Envie de parcourir la jungle des contenus avec nous ?

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter Story Jungle

Explorer les nouvelles narrations et les nouveaux usages des contenus.
Chaque semaine, la newsletter de Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages des contenus.

Édition précédente du samedi 30 janvier 2021Samedi 30 janvier 2021

Newsletter : la course à l'armement

Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
Chacun veut sa... plateforme de newsletters. L'acquisition récente de la plateforme de newsletter Revue par Twitter est « la dernière preuve que nous sommes au début d'une course à l'armement des newsletters », a résumé Max Willens, journaliste à Digiday. Rien d'étonnant, puisqu'on savait le réseau à l'oiseau bleu bien déterminé à prendre part à la fête. Qui bat déjà son plein. 
Après Forbes, première entreprise média à s'associer à des journalistes pour lancer des newsletters payantes en leur fournissant une partie des revenus associés, Facebook vient de taper l'incruste. Le réseau social entend déployer des « newsletter tools » pour les journalistes et écrivains indépendants.  Par ailleurs, plusieurs grandes têtes d'affiche des médias américains se sont déjà envolées vers Substack, contrée de newsletters indépendantes et prospères. Les meilleurs peuvent toucher un revenu à l'année pouvant atteindre 6 chiffres.

Dans une chronique du New York Times, le journaliste Ben Smith avait fait part des discussions de Twitter sur l'acquisition de Substack. Vite démenti par les principaux concernés... « Cela ne va pas arriver », avait simplement tweeté McKenzie, l'un des fondateurs. 

Quelle stratégie derrière l'acquisition de Revue ?  

Alors que Substack prend une commission de 10% sur les abonnements, Revue n'en prend que 6%. Twitter a déclaré qu'il descendrait à 5% pour attirer de nouvelles plumes. 

- « Ce changement lui permet de capitaliser sur sa base d'utilisateurs composée d'écrivains, de journalistes, qui [utilisent Twitter] pour atteindre et élargir leur public », analyse Tom Warren, rédacteur en chef de The Verge.

Cette décision apparaît logique pour Jacob Donnelly, directeur de l'activité B2B de Morning Brew et propriétaire de A Media Operator, une newsletter diffusée sur Substack : « Il y a une raison pour laquelle les gens publient tous ces threads horripilants. Vous pouvez les utiliser pour vous constituer une audience, mais vous avez ensuite besoin d'un endroit où les diffuser. » 

- Par ailleurs, Twitter se distingue comme l'un des sites de médias sociaux ayant le plus d'utilisateurs axés sur l'actualité. Selon une étude du Pew Research Center, un adulte américain sur cinq (22%) utilise Twitter, et 71% s'informent sur la plateforme. 

Substack/Revue : la guerre est déclarée ?

« L'acquisition de Revue par Twitter la met en concurrence directe avec Substack », partage Tom Warren. Il est amusant de noter que Substack a utilisé Twitter pendant un temps pour cibler les prochaines vedettes de la plateforme. Un ancien employé de Substack, Nathan Baschez, mesurait le niveau d'engagement des utilisateurs (retweet, likes, replies). À la fin de l'opération, la personne se voyait attribuer un score sous forme de « fire emojis ». Quatre fire emojis étant un très bon score. Les cibles étaient ensuite contactées par les fondateurs de Substack, pour les inciter à se lancer dans l'aventure. Cette méthode des fire emojis a ainsi permis la découverte de Heather Cox Richardson, professeure d'histoire au Boston College, dont la newsletter sur Substack « Letters from an American » est maintenant l'une des plus successful... Si Substack s'est juré de ne pas avoir de système publicitaire sur la plateforme, il serait peut-être temps d'y penser, selon Simon Owens, journaliste tech

Alors tenté par l'aventure de la newsletter payante ?


Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
illustration de fougéres
UN PAVÉ DANS LA JUNGLE
Après le long, le court. Les créateurs de YouTube ont constaté de fortes hausses d'audience et un pic d'engagement sur les vidéos courtes. Si la fonction « Shorts » n'a pas encore été lancée aux États-Unis – officiellement testée en Inde –, « les créateurs peuvent toujours télécharger des vidéos imitant TikTok qui peuvent apparaître dans une nouvelle étagère de l'application », explique The Business Insider. YouTube a confirmé que l'ajout de #shorts aux vidéos donnera aux créateurs une meilleure chance d'être repris dans la section spéciale.  

Pourquoi c'est un pavé ? « C'est une tendance intéressante, étant donné que YouTube vient de passer plusieurs années à donner la priorité à des vidéos plus longues grâce à son algorithme de recommandation. Beaucoup de créateurs se sont plaints que la pression exercée pour produire des vidéos plus longues a conduit à des burn-out », explique Simon Owens, journaliste tech. Que les créateurs ne se rassurent pas trop vite. Court ne veut pas forcément dire cool. A l'instar d'Instagram qui semble attendre de ses créateurs 3 posts en feed, 8 à 10 stories, 4 à 7 Reels et 1 à 3 IGTV. Rien que ça.
UN FORMAT À LA LOUPE
Samedi 30/01/21 FORMAT
Et l'audio dans tout ça ? Le podcast natif explose en France, selon le dernier baromètre d'Acast. Du 1er octobre au 31 décembre 2020, la plateforme a enregistré pas moins de 14,9 millions d'écoutes par mois. Elle a également recensé 3,8 millions d'auditeurs uniques par mois, une augmentation de 40 % par rapport au troisième trimestre de l'année 2020. Et une écoute de 3,9 podcasts en moyenne par mois... 

Mais si le podcast business est en plein boom, peu sont rentables. « Seuls quelques grands acteurs tirent aujourd'hui des revenus significatifs des podcasts, mais cela devrait changer à mesure que l'industrie mûrit », analyse Axios. Aujourd'hui, 1 % des podcasts les plus populaires reçoivent 99 % des téléchargements. L'industrie dans son ensemble rapporte moins de 1 milliard de dollars en recettes publicitaires, même si plus de 90 millions de personnes écoutent des podcasts chaque mois, selon Edison Research.

LE CONTENU QU'ON AURAIT ADORÉ FAIRE
Samedi 30/01/21 CQAAF
Cool. Cool. Cool. The Pudding s'est lancé dans un format original et a recensé le nombre de fois qu'un personnage de la série The Community a prononcé le mot « cool ». Au total, 412 cools ont été recensés sur un graphique, et une vidéo a rassemblé tous les cools prononcés de la série. Cool, le format ! 

LE CONTENU QU'ON A AIMÉ FAIRE
Comment bien rédiger un contenu ?

« Il faut surtout être qui vous êtes, parler de ce que vous aimez... » Comment écrire un contenu captivant ? La directrice et cofondatrice de l'école d'écriture LesMots.co, Élise Nebout et Vanessa Caffin, journaliste et professeure d'écriture, ont partagé leurs recettes secrètes pour devenir un meilleur copywriter au Content Summit 2021, organisé par PlayPlay. On en a tiré un PDF récapitulatif !
Partager sur twitter | Partager sur LinkedIn | Partager sur facebook
UNE DERNIÈRE LIANE POUR LA ROUTE
« Plus on m'insulte, plus ça m'amuse, plus ça me renforce. Mes vidéos sont pédagogiques. Elles apprennent aux cons qu'ils sont cons. » Xavier-Louis de Izarra est un troll de l'extrême, cet être qui peuple les forums, les réseaux sociaux, sous pseudonyme, à la quête d'une bonne tranche de rigolade... Parfois au mépris du respect des autres. Assis dans son salon, il lit les insultes qu'il reçoit à sa femme, en train d'éplucher des légumes, en riant aux éclats. C'est l'un des cinq personnages rencontrés (dont un ancien membre de La ligue du Lol) par le réalisateur Alexandre Pierrin, déterminé à faire la lumière sur le troll, « cette figure médiatique mal connue ». « Là où le cyberharceleur cherche à faire souffrir quelqu'un, le troll cherche avant tout à rire et à faire rire », explique-t-il. Quitte à ne plus savoir où se situent les limites. « En quoi c'est un problème de ne pas avoir d'empathie ? », se demande l'un deux. Une série-documentaire, très rythmée et soignée, qui pose question sur les limites de la liberté d'expression, à voir sur Francetvslash. 

