Les articles audio, new shining stars

entretien

Les articles audio, new shining stars

Les articles audio, new shining stars

Par Alexandra Klinnik- Publié le 14 mars 2020
0
0

Au commencement était le Verbe. Puis vint la radio. Puis le podcast... Et aujourd'hui les articles audio ! Si les podcasts sont actuellement sous les feux de la rampe, un rapport mené par le journaliste Gabe Bullard pour le Nieman Reports met en avant le potentiel insoupçonné des articles audio. C'est-à-dire la lecture à voix haute de contenus déjà écrits et publiés par la Rédaction, à mi-chemin entre les livres audio et le podcast. Un format plébiscité par les plus grandes rédactions telles que le Harvard Business Review, The New Yorker, The Economist ou encore L'Express et Le Monde diplomatique. À la clé de ce format : une audience fidèle et loyale, qui écoute les contenus (presque) jusqu'au bout.

Une expérience pratique pour les auditeurs

Sur le papier, le format ne fait guère rêver. Une seule voix, aucun son extérieur, aucune musique pour harmoniser l'ensemble : l'article audio joue la carte de la sobriété. « À une époque où de nombreux podcasts proposent des récits dramatiques et un son sophistiqué, les articles audio ne délivrent peut-être pas l'expérience d'écoute la plus solide, mais ils offrent une expérience pratique pour les auditeurs. Les articles audio sont destinés aux personnes trop occupées pour lire mais qui veulent savoir ce qui se passe », contextualise le journaliste Gabe Bullard. Ils permettent de donner une seconde vie à de longs articles, souvent relégués aux oubliettes faute de motivation et de temps nécessaire.

Cette demande pressante pour le format audio émane directement des lecteurs, comme l'explique à Story Jungle, Jim Bodor, le directeur général de la stratégie des produits numériques du Harvard Business Review : « Nous avons commencé à étudier les possibilités d'offrir des articles narrés aux lecteurs après avoir entendu un certain nombre d'utilisateurs dire qu'ils souhaitaient ces options et qu'ils avaient recours à des outils comme Pocket pour générer des versions audio de nos histoires ».  Pour le journal, il s'agissait de coller aux usages de son lectorat : « Il existe une théorie selon laquelle l'audio est en train de devenir une forme dominante de consommation sur le web, et pourrait même devenir la forme dominante de consommation. Nous voulions être prêts pour cela, et commencer à comprendre comment les lecteurs s'engagent dans ce type de contenu », nous précise Jim Bodor.
«L'audio a été crucial pour nous en termes de rétention »

Un feed-back optimal pour le magazine danois Zetland 

Une idée ingénieuse pour se réapproprier un contenu de qualité et surfer sur l'engouement pour l'audio, à l'image de cette initiative concluante du journal danois Zetland. Face à l'intérêt des lecteurs pour les contenus audio, le média aux 15 000 abonnés met en ligne son premier article audio à l'automne 2016. En 2017, tous les journalistes de la rédaction prennent le micro pour lire leurs papiers publiés. Aujourd'hui, les abonnés ont accès quotidiennement sur l'application à une playlist dédiée. Pour le fondateur du journal, Hakon Mosbech, l'expérience est plus que concluante : « Lorsque les internautes commencent à nous utiliser par le biais de l'audio,  cet usage devient plus stable et conséquent ». Les chiffres l'attestent. « Le taux moyen de complétion pour un article audio est de 90 %. C'est mieux que les histoires écrites », explique Hakon Mosbech à Story Jungle.  Soit « un taux enviable pour quiconque, dans une salle de rédaction, qui a observé sur Chartbeat que les utilisateurs abandonnent la lecture de reportages au bout de quelques paragraphes ». En 2019, le journal a réalisé un bénéfice pour la première fois depuis sa création en 2012. « L'audio a été crucial pour nous en termes de rétention », nous relate Hakon Mosbech. 

Avec la promesse d'un engagement des utilisateurs, le format fait de l'œil à de nombreux médias. En France, depuis le 16 janvier 2020, L'Express propose à ses abonnés d'écouter l'intégralité du magazine (soit l'équivalent de cinq heures de lecture) la veille de sa parution en kiosque le jeudi. Pour ce faire, le magazine a engagé quatre comédiens spécialistes du doublage. Selon le directeur général du journal, Clément Delpirou, l'initiative est née afin de « toucher un public plus jeune et plus large que celui des  news magazines ». Les auditeurs pourront tendre l'oreille pour entendre une information qu'ils « ne trouvent pas ailleurs, qu'ils n'ont pas entendue sur les chaînes d'info ou à la radio, qu'ils n'ont pas lue dans des quotidiens. Une information exclusive de très grande qualité, et qu'on accepte de payer avec conviction », commente Alain Weill, propriétaire et directeur général de l'ExpressLe Monde diplomatique, lui, propose dans la même logique une sélection d'articles à écouter.

