Envie de parcourir la jungle des contenus avec nous ?

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter Story Jungle

Explorer les nouvelles narrations et les nouveaux usages des contenus.
Chaque semaine, la newsletter de Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages des contenus.

Édition précédente du samedi 06 février 2021Samedi 06 février 2021

Qui croire ? Le CEO !

Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
Du mieux, mais ce n'est pas encore ça. La crédibilité des médias s'améliore mais reste globalement minoritaire dans la population française, selon le 34e Baromètre de confiance dans les médias Kantar-« La Croix » publié fin janvier : 52 % pour la radio, (+ 2  points), 48 % pour les journaux (+  2 points), 42 % pour la télévision (+ 2 points) et... 28 % pour Internet (+ 5 points tout de même). Le coronavirus semble avoir - un peu – réconcilié les Français avec leurs médias. 

Mais il reste du boulot, et les directions des médias ont leur rôle à jouer. « Comment les citoyens peuvent-ils accorder leur confiance aux médias si aucune règle claire n'empêche un actionnaire d'interférer dans le fonctionnement des rédactions ou de faire licencier un journaliste qui lui déplaît ? », s'interroge à raison Julia Cagé, professeure d'économie à Sciences Po Paris.

Les plateformes aussi, en mettant en œuvre des politiques de modération réellement efficaces : aux États-Unis, le nombre de « fake news » électorales a baissé de 73 % dans la semaine qui a suivi le bannissement de Trump de la plateforme Twitter

Alors qui croire ? 

Selon le Edelman Trust Barometer 2021, dévoilé au mois de janvier et réalisé auprès de 33 000 personnes dans 28 pays, le monde des affaires est la « seule institution considérée comme étant à la fois éthique et compétente pour résoudre les problèmes du monde ». Mazette ! En termes de confiance, les entreprises (61 %) devancent même les ONG (57 %), les gouvernements (53 %) et les médias (51 %).

« Les entreprises doivent aider les pays à se recoller, être le tissu conjonctif, pendant que les politiques sortent la tête de l'eau », commente Richard Edelman, CEO d'Edelman. 

Dans ce contexte, les CEO apparaissent comme de réels recours (quasi christiques) : 86 % des sondés souhaitent que les CEO s'investissent dans la gestion des sujets sociétaux (impact de la pandémie, automatisation du travail, enjeux sociétaux...), et 68 % d'entre eux s'en remettent aux dirigeants si le gouvernement ne parvient pas à résoudre les problèmes auxquels ils doivent faire face.

Julien Guagliardo, Head of Strategic Accounts chez LinkedIn, avec qui nous discutions cette semaine, voit là une vraie opportunité pour les marques : « C'est une occasion extraordinaire pour les marques de rappeler leur raison d'être, de rappeler leur engagement. La communication corporate et la RSE vont être des sujets majeurs de l'année 2021 », assure-t-il. 

Cela dit, un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, pour les CEO comme pour Peter Parker : « La principale mesure que les entreprises doivent prendre pour établir la confiance consiste désormais à garantir la qualité de l'information, à s'assurer que des informations fiables sont transmises à leurs employés et, par extension, à la communauté », indique l'étude. Nous, on dit : « Chi-rur-gi-cal ! »


Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
JUNGLE STORIES
LinkedIn : quelles priorités pour 2021 ?

Comment utiliser LinkedIn en 2021 ? Sur quels formats miser ? Avec quelle stratégie ? On en parle avec Julien GUAGLIARDO, Head of Strategic Accounts à LinkedIn.
Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
illustration de fougéres
UN PAVÉ DANS LA JUNGLE
Fidéliser de nouveaux abonnés payants sur Instagram, après TikTok ? C'est le pari du « Washington Post », qui vient de créer un poste à part entière d'« Instagram editor ». Travis Lyles, qui travaillait déjà au « Post », a désormais pour mission de mettre sur pied une équipe chargée de développer une narration spécifique et de faire rayonner le journal sur la plateforme. Instagram est un « lieu où nous pouvons présenter 'The Washington Post' à des gens qui seront un atout important pour l'avenir », a déclaré Mark Smith, directeur des réseaux sociaux et des opérations du média.