Un commentaire, positif ou négatif ? N'hésitez pas à nous faire des retours sur la newsletter à l'adresse suivante : alexandra.klinnik@storyjungle.io

Dans la jungle des contenus

Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages du contenu.
Icône Instagram Icône Snapchat
Envie de parcourir la jungle des contenus avec nous ?

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter Story Jungle

Explorer les nouvelles narrations et les nouveaux usages des contenus.
Chaque semaine, la newsletter de Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages des contenus.
JUNGLE
refe
Trouvez le bon sentier dans
la jungle des contenus
Story Jungle est une agence indépendante, leader du Content marketing à destination des cibles premium et B2B.

Disposant d’un large réseau de correspondants à l’international, l’agence établit les stratégies éditoriales, pilote les campagnes de thought leadership, d’influence, d’inbound marketing, de social selling ou encore d’account based marketing (ABM) dans les régions EMEA, LATAM et Asie, en plusieurs langues.

Story Jungle a été sélectionnée par LinkedIn pour devenir l’un de ses dix partenaires de contenus dans le monde.
découvrir l'agence
L'agence
Nous menons
la guerre à l’eau tiède
En effet, à Story Jungle nous avons la conviction chevillée au corps que, justement, vos convictions sont vos armes commerciales.

Oui mais : 71 % des C-level en Europe estiment que les contenus de marque sont… « boring* ». Et ils sont 64 % à attendre qu’une marque adopte un point de vue authentique et original.

C’est pourquoi nous établissons ensemble une offre de contenus qui nourrit réellement la réflexion de vos audiences cibles. Et menons la guerre à l’eau tiède.

*Raconteur, 2017.
Votre chiffre d’affaires est
le nouveau KPI
Notre travail consiste, via nos différentes offres, à aligner vos approches marketing et commerciales (marketing & sales alignement).

Notre savoir-faire ? Établir une stratégie de narration distribuée percutante sur les canaux de diffusion les plus pertinents (SEO, LinkedIn, Twitter, newsletter...) et produire les formats les plus efficaces (tribunes vidéo, longs formats, nanographies...) avec pour seule obsession l’atteinte de vos objectifs : brand awareness, considération, lead generation...

Et désormais, pour nous, votre chiffre d'affaires est le nouveau KPI.
Savoir-faire
Savoir-faire
Savoir-faire
Savoir-faire
Contenus
Stratégie éditoriale et production de contenus
Story Jungle couvre l'ensemble du cycle de création des contenus : de l’établissement de la stratégie éditoriale (ou Content Framework) via une méthodologie originale, à la production de contenus dans les formats les plus modernes et efficaces.

Issus de médias de renom, nos journalistes de nos desks France et International conçoivent des contenus éditoriaux à forte valeur ajoutée qui engagent vos audiences premium et/ou B2B.
Savoir-faire
Savoir-faire
Distribution
Plateformes web, réseaux sociaux, LinkedIn, newsletters, podcasts, nouveaux supports
Forte de son expertise d’éditeur, Story Jungle vous accompagne dans l’établissement de votre stratégie de distribution sur tous les canaux de diffusion, établis ou émergents, afin de maximiser la performance de vos contenus.