Des partenariats avec des applis pour une audience plus large

Si certains médias optent pour « une cuisine personnelle » de leurs contenus, d'autres préfèrent nouer des partenariats avec des applications dédiées telles que Curio (Royaume-Uni), Noa (Dublin) ou encore Audm (États-Unis) dans l'optique de s'ouvrir à de nouvelles audiences. Ces applications font appel à des professionnels pour transformer les articles de texte en articles audio, qu'elles offrent ensuite dans un flux aux abonnés. En échange des articles publiés sur les applications, les éditeurs reçoivent une partie du profit et la possibilité de joindre l'audio au texte original.

«Noa permet aux éditeurs d'avoir accès à une base d'utilisateurs qui est à 65% âgée de 35 ans ou plus jeune encore. C'est une proposition attrayante »
Ces trois applications présentent une croissance régulière, depuis leur lancement. En moyenne, Curio – qui collabore entre autres avec The Economist, The Financial Times, The Guardian, Bloomberg – a connu une croissance de 30 % par mois en termes d'utilisateurs et de revenus depuis son lancement en 2017, d'après son fondateur Govind Balakrishnan, ancien directeur de la stratégie de la BBC. Christian Brink, cofondateur d'Audm, décrit, lui, la croissance de l'application, vieille de 4 ans, comme constante « depuis le premier jour ».  Quant à Gareth Hickey, le PDG de Noa, il affirme que le taux moyen de complétion des articles de son application est de 78%. En plus de séduire un public engagé, « Noa permet aux éditeurs d'avoir accès à une base d'utilisateurs qui est à 65% âgée de 35 ans ou plus jeune encore. C'est une proposition attrayante

Pour le Harvard Business Review, associé à Noa (News Over Audio)  il s'agit de combiner plusieurs approches. « Au début, nous avons ajoutés les articles audio sur notre site web de manière ponctuelle. A peu près au même moment, ils ont commencé à apparaître dans l'application NOA. Aujourd'hui, nous sommes sur le point de les lancer en tant que flux dans notre application », nous détaille Jim Bodor. « L'utilisation varie dans chacune de ces situations, mais dans l'ensemble, les articles audio sont très bien accueillies. Nos meilleures histoires audio ont un taux moyen de complétion de 90 % ».

Les articles audio offrent un exemple de complémentarité des médias, qui jonglent entre l'écrit et l'oral avec dextérité. En s'adaptant aux usages d'un public friand de formats audio, les médias s'offrent une nouvelle jeunesse. Une leçon qui doit aussi servir aux marques, qui observent et tirent des enseignements de l'expérience des médias. « Rien ne se perd, rien ne se crée. Tout se transforme. »

Dans la jungle des formats

Story Jungle explore, repère et teste les nouveaux usages du contenu.
Icône Instagram Icône Snapchat

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

JUNGLE
refe
Trouvez le bon sentier dans
la jungle des contenus
Story Jungle est une agence indépendante, leader du Content marketing à destination des cibles premium et B2B.

Disposant d’un large réseau de correspondants à l’international, l’agence établit les stratégies éditoriales, pilote les campagnes de thought leadership, d’influence, d’inbound marketing, de social selling ou encore d’account based marketing (ABM) dans les régions EMEA, LATAM et Asie, en plusieurs langues.

Story Jungle a été sélectionnée par LinkedIn pour devenir l’un de ses dix partenaires de contenus dans le monde.
découvrir l'agence
L'agence
Nous menons
la guerre à l’eau tiède
En effet, à Story Jungle nous avons la conviction chevillée au corps que, justement, vos convictions sont vos armes commerciales.

Oui mais : 71 % des C-level en Europe estiment que les contenus de marque sont… « boring* ». Et ils sont 64 % à attendre qu’une marque adopte un point de vue authentique et original.

C’est pourquoi nous établissons ensemble une offre de contenus qui nourrit réellement la réflexion de vos audiences cibles. Et menons la guerre à l’eau tiède.

*Raconteur, 2017.
Votre chiffre d’affaires est
le nouveau KPI
Notre travail consiste, via nos différentes offres, à aligner vos approches marketing et commerciales (marketing & sales alignement).

Notre savoir-faire ? Établir une stratégie de narration distribuée percutante sur les canaux de diffusion les plus pertinents (SEO, LinkedIn, Twitter, newsletter...) et produire les formats les plus efficaces (tribunes vidéo, longs formats, nanographies...) avec pour seule obsession l’atteinte de vos objectifs : brand awareness, considération, lead generation...

Et désormais, pour nous, votre chiffre d'affaires est le nouveau KPI.
Savoir-faire
Savoir-faire
Savoir-faire
Savoir-faire
Contenus
Stratégie éditoriale et production de contenus
Story Jungle couvre l'ensemble du cycle de création des contenus : de l’établissement de la stratégie éditoriale (ou Content Framework) via une méthodologie originale, à la production de contenus dans les formats les plus modernes et efficaces.