Pourquoi c'est un pavé ? « C'est intéressant. On n'envisage pas nécessairement Instagram comme un moteur d'abonnements payants », note Simon Owens, journaliste tech. Reste à déterminer comment les conversions seront mesurées, ainsi que le note Maxime Loisel, de Datagif. Le « Washington Post » compte environ 3 millions d'abonnés numériques, et son public Instagram est un « public plus jeune et diversifié que [ses] abonnés actuels », rajoute Mark Smith. Instagram est de loin « la plateforme qui connaît la plus forte croissance » en termes d'engagement pour le média américain.

Ah... et pour celles-et-ceux que cela intéresse, l'équipe Instagram du « Washington Post » est en phase de recrutement !
Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
UN FORMAT À LA LOUPE
Patreon sur le devant de la scène !
Patreon sur le devant de la scène ! Avant la pandémie, la plateforme de mécénat, créée en 2013 par le musicien Jack Conte, était un « coussin utile » pour les artistes, puis elle est rapidement devenue un « gilet de sauvetage qui maintient les musiciens à flot », pour reprendre la métaphore filée par le média « Greenfield Recorder ». 

Et aujourd'hui, elle n'attire plus seulement les artistes en mal de visibilité (et de viabilité), mais des grands noms de la scène du podcast. Quatre mois après avoir mis fin à son contrat exclusif avec Spotify, Joe Budden, le populaire podcasteur, vient d'apporter son podcast, « The Joe Budden Podcast », et son réseau médiatique à « ce support digital, ouvert à tous les créateurs de l'influenceur-mode au philosophe » (AFP). 

Les causes du divorce ? Spotify « pillerait son public ». Pour Emily Gonneau, auteure de « L'Artiste, le numérique et la musique », le modèle de Patreon apporte une dimension humaine, participative : « Avec Patreon, on s'éloigne du modèle des investisseurs avec objectif de résultat, clip ou album. Sur Patreon, les gens adhèrent à la vision de l'artiste, lui donnent du temps, de la liberté, monétisent une relation émotionnelle et non un produit livrable. » Selon Patreon, plus de 200 000 créateurs gagneraient de l'argent sur sa plateforme grâce à plus de 6 millions de clients, ce qui représente un gain cumulé de plus de 2 milliards de dollars...

Au passage, on vous recommande la chaîne YouTube de Jack Conte. Hyper inspirante. 
Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
LE CONTENU QU'ON AURAIT ADORÉ FAIRE
Quand Vanity Fair fait passer un interrogatoire à Billie Eilish.
Quand « Vanity Fair » fait passer un interrogatoire à Billie Eilish, le résultat est... déroutant. Dans cette interview fleuve d'une vingtaine de minutes, la forme importe autant que le fond. Avachie sur une chaise, la chanteuse de 19 ans répond à des questions aussi futiles que profondes : « Où vas-tu pour trouver la paix ? », « de quoi as-tu peur ? », « comment as-tu célébré ton dix-huitième anniversaire ? » Comme le dit une internaute, l'interview fait prendre conscience que « Billie est littéralement une adolescente normale, sauf qu'elle a cinq Grammys et qu'elle porte des vêtements de marque tous les jours ». Calé sur un travelling, le réalisateur resserre l'image progressivement sur le visage de l'artiste alors que les questions se font de plus en plus personnelles. Comme une légère impression de malaise...
Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
UNE DERNIÈRE LIANE POUR LA ROUTE
On se souvient du fameux épisode d'Emmanuel Macron, en quête (vaine) d'un cordon bleu, dans une station-service. Seulement réservé aux menus enfant... Le documentaire « La Grande Malbouffe », sur Arte, réalisé par Maud Gangler et Martin Blanchard, revient sur la recette industrielle de ce plat chouchou des cantines françaises, pour dénoncer dans une plus large mesure les pratiques agro-industrielles. On y découvre des techniques chimiques destinées à nous rouler dans la farine.... Ainsi, le E 171 est aussi bien utilisé pour blanchir notre fameux cordon bleu que pour la peinture murale... Une enquête instructive, fouillée et terrifiante ! 