Story Jungle est l’un des 10 partenaires de contenu de LinkedIn dans le monde.
Savoir-faire
Savoir-faire
Data et performances
A/B testing, optimisation, lead review
Parce que la data est au cœur de toute stratégie marketing, Story Jungle pilote l’efficacité des campagnes au regard de vos objectifs finaux : détection des signaux faibles, A/B testing, recherche des meilleurs angles, optimisation des formats des contenus, évaluation de la qualité des leads générés...
Une force de frappe
internationale
Avec déjà plus de 10 000 contributeurs à travers le monde et un réseau de correspondants sélectionnés au fil des années, la rédaction internationale de Story Jungle est en mesure de produire des contenus sur tous les sujets dans les régions EMEA, LATAM et Asie, en plusieurs langues, dans tous les formats, en garantissant un réel ancrage culturel local.
Mantras
Mantras
La guerre
à l’eau tiède !
Chi-rur-gi-cal !
Explorons
la jungle
Qui trop embrasse
mal étreint
L’audience
prime
Un ratio
I say / I do = 1
Le temps,
c’est la qualité
Sauvons la Jungle !

La guerre à l’eau tiède !

Vos convictions sont vos armes commerciales.
Oui mais : 71% des C-level en Europe estiment que les contenus de marque sont… « boring ». Et ils sont 64% à attendre qu’une marque adopte un point de vue authentique et original. Et oui, soyons honnête, qui aime écouter Pépé radoter les tendances connues depuis 2 ans ? C’est pourquoi à Story Jungle, nous avons décidé de mener la guerre à l’eau tiède. C’est notre mission !

Chi-rur-gi-cal !

C’est notre « Om » à nous. Les erreurs factuelles, les imprécisions, les approximations… sont honnies, exclues, clouées au pilori par les équipes de Story Jungle. Sus au « vite dit, mal dit » ! Nos process garantissent un fact checking rigoureux de l’ensemble des contenus produits.

Explorons la jungle

La veille est notre seconde nature. Les équipes de Story Jungle sont organisées pour ratisser le web chaque semaine à la recherche de nouvelles formes de narration, partout dans le monde. Intéressé(e) ? Ruez-vous sur l’inscription à notre newsletter hebdomadaire.

Qui trop embrasse mal étreint

Une bonne idée créative, c’est précieux, non ? Alors pourquoi vouloir absolument la tordre dans tous les sens pour lui faire porter tous les objectifs annuels de chaque partie prenante ? Soyons focus ! A Story Jungle notre parti pris est simple : exécuter l’idée créative, ne pas la tuer.

L’audience prime

À la fin de l’histoire, c’est la qualité de l’engagement de l’audience qui permet d’atteindre les objectifs de la campagne, quels qu’ils soient. Aussi, à Story Jungle, nous défendons une réelle approche média, garante de l’intérêt de l’audience, menée par des rédacteurs en chef tous issus de grandes rédactions.

Un ratio I say / I do = 1

À Story Jungle on essaye de vous donner un maximum de visibilité sur les étapes d’un projet. Et lorsque l’on s’engage sur une deadline, et bien on s’engage…

Le temps, c’est la qualité

« Tout le succès d’une opération réside dans sa préparation » (l’Art de la guerre). Voilà, c’est dit ! Et bien, que ce soit pour les réponses aux briefs, aux appels d’offres, pour la conception d’une campagne ou d’un contenu impactant, à Story Jungle, on pense comme Sun Tzu. Alors : « Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage : Polissez-le sans cesse, et le repolissez ; ajoutez quelquefois, et souvent effacez. » Nicolas Boileau.

Sauvons la Jungle !

Si ça continue, il n’y aura plus de jungle. Alors oui, l’équipe de Story Jungle a décidé par une belle unanimité de consacrer ses efforts à des projets visant à avoir un réel impact positif pour sauver la jungle.
Références
Références
Contact
Contact
Vous avez un projet, une question ?
Saisissez la liane ci-dessous…
Je souhaite m'inscrire à la newsletter Story Jungle qui explore les nouvelles narrations

ENVOYER
Story Jungle, 10 bis boulevard de la Bastille, 75012 Paris - Tél : 01 43 47 35 12
close
{POPUP_CONTENT}