discuter entre eux, assistent en direct à des interviews exclusives. Ce Slack amélioré a été lancé en parallèle des newsletters payantes de chacun des créateurs. Ryan Broderick, journaliste spécialisé dans la culture web et tête pensante de Sidechannel, évoque avec nous l'origine du projet.

Un média consacré aux nouveaux formats et à LinkedIn.
close
{POPUP_CONTENT}