Dans la jungle des contenus

Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages du contenu.
Icône Instagram Icône Snapchat
Envie de parcourir la jungle des contenus avec nous ?

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter Story Jungle

Explorer les nouvelles narrations et les nouveaux usages des contenus.
Chaque semaine, la newsletter de Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages des contenus.
JUNGLE
refe
Trouvez le bon sentier dans
la jungle des contenus
Story Jungle est une agence indépendante, leader du Content marketing à destination des cibles premium et B2B.

Disposant d’un large réseau de correspondants à l’international, l’agence établit les stratégies éditoriales, pilote les campagnes de thought leadership, d’influence, d’inbound marketing, de social selling ou encore d’account based marketing (ABM) dans les régions EMEA, LATAM et Asie, en plusieurs langues.

Story Jungle a été sélectionnée par LinkedIn pour devenir l’un de ses dix partenaires de contenus dans le monde.
découvrir l'agence
L'agence
Nous menons
la guerre à l’eau tiède
En effet, à Story Jungle nous avons la conviction chevillée au corps que, justement, vos convictions sont vos armes commerciales.

Oui mais : 71 % des C-level en Europe estiment que les contenus de marque sont… « boring* ». Et ils sont 64 % à attendre qu’une marque adopte un point de vue authentique et original.

C’est pourquoi nous établissons ensemble une offre de contenus qui nourrit réellement la réflexion de vos audiences cibles. Et menons la guerre à l’eau tiède.

*Raconteur, 2017.
Votre chiffre d’affaires est
le nouveau KPI
Notre travail consiste, via nos différentes offres, à aligner vos approches marketing et commerciales (marketing & sales alignement).

Notre savoir-faire ? Établir une stratégie de narration distribuée percutante sur les canaux de diffusion les plus pertinents (SEO, LinkedIn, Twitter, newsletter...) et produire les formats les plus efficaces (tribunes vidéo, longs formats, nanographies...) avec pour seule obsession l’atteinte de vos objectifs : brand awareness, considération, lead generation...

Et désormais, pour nous, votre chiffre d'affaires est le nouveau KPI.
Savoir-faire
Savoir-faire
Savoir-faire
Savoir-faire
Contenus
Stratégie éditoriale et production de contenus
Story Jungle couvre l'ensemble du cycle de création des contenus : de l’établissement de la stratégie éditoriale (ou Content Framework) via une méthodologie originale, à la production de contenus dans les formats les plus modernes et efficaces.

Issus de médias de renom, nos journalistes de nos desks France et International conçoivent des contenus éditoriaux à forte valeur ajoutée qui engagent vos audiences premium et/ou B2B.
Savoir-faire
Savoir-faire
Distribution
Plateformes web, réseaux sociaux, LinkedIn, newsletters, podcasts, nouveaux supports
Forte de son expertise d’éditeur, Story Jungle vous accompagne dans l’établissement de votre stratégie de distribution sur tous les canaux de diffusion, établis ou émergents, afin de maximiser la performance de vos contenus.