Issus de médias de renom, nos journalistes de nos desks France et International conçoivent des contenus éditoriaux à forte valeur ajoutée qui engagent vos audiences premium et/ou B2B.
Savoir-faire
Savoir-faire
Distribution
Plateformes web, réseaux sociaux, LinkedIn, newsletters, podcasts, nouveaux supports
Forte de son expertise d’éditeur, Story Jungle vous accompagne dans l’établissement de votre stratégie de distribution sur tous les canaux de diffusion, établis ou émergents, afin de maximiser la performance de vos contenus.

Story Jungle est l’un des 10 partenaires de contenu de LinkedIn dans le monde.
Savoir-faire
Savoir-faire
Data et performances
A/B testing, optimisation, lead review
Parce que la data est au cœur de toute stratégie marketing, Story Jungle pilote l’efficacité des campagnes au regard de vos objectifs finaux : détection des signaux faibles, A/B testing, recherche des meilleurs angles, optimisation des formats des contenus, évaluation de la qualité des leads générés...
Une force de frappe
internationale
Avec déjà plus de 10 000 contributeurs à travers le monde et un réseau de correspondants sélectionnés au fil des années, la rédaction internationale de Story Jungle est en mesure de produire des contenus sur tous les sujets dans les régions EMEA, LATAM et Asie, en plusieurs langues, dans tous les formats, en garantissant un réel ancrage culturel local.
Mantras
Mantras
La guerre
à l’eau tiède !
Chi-rur-gi-cal !
Explorons
la jungle
Qui trop embrasse
mal étreint
L’audience
prime
Un ratio
I say / I do = 1
Le temps,
c’est la qualité
Sauvons la Jungle !

La guerre à l’eau tiède !

Vos convictions sont vos armes commerciales.
Oui mais : 71% des C-level en Europe estiment que les contenus de marque sont… « boring ». Et ils sont 64% à attendre qu’une marque adopte un point de vue authentique et original. Et oui, soyons honnête, qui aime écouter Pépé radoter les tendances connues depuis 2 ans ? C’est pourquoi à Story Jungle, nous avons décidé de mener la guerre à l’eau tiède. C’est notre mission !

Chi-rur-gi-cal !

C’est notre « Om » à nous. Les erreurs factuelles, les imprécisions, les approximations… sont honnies, exclues, clouées au pilori par les équipes de Story Jungle. Sus au « vite dit, mal dit » ! Nos process garantissent un fact checking rigoureux de l’ensemble des contenus produits.

Explorons la jungle

La veille est notre seconde nature. Les équipes de Story Jungle sont organisées pour ratisser le web chaque semaine à la recherche de nouvelles formes de narration, partout dans le monde. Intéressé(e) ? Ruez-vous sur l’inscription à notre newsletter hebdomadaire.

Qui trop embrasse mal étreint

Une bonne idée créative, c’est précieux, non ? Alors pourquoi vouloir absolument la tordre dans tous les sens pour lui faire porter tous les objectifs annuels de chaque partie prenante ? Soyons focus ! A Story Jungle notre parti pris est simple : exécuter l’idée créative, ne pas la tuer.

L’audience prime

À la fin de l’histoire, c’est la qualité de l’engagement de l’audience qui permet d’atteindre les objectifs de la campagne, quels qu’ils soient. Aussi, à Story Jungle, nous défendons une réelle approche média, garante de l’intérêt de l’audience, menée par des rédacteurs en chef tous issus de grandes rédactions.

Un ratio I say / I do = 1

À Story Jungle on essaye de vous donner un maximum de visibilité sur les étapes d’un projet. Et lorsque l’on s’engage sur une deadline, et bien on s’engage…

Le temps, c’est la qualité

« Tout le succès d’une opération réside dans sa préparation » (l’Art de la guerre). Voilà, c’est dit ! Et bien, que ce soit pour les réponses aux briefs, aux appels d’offres, pour la conception d’une campagne ou d’un contenu impactant, à Story Jungle, on pense comme Sun Tzu. Alors : « Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage : Polissez-le sans cesse, et le repolissez ; ajoutez quelquefois, et souvent effacez. » Nicolas Boileau.

Sauvons la Jungle !

Si ça continue, il n’y aura plus de jungle. Alors oui, l’équipe de Story Jungle a décidé par une belle unanimité de consacrer ses efforts à des projets visant à avoir un réel impact positif pour sauver la jungle.
Références
Références
Contact
Contact
Vous avez un projet, une question ?
Saisissez la liane ci-dessous…
ENVOYER
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.
Take Part Media, 10 bis boulevard de la Bastille, 75012 Paris - Tél : 01 43 47 35 12