Story Jungle est l’un des 10 partenaires de contenu de LinkedIn dans le monde.
Savoir-faire
Savoir-faire
Data et performances
A/B testing, optimisation, lead review
Parce que la data est au cœur de toute stratégie marketing, Story Jungle pilote l’efficacité des campagnes au regard de vos objectifs finaux : détection des signaux faibles, A/B testing, recherche des meilleurs angles, optimisation des formats des contenus, évaluation de la qualité des leads générés...
Une force de frappe
internationale
Avec déjà plus de 10 000 contributeurs à travers le monde et un réseau de correspondants sélectionnés au fil des années, la rédaction internationale de Story Jungle est en mesure de produire des contenus sur tous les sujets dans les régions EMEA, LATAM et Asie, en plusieurs langues, dans tous les formats, en garantissant un réel ancrage culturel local.
Mantras
Mantras
La guerre
à l’eau tiède !
Chi-rur-gi-cal !
Explorons
la jungle
Qui trop embrasse
mal étreint
L’audience
prime
Un ratio
I say / I do = 1
Le temps,
c’est la qualité
Sauvons la Jungle !

La guerre à l’eau tiède !

Vos convictions sont vos armes commerciales.
Oui mais : 71% des C-level en Europe estiment que les contenus de marque sont… « boring ». Et ils sont 64% à attendre qu’une marque adopte un point de vue authentique et original. Et oui, soyons honnête, qui aime écouter Pépé radoter les tendances connues depuis 2 ans ? C’est pourquoi à Story Jungle, nous avons décidé de mener la guerre à l’eau tiède. C’est notre mission !

Chi-rur-gi-cal !

C’est notre « Om » à nous. Les erreurs factuelles, les imprécisions, les approximations… sont honnies, exclues, clouées au pilori par les équipes de Story Jungle. Sus au « vite dit, mal dit » ! Nos process garantissent un fact checking rigoureux de l’ensemble des contenus produits.

Explorons la jungle

La veille est notre seconde nature. Les équipes de Story Jungle sont organisées pour ratisser le web chaque semaine à la recherche de nouvelles formes de narration, partout dans le monde. Intéressé(e) ? Ruez-vous sur l’inscription à notre newsletter hebdomadaire.

Qui trop embrasse mal étreint

Une bonne idée créative, c’est précieux, non ? Alors pourquoi vouloir absolument la tordre dans tous les sens pour lui faire porter tous les objectifs annuels de chaque partie prenante ? Soyons focus ! A Story Jungle notre parti pris est simple : exécuter l’idée créative, ne pas la tuer.

L’audience prime

À la fin de l’histoire, c’est la qualité de l’engagement de l’audience qui permet d’atteindre les objectifs de la campagne, quels qu’ils soient. Aussi, à Story Jungle, nous défendons une réelle approche média, garante de l’intérêt de l’audience, menée par des rédacteurs en chef tous issus de grandes rédactions.

Un ratio I say / I do = 1

À Story Jungle on essaye de vous donner un maximum de visibilité sur les étapes d’un projet. Et lorsque l’on s’engage sur une deadline, et bien on s’engage…

Le temps, c’est la qualité

« Tout le succès d’une opération réside dans sa préparation » (l’Art de la guerre). Voilà, c’est dit ! Et bien, que ce soit pour les réponses aux briefs, aux appels d’offres, pour la conception d’une campagne ou d’un contenu impactant, à Story Jungle, on pense comme Sun Tzu. Alors : « Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage : Polissez-le sans cesse, et le repolissez ; ajoutez quelquefois, et souvent effacez. » Nicolas Boileau.

Sauvons la Jungle !

Si ça continue, il n’y aura plus de jungle. Alors oui, l’équipe de Story Jungle a décidé par une belle unanimité de consacrer ses efforts à des projets visant à avoir un réel impact positif pour sauver la jungle.
Références
Références
Contact
Contact
Vous avez un projet, une question ?
Saisissez la liane ci-dessous…
Je souhaite m'inscrire à la newsletter Story Jungle qui explore les nouvelles narrations

ENVOYER
Story Jungle, 10 bis boulevard de la Bastille, 75012 Paris - Tél : 01 43 47 35 12
close
{POPUP_CONTENT}